Une journée dans un FKK (maison close Allemande) 91


FKK : Frei-Körper-Kultur (FKK, culture du corps libre) sert à la base à désigner le naturisme et pour une raison que je j’ignore désigne actuellement les maisons closes chez nos chers voisins les Allemands.

Vu de dehors, ça impresionne...

10h00:

Ouverture du FKK. Nous arrivons dans une immense propriété du style de celles que l’on voit dans les films pornos américains de bonne facture. Il fait frais dehors, la rosé perle encore sur les roses. A l’entrée un videur nous ouvre et nous souhaite la bienvenue en anglais puis nous dirige vers la caisse où trône une femme qui nous indique le tarif. 50€ la journée, repas compris.
Elle nous remet ensuite un peignoir blanc, des sandales,  un bracelet avec une clef et nous envoit vers les vestiaires. Mon regard croise au loin quelques magnifiques créatures ayant pour seul habit un bikini et des talons aiguilles.
Les vestiaires communs ainsi que les douches sont d’une propreté étonnante, il fait chaud, on se déshabille, on prend une douche et on enfile notre peignoir, nous voilà des oursons (nom donné aux clients des fkk à cause de leur peignoir blanc), direction le bar.
La Villa est immense, des couloirs menant d’une pièce à une autre, un grand salon donnant sur la piscine extérieure. Un gars là sur un canapé lit son journal, visiblement paisible. Une douce musique flotte dans l’air…

 

Ambiance...

11h00:

Il n’y a pas foule, quelques filles au bar, on demande où est le reste au barman: “Dehors en train de prendre le soleil, ou sur la piste de dance dans l’autre aile de la villa”.
On commande une bière pour se chauffer un peu, attaquer si tôt c’est pas toujours simple. Au moment de régler on nous dit que c’est compris dans les 50€, bière illimitée, café, pommes et bien sur nourriture… Alors si c’est open bar…

12h00:

Quelques bières dans le nez on se sent mieux, on est sur la terrasse, le soleil nous innonde de chaleur, les filles sont là, toutes en bikinis (il y en a une qui ressemble à Carla-Bruni, ce qui soulève quelques blagues). Il fait trop froid pour piquer une tête alors on se dore la pillule et on observe méticulleusement notre proie.
Pendant ce temps le buffet à été mis en place, tel des nantis les petits oursons se dirigent vers la salle afin de se restaurer, j’ai mieux manger dans ce buffet qu’au  Fouquet’s de la côte d’azur, c’est vous dire.

 

Un petit massage ?

13h00:

Après avoir un peu digéré on repart vers le bar prendre une bière et on commence notre tour d’inspection en terrasse.
Une succulente blonde m’aggripe,  elle a le corps bien bronzé, la crème solaire donnait un aspect luisant à sa peau, ses formes étaient misent en valeur par des chaussures à talons hauts dont les strass étincellaientt sous les rayons du soleil. Je mis ma main autour de sa taille comme pour la rapprocher de moi afin de lui sussurer à l’oreille que j’appréciais particulièrement ses chaussures.
Après quelques échanges de compliments, je laisse mes amis là et je parts avec la belle dans le kino (la plupart des FKK possèdent un cinéma d’une 20aine de places où ils se passent plein de choses…). On s’assoit et elle commence à me carresser, tout en se mettant à 4 pattes, les fesses bien en l’air. Je ne suis même pas le film porno qui passe tellement ses courbes m’hypnotise. Je comprends à présent l’utilité du peignoir, je suis nu en dessous et en un tour de main me voilà opérationel. Cette superbe créature voyant mon excitation ne pue s’empêcher de mettre en bouche mon sexe. Je carressais sa peau douce et ferme pendant qu’elle promenait sa langue le long de ma verge tout en me regardant dans les yeux.
On décide alors de continuer en chambre pour approfondir le sujet.
On passe prendre une serviette à l’accueil et une clef. La chambre est grande, bien éclairée et un grand mirroir est fixé en face du lit. Je demande à la belle de garder ses chaussures car c’est un de mes phantasmes. Elle s’exécute et je l’allonge sur le lit, je lui propose un massage (comme à toutes d’ailleurs) qu’elle accepte volontier. La tension qui était redescendue entre le kino et la chambre est à présent revenue. Un corps superbe dans une chambre superbe. Je laisse glisser mes doigts le long de son dos pour m’attarder au niveau de ses fesses. Elle flatte mon ego en lâchant un : “Vous les français vous êtes tous de tendres romantiques.” Elle écarta très légèrement les jambes, fit quelques mouvements de bassin pour se caler confortablement sur le lit et mit un oreiller derrière la nuque. Sans difficulté ma langue trouva la tête d’épingle qu’elle cherchait et soigneusement, méthodiquement pour ne rien oublier explora la totalité de cette douceur. Quelques soubresauts trahissaient la réceptivité de ma partenaire. Mes mains ne m’obéissaient plus, elles s’enivraient à parcourir cette peau au grain si doux.
Je m’allonge à côté d’elle et tout doucement elle m’enfile la protection et me chevauche. Dans cette position, le buste bien droit et redressé, ses seins sont encore plus beaux et majestueux, je les caresse, les malaxe, les embrasse, les léche… Ils sont tout à la fois : gros, naturels, parfaitement fermes, ils ont la forme de la perfection. Bordel c’est donc vrai, Dieu existe!
L’heure passe et il faut finir, Le paradis est timé ! Je lui demande gentillement si je peux venir entre ses seins et elle accepte tout en me regardant droit dans les yeux. Nous redescendons et elle me suis aux vestiaires où je lui règle sa prestation, 50€. Après l’avoir remercié elle me gratifie d’un baiser tendre et langoureux. Je retourne en salle où je rejoins mes oursons laissés à leurs activités…

15h00:

La session d’avant m’ayant un peu fatigué je decide de me poser au salon, c’est calme, il y fait bon et je peux matter quelques filles superbes défiler devant moi.  Je suis calme, un sourire béa au coin de la bouche. Je bois un café, je suis bien.

17h00:

je me remets de ma petite sieste, un de mes amis me rejoignent et me propose d’aller boire un verre, c’est bientôt l’heure de l’apéro il va falloir repartir. Nous enchainons les bières, on rejoins d’autres potes qui étaient partis en chambre durant ce temps, on se raconte nos histoires salaces, nos performances, les filles qui valent le coup ou pas, l’heure tourne.

19h00:

C’est un peu le bordel, quelques potes sont en chambres et les autres attendent, on voudrait être synchro pour attaquer la soirée alors on patiente, au bar encore, et oui c’est gratuit alors…

20h00:

Tout le monde est présent, la nuit est tombée, l’ambiance est sympa, les filles sont de plus en plus belles au fur et à mesure des bières. Le buffet est servit, on mange, on boit, on rigole avec les filles avec qui on a sympatisé dans la journée. C’est très classe, très propre, Toulouse -Lautrec aurait adoré. Tout le monde est chaud, c’est comme être en boîte mais avec des bombes atomiques qui vous mettent pas de rateaux parceque vous leur avez pas payé de bouteille de champagne. J’enchaîne une deuxième oursonne que j’avais repéré dans l’après-midi, mes accus sont rechargés je donne le MAXimum. Inutile de vous faire un dessin c’est l’orgie.

22h00:
On est sur le rotules, présents sur le terrain depuis 10h00 du matin ça use, certains en sont à leur 4ème session. Là surprise! du ravitaillon, c’est le buffet de 22h00, pizzas, jus de fruit, etc nous requinque, les plus courageux remonterons avec une créature de rêve les autres se réserverons pour le FKK du lendemain.

01h00:
C’est l’heure de partir, pas de baguarre, des sourrires toute la journée, des gens très sympathiques venus passer du bon temps. Des filles superbes et pas bêtes, certaines parlent 4 langues et on un sens de la répartie simplement formidable. Certains oursons seront tombés amoureux. Le lit nous appelle,  nous nous empressons de rejoindre l’hotel et nous nous couchons la tête pleine de rêves érotiques, demain on recommence…

 

PS: Aucune oursonne n’a été blessée lors du tournage de ce reportage.
NB: J’ai légèrement édulcoré le récit et mélangé 2 journées passées dans 2 FKK différents mais ça aurait pu se passer en seule journée sans problème, les horaires sont asser réalistes. J’y retourne en Avril.
NB bis: Ma mère n’a plus aucun espoir de me remettre dans le droit chemin, vous savez, femme > enfants > divorce > pension…


Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

91 thoughts on “Une journée dans un FKK (maison close Allemande)

  • Bussiere

    Cela donne envie.

    Je veux bien les adresses par mail svp bussiere chez gmail.com

  • Max Post author

    Pas besoin de les donner en privé, ces clubs sont tous à fait légaux en Allemagne pas comme dans notre pays devenu Dictature.

    Les meilleurs par ordre de préférence:

    Planet Happy garden
    L’Oase
    Le World
    Villa Vertigo
    Golden Time
    Le Palace
    Babylon

    Il y en a d’autre mais je ne les ai pas fait alors… On verra ça en Avril ^^

  • PoGo

    Superbe reportage :)

    Juste une petite question, c’est 50€ tout compris ou tu dois payer un supplément pour chaque session ?

  • DSeed

    PoGo je rejoins ta question mm si c’est évident que tu ne px pas te faire illimité gratuit pour 50e avec en plus boisson à volonté (Amsterdam c 50e la passe je crois …)

    Donc c combien ???

  • roro

    Et géographiquement? Tu pourrait nous situer ces gîtes ruraux.
    J’ai pas confiance dans le gps.
    Si toutefois…Hum… Tu ne t’ai pas payé notre tronche.
    J’ai quelques doutes…

  • Pocket Tiger

    Max ! Tu rédige des brochures pour les offices de tourismes d’Allemagne maintenant.

  • foxmask

    Le récit pourrait être digne d’un sas ;) (enfin j’imagine). Tes mûr pour ecrire quelques book. En tout cas ça paraît moins gloque que les maisons closes américaines qu’on a pu voir à la teloche …

  • roro

    L’Allemagne: Ses machine outils, ses voitures haut de gamme…et gna gna..et gna gna..
    Ils se gardent bien de nous parler de cette belle industrie.
    Vivement le printemps, que j’aille goûter la bière allemande.
    Merci les gars. Super tuyau.

  • roro

    A ce que j’ai lu sur le site, je crois qu’une rectification s’impose.
    Le tarif concerne le sauna et ses prestations.
    Les filles sont des indépendantes, et font leurs tarifs, selon la prestation.
    On peut donc ajouter 100e à 800e en fonction du tour de poitrine/taille/agenda.
    ça reste un bon plan.

  • Pocket Tiger

    Question purement technique et pas très glamour sur ce genre de demeure. Mais quand même je me suis toujours demander :

    Si l’on est vêtu que d’un peignoir, et que les demoiselles sont des indépendantes. Comment sa passent les transactions avec elles ? Tu à la CB dans une poche intérieur ?

  • Max Post author

    bon je vais essayer de répondre à tout le monde.

    50 euros c’est le prix pour rentrer dans la villa, valable la journée. Certains club font payer les boissons, ça dépand.

    Ensuite une fois les 50 euros payés c’est 50 euros l’heure de baise. j’ai des potes qui ont payé plus, ça dépend le feeling avec la fille, moi je suis asser “romentique” , je prends mon temps, je fais en général une fille par jour, je prends soin d’elle, comme si c’était ma femme.

    Ceci dit les suplements comme le CIM, la sodo, etc sont de l’ordre de 25 euros à 50 euros.

    en résumé si t’es pas trop moche c’est 50 euros pour rentrer et bouffer à volonté + 50 euros par fille pour une heure sans ejac faciale :)

    j’ai pas donné de tarif pour les filles car ça varie en fonction de vos tronches. On peut quand meme tabler sur du 50 euros de l’heure pour fellation sans capote + rapport de type sexuel de base :)

  • Max Post author

    @tiger,

    pour payer ça se fait apres chaque rapport, la fille te suis jusqu’au vestiaire, tu lui donne du liquide et basta, c’est asser discret en général, plutot marrant, bref on se croirait en colonie de vacances, enfin c’est l’effet que ça me fait :)

  • Max Post author

    @roro

    géographiquement tu tapes les noms que j’ai donné suivi de “FKK” et tu as les sites, adresses, etc

  • sil

    Le client ne cherche qu’à satisfaire son plaisir personnel. Aucun ne se soucie des motivations de la prostituée, qu’elles soient positives (gagner de l’argent, cotiser à la retraite….), ou négatives (s’acheter de la drogue, jouer aux machines à sous [dont certains FKK sont équipés], entretenir son mac…). De même, aucun client ne se soucie de savoir si son argent va dans les poches du crime organisé ou pas.

    Bref, les prostituées en elles-même ne me dégoûtent pas, mais les clients si !

  • roro

    @sil Là tu charrie! Ces nanas sont triées sur le volet. En général: étudiantes bac+++++++
    l’avantage du système, c’est que étant indépendantes, elles sont libres d’adopter un client, en fonction des affinités ou de la santé financière. Ce qui assure le renouvellement.
    Comme je te soupçonne d’être une nana, faisons une petite mise au point concernant les origines de la misogynie.
    Tu va voir, c’est simple et rapide:
    Tu dispose un râteau à plat sur le sol, les dents dirigées vers le ciel, tu pose le talon sur les dents, le manche étant face à toi, bien dans l’axe. Et par un mouvement de bascule, tu fait pivoter les dents pour les emmener parallèles au sol.
    Renouveler la manip jusqu’à parfaite compréhension du phénomène.
    Tenir compte du fait que plus le sujet est jeune, et plus la couenne superficielle est fragile.

  • Pocket Tiger

    @Max On a visiblement pas participé aux même colo mais je vois bien l’idée :)

    @sil Je trouve que ton argumentation ne tien pas debout ici. Je ne met pas en doute le fait qu’il existe de nombreux réseau de prostitutions, qui ont tous pour point commun d’exploiter les femmes, comme Apple exploite des ouvrier chinois.

    Cependant tu a ici affaire à un regroupement d’indépendant. Le FKK fournis la structure de travailles et les client, les femmes fournissent les prestation et sans doute payent-elles fort cher le FFK pour y exercer leur profession.

    Tout le monde déclare ses revenu et paye ses impôts, du moins j’ose le croire. Et si l’un des partie trouve qu’il se fait enfler il peut à loisir aller voir ailleurs.

  • Max Post author

    @tiger

    Dans les FKK où je suis allé les filles paient le même tarif que les hommes, soit 50 e la journée, ensuite à l’intérieur elles doivent sans que ce soit vraiment obligatoire s’en tenir aux tarifs conseillés par le club afin de ne pas avoir de trop grosses différences entre les filles.

    Elles ont un status spécial comme celui d’auto-entrepreneur, elles déclarent leurs gains, paient des impots, elles ont la sécurité sociale et il me semble des aides psychologiques si elles le veulent (ça reste à confirmer pour le psy).

    Ce système permet aux filles de ne pas travailler dans la rue et donc les abstiennent de pas mal de problèmes comme l’hygiène, l’insécurité, les macs, etc . Les clients sont généralement des gens aisés avec un certains status social.

    Je sais qu’il ya eu un scandale avec un FKK qui “exploitait” les filles, car elles étaient salariées et il y avait des problemes de paiements, heures supp, etc.. Il a été fermé et les gérants jugés.

    Bref c’est pour moi le meilleur compromis étant donné qu’en France sortir une fille coute 100 euro la soirée minimum et t’es pas sur de la ramener. Et si t’as la chance de la ramener faut encore qu’elle assure :)

  • sil

    @roro
    Ces nanas sont triées sur le volet. En général: étudiantes bac+++++++
    l’avantage du système, c’est que étant indépendantes, elles sont libres d’adopter un client, en fonction des affinités ou de la santé financière. Ce qui assure le renouvellement.

    On résume, les nanas sont libres et indépendantes mais le gérant du FKK est libre de les admettre ou pas dans leur établissement. Les portes sont donc fermées aux filles qui rapportent pas assez faute de s’allonger suffisamment durant la journée. Conclusion, cette “liberté” profite surtout au patron, “Ce qui assure le renouvellement.” (et évite les conflits sociaux au passage.)

    Toutes les prostituées ne sont pas victimes, loin de là. Mais aucun client ne s’en soucie, son plaisir personnel prime sur les motivations de la fille.

    NB: Je suis un mec, je vis en Allemagne, je trouve les filles travaillant dans ces établissements “charmantes”. Il n’empêche que je reste préoccupé par ces considérations éthiques.

    @Pocket Tiger

    Cependant tu a ici affaire à un regroupement d’indépendant. Le FKK fournis la structure de travailles et les client, les femmes fournissent les prestation et sans doute payent-elles fort cher le FFK pour y exercer leur profession.

    C’est, le principe de la SSII en somme. Les grands gagnants de ce système sont les intermédiaires et non les travailleuses.

  • Max Post author

    @ roro

    En effet j’ai omis de préciser les tarifs de la belle, l’émotion sans doute. Je viens de corriger. Je ne mets pas tous les tarifs car ça peut varier mais en gros.

    Prestation de base 50eur la demi ou l’heure suivant votre physique, feeling.
    25 à 50 le supplément, sodo, CIM, Golden shower, etc

    Un week end me reviens à 700 euros en général tout compris, avion/hotel/voiture/filles, moins cher qu’à Eurodisney…

  • roro

    @sil qui dit: “..je reste préoccupé par ces considérations éthiques.”
    Quand tu va chez la boulangère ou chez le garagiste, te soucie-tu de ses problèmes personnels; te soucie-tu de la tendinite chronique de la caissière de supermarché?
    Si oui, je n’ose pas imaginer l’état dans lequel doivent te mettre certaines info du JT.
    Je sais bien qu’il n’est pas facile de changer sa nature, mais tu a intérêt à te “blinder” un peu..enfin, un tout petit peu.

  • sil

    @roro
    Rien ne t’oblige à aller voir une prostituée, tu peux te servir de ta main droite à la place. Cela ne répond à aucun besoin vital.

    Il est par contre difficile de vivre sans aller au supermarché, à la boulangerie ou chez le garagiste.

    Enfin, l’argument esclavagiste est souvent cité pour prôner la prostitution. (ex: les prostituées travaillent dans de meilleurs conditions que les ouvrières à la chaîne…) Au XVIIIème siècle, on disait que les noirs avaient de meilleures conditions de vie dans les plantations de cannes à sucres que dans l’Afrique sauvage.

  • roro

    @sil:
    Le rapport client/pute est un des plus complexe qui soit, le rapporter à un simple rapport sexuel est une erreur due à la méconnaissance du sujet.

  • roro

    @sil “…Cela ne répond à aucun besoin vital.”
    Vital, non.
    Mais que choisis-tu entre une vie d’opulence sans sexe, et une vie de vache maigre avec sexe ? ?
    @Max: Trop trop génial le trombonne !!!!!!!!!!

  • céki

    @sil : vital peut-être pas, mais chez beaucoup de monde la frustration engendrée par un manque de rapports sexuels influe sur notre humeur.
    Et puis aller chez le garagiste chez moi c’est loin d’être vital ! Ca dépend des gens, point.

    @Max : j’adore ton récit, c’est beau de tout partager avec tes lecteurs. Je connaissais pas les FKK, tu crois que ça existe pour les filles ? ^^

  • Max Post author

    @ceki

    Je ne sais pas si ça existe pour les filles mais si ça n’existe pas il faudrait l’inventer car les femmes comme les hommes ont droit à se faire plaisir l’espace de quelques heures.

    Qui n’a pas rêvé de passer quelques moments avec une femme superbe ou un appolon ? Mmmm ;)

    Comme tu dis la frustration peut conduire à des dérappages des individus, la masturbation ce n’est pas du tout pareil que d’être avec une vrai personne, croyez le ou non mais un dialogue s’instaure, parfoit une amitié. Pour peu qu’on ne considère pas la personne comme un objet.

    Et psychologiquement on peut y trouver un certain équilibre.

    Vive le sexe !

  • Anucunnilinguiste

    Je vous conseille les noiraudes avec leur cul étudié en soufflerie chez Dassault system !

  • Anucunnilinguiste

    Je reprendrais bien un steak de cul saignant avec un peu de sauce !

    Anucunnilinguiste, sa langue au service de la poésie !

  • sil

    @SohKa

    Puisqu’on est dans les liens, voici une lecture intéressante.

    En outre, comme je l’expliquais plus haut, dans la prostitution, le problème c’est pas la prostituée en elle-même, mais le client et les intermédiaires.

    Partout où les maisons closes sont légales, le tarif des prestations est moindre et les intermédiaires sont les grands gagnants du système.
    La sécurité des filles n’est pas pour autant assurée. Les gérants des maisons closes leur disent d’aller voir ailleurs si elles ne sont pas contentes des conditions de travail, quid de celles qui refusent trop souvent des clients. Là encore, le fait qu’elles soient “indépendantes” est un moyen de pression, le gérant ayant le droit de leur refuser l’entrée dans son établissement.

    Bref, dans les débats sur la prostitution, on se focalise trop sur la prostituée. Les autres acteurs ne sont jamais évoqués.

  • Teocali

    Je relance de 10 sur une sortie de sil :
    “On résume, les nanas sont libres et indépendantes mais le gérant du FKK est libre de les admettre ou pas dans leur établissement. Les portes sont donc fermées aux filles qui rapportent pas assez faute de s’allonger suffisamment durant la journée. Conclusion, cette “liberté” profite surtout au patron, “Ce qui assure le renouvellement.” (et évite les conflits sociaux au passage.)”

    Sauf que tu oublies un truc : le gérant du FKK ne touche pas de pourcentage sur les actes : il fournit un service, autant aux filles qu’aux client, et au même tarif : 50 euros la journée. Ce n’est pas l’employeur des filles, tout juste un fournisseur. Si tu veux absolument faire une comparaison avec le monde de l’informatique (chose que je trouve légèrement fallacieuse, mais soit), il aurait plus le rôle d’un loueur de bureau “tout compris”, façon Regus.

    Faut arrêter avec l’hypocrisie et/ou le puritanisme : tous les travailleurs du sexe ne sont pas des exploiteurs, des déviants ou des accidentés de la vie. On a tendance a oublier que le sexe peut être quelque chose de joyeux et de gai, et que certain ne crache pas sur l’idée d’en faire un boulot. Allez jeter un œil sur le blog de B.Root, tiens. Il apporte un regard intéressant (même si partial. Heureusement) sur le monde du pron.

  • sil

    @Teocali

    Tu crois que c’est bon pour le commerce une nana qui refuserait d’aller avec un client ? Pour que le client consomme des boissons, revienne dans l’établissement, encore faut-il qu’il soit satisfait.

    Tes propos dont donc totalement erronés, les revenus de la maison close sont intimement lies aux performances des filles, même si le gérant ne perçoit pas de commission sur les actes sexuels.

    Les filles touchent des commissions sur l’alcool vendu dans certains cas. Cela les incite a boire, ce qui peut être très mauvais pour leur santé a la longue.

  • Sam

    Comme dans une boite normale quoi : les revenus sont liés aux performances des collaborateurs, et si ils ne bossent pas comme on veut qu’ils travaillent, on ne travaille plus avec eux.

    Prends n’importe quel boulot, remplace le par celui-ci et inversement. C’est la même chose. Les gens tiquent juste parce qu’elles vivent de leur chatte.

  • sil

    @Sam

    Qu’elles vivent de leur chatte, ce n’est pas très grave. Mais qu’elles soient obligées de boire de l’alcool pour gagner leur vie, c’est beaucoup plus embêtant.

  • Teocali

    @Sil

    J’avoue ne pas voir en quoi ta réponse répond a ma remarque, en fait. Je suis curieux, vu que tu as l’air très renseigné, de connaitre les moyens de pressions que peut utiliser un gérant de FKK pour obliger une fille a aller avec un client…

    Quand à l’histoire de l’alcool, ce n’a rien a voir, mais absolument rien à voir avec ton indignation première. C’est un problème certes, mais ça relève plus de cas particulier que du cas général de la prostitution.
    ” Mais qu’elles soient obligées de boire de l’alcool pour gagner leur vie, c’est beaucoup plus embêtant.” Euuuh, Si tu as un lien, ça m’interesse. Parce que si la vente d’alcool par le FKK reste leur seul moyen de revenu, on change de paradigme, là : le FKK cesse d’être un fournisseur pour devenir un employeur (ce qu’il n’est pas au départ, tu n’as pas l’air de percuter) et LA, ça me dérange. Mais ça m’etonnerait. Je pense qu’il s’agit plus d’un “a-coté” pour les filles. Libre a elle de le saisir ou pas. Du moins j’espere, donc source please ?

  • Sam

    Certes. Comme beaucoup de barman, de commerciaux et de vignerons. Ce n’est pas un monde parfait.

  • sil

    @Teocali

    Je suis curieux, vu que tu as l’air très renseigné, de connaitre les moyens de pressions que peut utiliser un gérant de FKK pour obliger une fille a aller avec un client…

    C’est extrêmement facile ! Les filles de bar ont des objectifs chiffres (monter avec un certain nombre de clients, faire boire un nombre minimum de verres…). Si elles ne les atteignent pas, ou si elles refusent un client, le gérant leur interdit l’entrée de l’établissement.

  • Teocali

    @Sil
    Comme je l’ai dit, j’aimerais un lien, une source. Je suis curieux.
    Après pour les verres, je veux bien te croire, mais bon, quand tu vois dans la description de max que la bière est illimitée…
    Ensuite, pour faire le nombre de client “a faire monter”, ça, j’aurais tendance a dire bullshit, étant donné que l’établissement n’a pas d’intéressement sur les passes. Après, il est tout a fait possible que la description que nous en fait max est idyllique, donc je demande une source tierce.

  • sil

    Ensuite, pour faire le nombre de client “a faire monter”, ça, j’aurais tendance a dire bullshit, étant donné que l’établissement n’a pas d’intéressement sur les passes. Après, il est tout a fait possible que la description que nous en fait max est idyllique, donc je demande une source tierce.

    Faux ! Un client heureux est un client qui consomme. Le gérant a donc un intérêt indirect.

  • sil

    mais bon, quand tu vois dans la description de max que la bière est illimitée…

    Quid du champagne et du schnaps ? La fille n’a qu’a demander a se faire offrir un verre.

  • Teocali

    @sil

    Tu commences a puer la mauvaise foi, pour le coup. Je te demande des sources (n’importe quoi, un compte rendu de client, un reportage) pour appuyer tes dires qui vont mine de rien a l’encontre de la description que donne Max, et tout ce que tu me sors, c’est des généralités tout droit sorti des pires description de bar a entraineuse (ce que n’est pas un FKK, selon max et ce qu’on m’en a dit). Alors, tant que tu n’auras rien de nouveau pour appuyer tes dires et tes charges sur le fonctionnement de ce genre de truc, je vais faire ce que j’aurais du faire depuis le début, a savoir t’ignorer et consacrer mon temps a des choses plus productives.

  • sil

    @Teocali

    Wikipedia, je n’ai pas eu a aller cherche loin comme source.

    In some clubs the money is shared between prostitute and owner, which technically is illegal.

    et comme je suis bon joueur :

    This form of prostitution, which was mentioned in the rationale of the 2002 prostitution law as providing good working conditions for the women

    Donc certes, les FKK offrent de meilleures conditions de travail que d’autres systèmes. Néanmoins les filles ont des obligations de résultats, le FKK étant un partenaire commercial.

  • Max Post author

    Pour avoir un peu plus d’infos sur comment ça se passe en FKK allez faire un tour sur youppie.net

  • Navilink

    Je ne sais pas si ca a été dis dans les commentaires (je n’ai pas tout lu) mais je me posais une question :

    Les femmes sont-elles acceptées ? Nous nous demandions avec ma femme si nous pouvions y aller en couple.

    Par ailleurs, est-il possible d’aller dans ces clubs FKK pour le simple plaisir des yeux, regarder de jolies filles, profiter de la piscine, du complexe, du buffet, etc., mais sans coucher avec les filles de joie ?

  • Sam

    J’ai validé, mais tu veux peut être pas avoir ton mail en clair sur le net

  • krok

    Bonjour,
    Je ne connais pas les FKK et suis curieux de tester. Est ce que vous savez si les filles refusent des rapports avec les hommes un peu trop “membrés” ? Ça m’est arrivé avec des filles (pas des prostituées hein ;) ) et comme j’habite pas à côté de la frontière allemande je souhaiterai éviter les “mauvaises” surprises.
    Merci.

  • Max Post author

    elles en voit passer des kilomètres alors ta question n’a pas de sens :)

  • krok

    Salut Max,
    quelques questions complémentaires si ça ne te dérange pas :
    1/ tu es allé souvent au FKK depuis ?
    2/ est ce que les photos sur les sites sont “vraies” ?
    3/ comment t’as fait pour te loger ? hotel ?

    Désolé si mes questions sont “bateaux”.

  • Max Post author

    1/ tu es allé souvent au FKK depuis ?
    – J’y vais chaque année depuis 3 ans, des fois 2 fois par an

    2/ est ce que les photos sur les sites sont “vraies” ?
    – les photos des meufs j’en sais rien je regarde jamais, sur place il y a ce qu’il faut et pour tous les goûts, le reste décors, mabiance etc c’est bien les photos des FKK, pas de la redoute.

    3/ comment t’as fait pour te loger ? hotel ?
    – Hotels oui, en allemagne c’est le tier du quart de la moitié de la France pour se loger, des supers hotels genre Mercure à 20€ la nuit, en france pour se prix t’as le petit dej.

  • Ant1o

    Salut Max,

    Question simple…

    Quelle FKK tu me conseilles? Je pars demain avec 3 amis. On veut que se soit mémorable.

    1ère fois pour nous tous.

    Niveau anglais on est tous un peu limiter. Ca peut être gênant ou pas ?

    Je te remercie par avance pour ta réponse.

    Et ton petit article est max ! BRAVO.

  • abeille

    @sil tu dis vraiment n’importe quoi.

    Les fille sne consomment pas d’alcool ou très peu en FKK, et la consommation d’alcool est fortement déconseillé en dehors des bières à faible teneur en alcool (5%).

    Il y a des FKK qui refusent carrément de servir des alcools forts et limitent la consommation de bière à 3 maximum par personne par le bias d’une d’un badge qu’on te remet à l’entrée (exemple : l’Accapulco).

    Certaines filles choisissent volontairement de travailler dans ces FKK car elles savent que les mecs ne seront pas bourrés.

    Et puis ca se voit que tu ne connais pas ce milieu : un mec bourré c’est un mec qui ne consomme plus de fille , donc pas intéressant pour le FKK, il faut que les mecs restent lucides la soirée afin qu’ils consomment les filles.

    Certaines filles détestent les gars qui boient de l’alcool et évitent soigneusement de monter en chambre lorsqu’elles voient un gars boire un peu trop de wisky ou autre.

    J’ai déjà vu des gars proposer du champagne aux filles et celles ci refuser.

    Pour terminer je confirme ce que dit max : certaines filles parlent facilement 5 à 6 langues courrament, ont un excellent sens de l’humour , origines diverses et variées mais la plupart des filles sont à 90% des roumaines …

  • Max Post author

    @ ant lo

    le SHARK sans aucun doute :) une perle pour ce qui est de Frankfurt, apres si c’est sur dusseldorf il y a le planet happy garden, le vertigo (le cadre est super mais niveau meuf c’est moyen). Il y a le World aussi à Frankfurt, le cadre top, meufs correctes.

    Bon séjour :)

  • dba

    pour répondre à sil je dirai ceci :

    dans les FKK les filles ne boient pas ou très peu

    il y a des fkk qui refusent de servir des alcools forts et limitent les bières à 3 par personne maximum : exemple ACCAPULCO

    Il y a des filles qui choisissent volontairement les FKK ou l’on ne sert pas d’alcools forts car elles savent que les mecs ne seront pas bourrés

    Les filles détestent (pour avoir voyagé dans pas mal de bars à p..à travers le monde) les hommes qui boient ou sentent l’alcool , elles les évitent discrètement et préfèrent les gars qui tappent du coca ou jus de fruit

    Pour finir : un mec bourré ou qui boit des alcools forts n’est jamais bon pour le business du sexe car dans ce type de “hobbies” il faut être lucide les gens qui fréquentent ce genre d’endroit le savent bien , moins tu bois plus tu baises et inversement ..

    Cette arnaque de consommation d’alcool n’existe qu’en France ou on préfère faire boire un max le client pour faire éviter aux filles de passer à la casserolle…

    Les FKK ne sont pas ouverts aux filles car cela créé une confusion auprès des clients qui considèrent que la plupart des filles présentes s’y prositituent , cela peut induire en erreur..

    Voilà..

  • sil

    @abeille

    Si ça t’arrange de croire que tout est beau est merveilleux, tant mieux pour toi. Je te rappelle que l’Allemagne, les États-Unis et les Pays-Bas n’ont pas ratifié la convention de 1949 pour la traite des êtres humains (on se demande bien pourquoi hein ?)

    Quelques liens (ici et ici) pour te montrer que :
    – le pôle emploi allemand incite les jeunes femmes à aller travailler au bordel,
    – que les grands gagnants du système sont les tenanciers des établissements (ça m’étonne d’ailleurs que Sam n’ait pas parlé de l’entrée à 90€ flat rate).

  • Sam

    Parceque l’entrée n’est pas à 90€ flat rate. L’entrée varie entre 45 et 90 selon l’endroit.

    Tout n’est pas parfais, mais l’espagne a ratifié la convention ? Parcequ’il y a des bordels là bas, et c’est pas du tout de bonnes conditions de travail pour les filles.

  • sil

    Je travaille effectivement dans le pétrole, il y a donc une explication logique à mes commentaires.

  • blurg

    Perso le flatrate ne me dérange pas dutout au contraire , je préfère ca . Donner 300 € a une fille pour 1h parcque j’ai une sale gueule et que je suis pas romantique est un problème majeur , sortir avec une française pour le même prix et se faire larguer en fin de soirée est une coutume .

    Par delà la différence de volupté et d’obésité , toutes les personnes qui travaille dans ce genre d’activité devraient avoir le même salaire , justement pour éviter la criminalité ,

    Les putes sont a plaindre ? non , elles gagnent de l’argent rapidement sans forcé et sans factures .

    C’est plutôt les clients qui sont à plaindre de devoir être obligé d’avoir recourt a des services comme ca pour passer une vie agréable et idyllique .

    L’enfer est sur terre , il s’appel l’Europe .

  • sil

    @blurg

    Effectivement, dans les débats sur la prostitution, on ne s’intéresse pas assez aux clients dont la situation n’est pas forcement enviable.

    Autant les clients bobos/cadres parisiens ne méritent rien d’autre qu’un mois de vacances dans une prison indienne ou sud-asiatique pour servir de chochotte aux 40 codétenus qui partagent leur cellule.

    Autant tous les clients ne sont pas des intellectuels pervers, certains sont en situation de grande détresse.

  • blurg

    @ sil

    “en situation de grande détresse” , oui et même pire que ca , je n’arrive pas a trouver de petite amie , la sélection génétique la tromperie et les génocides y sont pour beaucoup , je suis l’esclave d’un patron qui me paye au smic , et je n’ai pas d’autre recourt que de me tourner vers le moins cher pour tout et pour profiter de la nature humaine .

    Fermer un flatrate , c’est comme couper les couilles d’un simple ouvrier d’usine et donner un Colt à un fonctionnaire de l’Etat .

  • Jeremy

    Salut Max,

    Avec un ami nous allons faire un périple dans ces demeures.
    Ton récit à achevé de nous convaincre.
    Quel ffk sympa comprend une piscine / boisson et la bikini attitude comme précédemment décrit.

    J’ai fait le tour des ffk dont tu as mentionné le nom mais je ne suis pas certain de l’avoir identifié.

    Merci de ton aide.

  • Ll987

    Je reviens d’un week-end au Goldentime pres de Dusseldorf, mamamia! 8 sessions sur le week-end avec 11 filles (je vous laisse tirer les conclusions mathématiques :D), cet endroit est vraiment le paradis sur terre, pour ceux qui veulent toutes les infos, il y a un forum sympa :youppie.net avec Toutes les infos utiles

  • blurg

    @Ll987 11 x 8 ca fait 88 partie de jambes en l’air x par chaque passe que tu as dut payer 50 – 100 eur = ca fait du 4400 à 8800 euros la semaine .

    Doit on vraiment payer une telle addition pour se sentir bien sur cette planete ? expliquez vous un peu plus en détail svp …

  • Teocali

    Alors, s’il est capable de s’envoyer en l’air 88 fois sur un WE sans crever d’un infarctus à la fin, moi je dis chapeau…

  • Sam

    Mais naaaan, bande de zouaves, c’est 11 étalé sur 8, pas 11 fois 8. C’est pas un robot, c’est un coquin?

  • Teocali

    Perso, j’étais ironique. Je ne suis pas sur que blurg l’étais, par contre…

  • anaconda

    mathématiquement, si j’exclus une session avec 3 filles,
    quoique ?
    ça nous fait:
    3 sessions avec 2 filles et 5 avec 1 = 8 pour 11
    à la fin tu devais avoir des raisins secs à la place des burnes !!

  • marco

    salut max. on y va avec un pote .
    es ce que on peut prendre la meme meuf ? plan a 3 koi??

  • Khuul

    Bonjour, pour pouvoir entrer dans un FKK, quel âge faut-il avoir au minimum ?

  • orle

    Intéressant !
    Mais quid des MST et de la santé, dans tout ça ?

    La prévention a l’air d’être à l’honneur (le rapport de base est “protégé”, ce me semble), mais CIM, cuni et fellation sans protection ne sont pas forcément “safe”…

    Et puis il n’y a pas que le SIDA, hein… c’est l’arbre qui cache la forêt (Herpès, syphilis, chaude pisse, etc). Navré si ça plombe l’ambiance, sans jeu de mot.

    Quid, donc ? D’après votre expérience, quelle est la prévalence de ce genre de choses, le risque ? Est-ce que les filles sont suivies médicalement, par exemple ?

    Et vous ? Sans vous demander des détails sur votre statut sérologique, est-ce que vous avez ramené des “saloperies” de vos voyages dans des FKK ?

  • Sam

    Moi nan, mais je pense que c’est tout à fait possible.

    C’est un comportement à risque, il ne faut pas se voiler la face.

  • Sam

    On ne peut pas donner notre adresse, mais je t’ai proposé une solution par email.

  • Krys

    Salut ! Je te di bravo pour le recit ! lol moi sa fait 2 ans jy vais de temps en temps , et c’est un délice ! Comment dire ; le paradis sur terre pr ls hommes ! Et comme tu dit y a beaucoup de belles femmes !!! Alé a plus moi jy v demin lol

  • BBest

    Bonjour,

    J’ai testé un FKK avec des amis. La description de la première personne (janvier 2013) est bonne, à certains points près.
    Je vis sur STRASBOURG à côté de la frontière allemande. Il y a pas mal de français qui y vont, et surtout des strasbourgeois. Celui que j’ai fréquenté est celui d’offenburg pour ceux qui ne sont pas loin.

    L’entrée est effectivement de 50€, et inclus un open bar sans alcool. Tous les alcools étaient payants et à des prix entre 10 et 15€ le verre.

    Pour parler du principal, cad les filles, leur prestations sont toutes du même prix à savoir 60€ la 1/2 heure max (donc il faut tenir, sinon supplément si vous voulez retourner à l’acte une deuxième fois), 120€ l’heure et cette fois ci avec autant de relations que vous pouvez en une heure, et en finissant dans la capote. Sinon toutes les pratiques autres que “normal sex” deuxième fellation, ejac faciale ou autre sont considérées comme supplément entre 40 et 60€.

    Au niveau de l’hygiène c’est parfait. Douche avant et après l’acte, et la fille s’occupe de vous stériliser la verge avant de passer à la fellation au naturel (elles sucent comme des reines putain !)

    Ensuite pour parler ambiance c’est assez zen, il est très facile de parler avec des filles, en meme temps c’est normal. Un vrai feeling se crée si vous n’êtes pas trop moche.

    Sautez sur des clubs qui proposent des piscines, saunas, jaccuzzis. J’ai personnellement testé le jaccuzzi avec une demoiselle dévêtie, moyennant une petite bouteille de champagne à 40€. Mais largement rentabilises, vous ne vivrez probablement jamais ca dans votre vie “normale”

    En conclusion, j’y retourne très bientôt, belle expérience.

  • Lorent60

    Salut BBest,

    J’envisage un petit tour à Offenburg seul, je n’ai jamais fais de FKK, tu me conseil le CLUB RUBIN ou le LANCELOT pour un 1er essai ?

  • celestin

    J ai bien connu une fille travaillnt dans le meme FKK de 2009 a 202013 : une roumaine .C etait la plus belle fille du club et j ai pu calculer qu elle avait une moyenne de 7 heures 30 de chambre journaliere ; elle travaillait 6 jour sur 7 et 10 mois sur 12 . Elle a recu de la main du client durant ces 4 années environ 700 000 euros .La seule question interessante est qu elle somme la fille a reellement percue :soit : 200 000 euros economisés plus 12000 au fisc plus 45000 euros de pension officielle au fkk plus 100000ero de frais de vie durant ces quatre années ce qui fait gain total pour quatre années de 350 000 euro . Comme on peut donc le voir 350 000 euros de l argent donné a la fille se sont evaporés . Donc en FKK la fille ne percoit en fait que 50% de l argent donné par le client . Les autres 50 % sont aspirés par un trou noir qu on appeler le systeme ou les intermediaires .

  • davidler

    Un truc à savoir, vous êtes filmé dans les fkk, dès le moment où vous entrez, jusqu’à votre sortie, et pendant vos ébats naturellement.
    C’est pas gênant outre mesure mais faut le savoir :)

  • keepcalm

    bonjour à tous,
    je me tate encore entre le fkk rubin d’offenburg et le fkk palast de fribourg, ils sont tous les 2 à moins de 100 kms de strasbourg, c’est le top! mais le palast a l’air carrément hallucinant d’apres leur site web.

  • yann

    Bref, t’as fait un cunnilingus à une prostituée..
    T’as un cerveau en plastoc, ou bien tu connais pas les MST ???

  • Selso

    J’ai halluciné sur le récit de cette expérience, racontée comme une balade au milieu des prés.

    Ha la la la prostitution, quel grand débat embourbé depuis des siècles sinon des millénaires.
    Même Cléopâtre s’était lancée dedans cette combine.
    Je me risquerai à cette citation de Butters dans South Park (S13 je crois) qui se lance dans le métier de proxénitisme et qui répond à Kyle : “tu sais, Stan il est obligé d’écouter sa copine raconter ses trucs pas intéressant pour recevoir des bisous, alors pourquoi mes filles ne pourraient pas demander de l’argent à la place”.
    ==> foutons là paix aux relations consentantes entre adultes quand bien même elles paraissent immorales.

    Je suis contre la traite d’esclave, mais faut-il condamner toute la prostitution à cause d’abus ?
    Quand on a vécu le mariage on se demande comment cette abomination peut encore rester légale ?
    Compte tenu des ravages de l’alcool pourquoi ne pas tout simplement l’interdire ?
    Et certains défendent le droit de fumer de l’herbe avec une consommation réglementée. Pourquoi pas si cela peut mettre fin pacifiquement au barbarisme des trafiquants.

    Les FKK c’est peut-être pas terrible mais beaucoup mieux que ces véhicules blanc dehors (et dedans ?) qui dégradent nos belles contrées et fait vivre ces femmes (et autres) dans une précarité dangereuses.

    Mais pour faire le lien avec un autre article de Sam sur les mauvais coups, je me doute que ce genre d’établissement chez nous provoquerait un raz de marée :D.

  • Douglas

    J’ai déjà fait fkk artemis et the palace mes j’aimerais bien savoir lequel est ce que tu a mis en photo ?