Mieux que Python virtualenvwrapper : pew 16


Vous avez compris que Python sans virtualenv c’est comme la mer sans les vagues, c’est comme les vagues sans l’écume, c’est comme l’écume sans le sel, c’est comme le sel sans le poivre…

Mais c’est aussi appétissant que les méduses échouées.

Donc pour se faciliter la vie, vous utilisez virtualenvwrapper.

Et bien il y a plus meilleur : pew.

Non content d’avoir un nom cool et court, c’est un progrès non négligeable dans l’ergonomie de notre vie de dresseur de reptiles.

D’abord : pip install pew.

Ensuite, tableau d’équivalence avec virtualenvwrapper :

virtualenvwrapper pew
Lister les env existant workon pew ls
Créer un env mkvirtualenv name pew new name
Supprimer un env rmvirtualenv name pew rm name
Activer un env workon name pew workon name
Aller dans le dossier site-packages cdsitepackages cd $(pew sitepackages_dir)
Valeur par défaut pour $WORKON_HOME (dossier qui contient tous les envs) ~/.virtualenvs ~/local/share/virtualenvs

Vous noterez que les commandes de pew sont plus faciles à retenir, plus cohérentes, et toutes des sous-commandes histoire d’éviter de pourrir son espace de nom.

Autres avantages : pew n’a pas besoin qu’on ajoute un fichier à votre .bashrc pour marcher. Car pew ne source pas un env dans votre shell courant, il ouvre un nouveau shell. Pour sortir de l’env, c’est donc un simple Ctrl + D.

Seulement ça ne s’arrête pas là. Pew possède quelques commandes bonus qui changent bien la vie :

virtualenvwrapper pew
Éxecuter la commande dans un env sans l’activer Nope pew in name commande
Éxecuter la commande dans tous les env Non pew inall commande
Dupliquer un virtualenv ailleurs Nada pew cp name destination
Ajouter un chemin au PYTHONPATH de l’env Fuck it pew add path
Changer la prise en compte des libs du site-packages du système quand on veut I’m out pew toggleglobalsitepackages
Créer un env temporaire supprimé dès qu’on en sort Now you are just pushing it pew mktmpenv
Choisir un dossier vers lequel aller à l’activation de l’env BANG ! pew setproject path

Bon, le seul truc qui manque pour le moment, ce sont les hooks.

16 thoughts on “Mieux que Python virtualenvwrapper : pew

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.