La différence entre Kanban et Scrum

La différence entre Kanban et Scrum

Dans une entreprise, pour ce qui est de la gestion de projet, la méthodologie agile reste la plus utilisée en toute circonstance. Comme preuve, dans presque toutes les grandes entreprises qui se respectent, les méthodologies de gestion de projet Kanban et Scrum sont les plus utilisées vu leur efficacité. Ce sont en effet les approches agiles les plus utilisées dans le monde professionnel même si elles comportent quelques différences lors de l’exécution d’un projet.

Les points communs entre les méthodologies de gestion de projet Kanban et Scrum

Les méthodologies de gestion de projet Kanban et Scrum ont plusieurs points communs en ce qui concerne le management des différentes tâches en cours. En effet, ces deux méthodes de gestion de projet agile offrent la possibilité pour une entreprise de faire des améliorations en continu au cœur du processus. En outre, Kanban et Scrum permettent d’aborder avec une grande aisance une phase considérée comme complexe dans un projet en procédant à une séparation en tâches simples la plupart des macro-demandes.

L’un des facteurs communs de la méthodologie de gestion de projet Scrum et Kanban est le management visuel. En effet, lors de l’exécution d’un projet, l’entreprise pourra visualiser les tâches en cours via un tableau généré par logiciel, rendant plus fluide les travaux via le processus de développement.

Les principales différences entre Scrum et Kanban

Même si Scrum et Kanban sont deux méthodes issues de la méthodologie de gestion de projet agile, il existe toutefois quelques différences entre eux.

Le rythme d’exécution des tâches lors d’un projet

gens d'affaires planifient des tâches avec des notes autocollantes

Si l’on se base sur le management au niveau de la planification des tâches, la méthodologie de gestion de projet Scrum est beaucoup plus rythmée que le Kanban. Pour ce qui est du sprint, Scrum permet d’atteindre rapidement les objectifs définis par équipe dans une entreprise. Pour faire simple, l’application de la méthodologie de gestion de projet Scrum se fait comme suit :

  • Les points de complexité choisis par l’équipe de développement de l’entreprise ne seront traités qu’une fois le sprint terminé ;
  • L’équipe perd de l’agilité, mais gagne en compensation de la concentration vu qu’elle va se focaliser sur un processus à la fois jusqu’à la fin d’un sprint ;
  • Avec la méthodologie de gestion de projet Scrum, les tâches sont organisées des plus simples au plus complexes, ce qui augmente le rythme d’exécution du projet ;
  • À chaque fois que l’équipe avance dans le projet en cours, les estimations seront affinées en itération après itération.

Du côté de la méthodologie de gestion de projet Kanban, il n’est pas question d’inclure une période délimitée dans le temps. En effet, avec cette méthode, le processus d’exécution d’un projet ce fait en flux continu, que ce soit :

  • La production de l’entreprise ;
  • L’évolution et l’amélioration en continu ;
  • Le traitement en priorité des nouvelles demandes ;
  • etc.

À l’opposé de la méthodologie de gestion de projet Scrum qui attend la fin d’un sprint pour commencer une nouvelle demande, la méthode Kanban priorise le traitement en parallèle de tous les nouveaux sujets. Dans une entreprise, il est conseillé d’opter pour la méthode Kanban pour parfaire le traitement en simultanée d’un grand nombre de sujets lors de l’exécution d’un projet. Cela permet à l’équipe en charge d‘effectuer une livraison en continu tout en exécutant à intervalles réguliers les plans de tests.

Les outils utilisés pour le visual management

Les différences entre les méthodes Kanban et Scrum sont aussi visibles sur les tableaux qui permettent de voir un aperçu des tâches en cours. Avec le tableau management visuel de Scrum, l’équipe de l’entreprise pourra voir en temps réel le flux de travail. Tout est visible depuis le commencement du projet, pendant tout le processus jusqu’à la fin du sprint (Affichage des résultats de toutes les tâches). Le reste des tâches sera immédiatement replacé au début du cycle au côté des nouvelles commandes.

Sur le tableau de management visuel de Kanban, l’équipe place dans chaque colonne (comportant une limite de tâches) les nouvelles commandes. Chaque tâche sera traitée par une équipe dédiée puis des nouvelles seront ajoutées au fil du temps. Ce n’est qu’une fois finies que les tâches seront réévaluées, la méthode Kanban permet ainsi à l’entreprise d’évaluer le délai compris entre l’émission d’un besoin jusqu’à l’arrivée d’une solution ou résultat apporté.

Ainsi, Kanban et Scrum sont deux approches de la gestion de projet qui permettent de réduire au maximum les cycles de production dans le but de parfaire le développement rapide des futures fonctionnalités d’une entreprise.

sam artois

A propos de l'auteur

Samuel Artois est un développeur Python passionné d'automatisation et de marketing. Depuis plusieurs années, il a développé une expertise solide dans ces domaines et a su mettre ses compétences en pratique sur de nombreux projets.

Laisser un commentaire