Retirer la friction n’est pas un gadget pour fainéant 30


C’est une stratégie marketing.

Je vous écris ceci en réaction à ce post vieux de Sebsauvage, qui peste (à raison) contre l’introduction des NFC au vu des nombreuses saloperies qu’on peut faire avec. Couplé au RFID, on a des trucs super vicieux qui se préparent. Je déteste cette techno. Je suis pour la combattre.

Mais sa réflexion de fond est biaisée:

Je rage contre les banques qui poussent massivement cette imbécilité, troquant la sécurité pour un gadget pour feignants («oh cool j’ai pas besoin de sortir ma carte du portefeuille» – meh.)

Ce n’est pas du tout ça. L’idée, c’est de rendre le paiement inconscient. Une des raisons pour laquelle itunes et l’appstores marchent si bien commercialement parlant, c’est qu’une fois qu’on a enregistré sa carte de crédit, acheter est un acte sans friction.

Quand on veut une app ou une musique, on clique juste sur un bouton. L’action de payer est invisible, sans action de la part de l’utilisateur: il est passif.

Et ça, c’est une arme de destruction massive.

Quand Amazon a introduit son système de paiement 1-click, qui permettait de payer sans plus d’étapes, ils ont gagné le marché. Tout le marché. En 2 ans, ils sont devenus le Google de la vente en ligne, laissant aux milliers de sites web de vente concurrents des miettes.

Retirer la friction, c’est la base de l’expérience UI.

Donc quand les banques et les commerciaux poussent au cul pour faire passer des méthodes de paiement avec le moins de friction possible (le NFC évite également d’entrer son code PIN en dessous d’une certaine somme il me semble), c’est tout simplement pour que les gens dépensent plus. Massivement plus.

Pour cette même raison, des expérimentations ont été faites à Barcelonne avec des puces sous-cutanées de paiement insérées dans la main. Le résultat est là : les consommateurs ne font plus attention.

Vous pouvez vous-même faire cet essai : interdisez-vous l’usage de la carte de crédit pour un mois. Vous allez-voir la friction de votre opération de paiement augmenter, et vous dépenserez moins. Laisser sa carte de crédit à la maison, ce sont des économies instantanées.

De même pour le NFC, le simple fait de ne pas avoir à sortir son portefeuille va diminuer la friction. Encore plus loin, le fait de devoir emporter uniquement son téléphone, ajouté peut être un jour à l’inutilité de le sortir de sa poche va, contre-intuitivement, booster énormément les ventes. Ce n’est pas une question d’être fainéant, c’est juste que l’humain, psychologiquement, ne se rend pas autant compte qu’il dépense. C’est comme le coup des 9,90 € au lieux des 10 euros. Ce n’est pas un cheap trick, c’est des milliards en plus.

À cause de la crise, on a tendance à penser que les gens n’ont plus d’argent. On se demande donc quel intérêt on a à tenter de leur faire dépenser plus.

Seulement cela ignore deux choses : la premières, c’est que le NFC sera couplé bientôt à des crédits à la consommation. Il ne faut pas se leurer. Les gens s’endetterons sans s’en rendre compte, c’est le but. Des dettes, des enfants, de la bouffe bien riche, 7 heures de boulot par jour + 2 h de transport et on ne peut pas protester, on devient un rouage huilé et prévisible du système. Mais je m’égare sur un autre sujet.

La seconde c’est qu’on estime que les français détiennent encore 11 000 milliards en épargne. 11 000 MILLIARDS. Bref, il y a encore de l’argent à gratter, et il faut trouver un moyen de le faire sortir.

30 thoughts on “Retirer la friction n’est pas un gadget pour fainéant

  • Furankun

    Eh les potes, j’aimerais bien partager ça sur Facebook, histoire de faire pendant au blog de l’Odieux Connard et Brigitte Kyoto. Mais visiblement ça ne marche pas, le bouton m’ouvre une fenêtre où apparaît cette page.
    sinon je fais un vilain copier-coller, hein, pas de souci.

  • Roro

    Hou ! Que c’est vrai tout ça !
    Et à chaque dépense/achat: Bling!->TVA-> 20%!
    Par ici la bonne soupe !
    Saloperie d’état !!!
    Perso, ça ne me concerne pas trop, vu que je paye tout en liquide; même les bagnoles neuves.
    Et c’est marrant, ce que tu appelle “friction”; pour moi, c’est du plaisir. Va comprendre ?
    Mais bon, je ne peux pas acheter sur le Net.
    On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

  • Sam Post author

    Bon, j’ai changé les boutons pour les version d’origines. Par contre, j’espère que vous avez ghostery, car ceux là trackent à mort.

    Franchement je me tate à retirer ces boutons complètement.

  • Bruno

    Bonjour,

    J’ai une autre théorie à soumettre sur le sujet.
    question : sur quel type de transaction une banque ne fait pas d’argent ?
    réponse : le paiement en liquide.

    c’est-y pas beau cette convergence d’intérêt ?

  • Jack NUMBER

    Hello, je bosse sur un plugin pour ajouter des boutons sans tracking.
    Je peux vous envoyer les liens qu’il faut mettre dans le code pour les ajouter (en attendant que mon plugin aboutisse).
    Il faut mettre un peu de CSS pour que ça ne soit pas de vulgaires liens et du JS pour faire un pop-up.
    Ça vous dis ?

  • Sam Post author

    @Jack NUMBER : j’ai déjà le code de ces boutons, malheureusement je n’ai pas de moyen de desactivr les anciens boutons sans desinstaller notre plugin de stats. Je sais, c’est ubuesque. C’est wordpress.

  • Djibey

    Je ne vois pas le problème avec l’épargne ? Ce n’est pas de l’argent qui dort dans la majeure partie des cas, il sert en grande partie à financer l’économie française, que ce soit par le biais d’actions, d’obligations, de livrets réglementés…
    De plus, les intérêts n’échappent pas à l’impôts et aux prélèvements sociaux.
    Au passage 11000M€ ça ne fait “que” 16K€ par français.

  • Sam Post author

    Ah, ça faisait longtemps que j’avais pas sorti un tampon, ça fait du bien.

    Donc 1, cet article ne parle pas du bien fondé de l’épargne des français mais de la motivation à limiter la friction des paiements. La fin est un anecdote visant à illustrer le fait qu’on a encore pas mal d’argent à inciter à dépenser. Jusqu’à preuve du contraire, je ne crois pas que visa ait un quelconque intérêt à voir qui que ce soit épargner au lieu de dépenser. Mais on s’en branle, c’est n’est pas le sujet de l’article.

    Ensuite, 11000 M€, c’est pas mal puisque la dette de la france s’élevait en 2012 à 1 833,8 M€. Mais encore une fois, on s’en contre fou, puisque ce n’EST PAS LE SUJET DE L’ARTICLE. C’est une anecdote pour avoir une conclusion légère et amusante.

  • plx

    Vu le titre, j’ai pré-supposé que ça parlait de gel et autres lubrifiants intimes. J’ai pas lu au boulot, imaginant la photo qui accompagnerait le billet … Finalement, c’est beaucoup plus philosophique que le titre peut laisser supposer !

  • Ror

    @Djibey: La clâsse.
    Hey ! Les tauliers ! votre bousin ne me reconnaît plus !
    Il faut que j’entre mon email et mon sobriquet à chaque coup. WTF ?

  • G-rom

    Tu peux remplacer les boutons par un simple lien vers facebook avec l’url de ton article en paramètre. shareer.php?u=ton_url un truc du genre si je me souviens.

    Comme ça plus de JS, plus de tracking, icône perso, …

  • foxmask

    A propos de gratter des ronds… Après la CSG qui est retiree de la feuille de paie mais sur laquelle on est imposée (donc taxe 2x) plus ça va aller plus le salaire brut va finir par être le salaire imposable puisque dernièrement on nous ressort le coup de la CSG avec les…. Frais de mutuelle (certes ne st concernés que les mutuelles obligatoires et familiales) … Aller a ce rithme dans 5 ans on sera taxe sur les assedic comme la CSG et la mutuelle… Le changement c’est maintenant disait l’autre mou a la cravette de raviole.
    Sorry pour la digression si tard :-)

  • Sbgodin

    @sam c’est le même principe avec les boutons Facebook. S’il fallait copier/coller les liens, expliquer ce qu’il y a derrière… Ça ferait beaucoup moins de conneries partagées. Oui, même ce blog ^^ Parce qu’il serait noyé dans les photos de chats aux milieu du tas d’immondices partagées sur Facebook sans discernement, sans réflexion et s’imposant aux autres.

    Partagez donc avec Shaarli. Là, ceux qui vous lisent l’ont choisi. Dégage les boutons Facebook et autres traceurs au profit de plus de friction cérébrale.

    Bises.

  • furankun

    pas de problèmes pour dégager les boutons, je peux tout-à-fait faire autrement. C’était juste pour indiquer qu’un truc marchait pas. A plus!

  • Gring

    En France, il est interdit de payer en liquide plus de 3000€ à un commerçant. Les corrompus qui nous servent de politiques cherchent à abaisser cette somme à 1000€.

    En Allemagne, le pays du civisme et de l’ordre bien droit dans ses bottes, les commerces refusent souvent le paiement par CB, celles ci ne servant souvent qu’à retirer du liquide aux distributeurs.

    Le plus gros scandale des paiements électroniques, c’est la distorsion de concurrence induite par le fait que les grosses boites paient moins cher les banques et que les petites se font saigner.
    Il faudrait mettre en place un moyen de paiement électronique Européen PUBLIC.

    Faites comme moi, à chaque fois que je croise quelqu’un qui dit préférer utiliser sa CB, je le traite de collabo.

  • Roro

    @ Gring: je ne savais pas que le liquide était interdit au dessus d’un certain volume.
    Les commerçants qui refusent le pognon, ça doit être assez rare.
    @ Sam: Pour la non reconnaissance, je ne vois qu’une hypothèse:
    Il y a un “man of middle” sur ma connexion.
    Je salue donc cet enculé, avec tout le respect dû à son rang.

  • glickind


    In [1]: t = int(11000 * 1e9) # 11 000 milliards d'euros
    In [2]: p = int(65.7e6) # population francaise 65,7 millions en 2012
    In [3]: print '{:,} euros divisés par {:,} personnes font {:,.0f} euros par tête de pipe !!!'.format(t,p,t/p)

    11,000,000,000,000 euros divisés par 65,700,000 personnes font 167,427 euros par tête de pipe !!!

    167 000 euros de patrimoine pour n’importe quel gamin, chomeur, étudiant …
    Mais qui a piqué ma part et celle de mes gosses …

  • Sam Post author

    C’est toujours ce que je me demande. Mais après je réalise. Toutes les maisons dans les campagnes, elles appartiennent à des gens… Tous les champs qui ne sont pas aux grosses boites. Les petits commerces. Le matos. Le mobilier. Finalement, ça en fait des choses…

  • Julien

    Donc si je résume, tout cet article est basé sur le postulat que les gens sont par nature irresponsables et incapables de gérer leur argent par eux-mêmes. C’est pourquoi si on diminue la friction, les pauvres malheureux vont se sentir obligés de dépenser plus car ils ne pourront pas s’en empêcher. Et c’est donc pourquoi il faut combattre ces nouvelles technos parce que ça serait trop dangereux pour eux.

    Je suis désolé, ce raisonnement est complètement foireux. Ce n’est pas en surprotégeant la population, en leur empêchant l’accès à des technos innovantes et à un meilleur niveau de confort qu’on va la responsabiliser davantage. De la même manière qu’on n’élève pas un enfant en le cloîtrant dans sa chambre sous prétexte qu’il y a plein de pédophiles qui courent les rues.

    Et puis à ce moment-là, si faciliter encore le paiement serait amener le niveau de friction à un niveau “trop bas” (et apparemment dangereux), quel pourrait bien être le “bon” niveau ? Le niveau actuel serait-il déjà trop bas ? Faudrait-il interdire le système des cartes de crédit ? Ou carrément interdire tous les moyens de paiement dématérialisés ? Où est-ce qu’on s’arrête ? Cette logique n’a aucun sens. A nouveau ce qu’il faut faire c’est responsabiliser davantage les gens en leur expliquant comment structurer leurs dépenses de manière pérenne, pas leur mettre des barrières à l’achat.

  • MiK

    D’un autre côté les banques proposent aussi des cartes qui durent 1 mois. Qu’il faut générer ce qui me semble-t-il ne va pas dans le sens d’une diminution de la friction.

  • Sam Post author

    @Julien : je vois ce que tu veux dire. C’est vrai qu’un couteau ne peut pas être interdit sous prétexte qu’il peut servir à tuer. On a tous besoin de couper des carottes. Disons qu’il y a aussi un problème de motivation de vente : la techno est clairement vendue pour enculer le monde, pas pour des raisons d’innovation. Ici la valeur ajoutée pour l’utilisateur final est très faible. Après les technos NFC ont des applications très intéressantes.

    @MiK les cartes qui durent un mois ont un autre but. Un produit, un but, avec un consommateur visé, un type de comportement attendu, etc. Typiquement, les cartes jetables visent à insérer dans le système de paiement par carte les populations qui vivent en parallèle du système (immigrés plus ou moins légaux, attisant au noir, interdits bancaires, etc).

  • MiK

    Je pensais plutôt à ce que propose ma banque pour payer sur le web sans utiliser Sa vraie carte. On génère la carte avec un échange de code de sécurité (sms, et jeux de codes envoyé par courier, je peux pas trop rentrer dans les détails car sur tablette en ce moment). Si la diminution de la friction va clairement dans le sens de l’intérêt du marketing, je ne suis pas sûr que ça va dans le sens des banquiers qui font surtout leur beurre sur l’épargne et le crédit. Car au final paiement inconscient = risque de découvert (pour la plupart de nous) et les banques n’encouragent pas le découvert. Enfin ça peut se discuter car une autorisation de découvert équivaut à un crédit. Mais bon ce que je veux dire c’est qu’il n’y a pas d’intérêt pour une banque de générer un super découvert à son client pour qu’il finisse en commission de surendettement et prendre le risque de ne jamais être remboursé ou l’être dans des délais très long.

  • MiK

    Ah oui et puis, dans mon cas perso, retirer me fait dépenser plus car je me sens obliger de dépenser ma monnaie (je veux dire ce qui reste quand j’ai cassé le billet), tandis que payer avec la carte me fait dépenser que ce que j’ai besoin. Bon j’arrête de troller… Bravo pour votre site

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.