Profiter du notebook de IPython

Photo d'une lincoln zephyr

IPython est un des outils qui me font trouver la programmation Python plus agréable que dans tous les autres langages : un shell avec tellement d’astuces intégrées que ça donne envie de vomir des arc-en-ciel. Aujourd’hui je vais vous parler d’une fonctionnalité fantastique est très peu connue de IPython : le notebook. Si vous êtes [...]

La suite

Nouvelle config iPython

Photo des actdeurs jouant les avengers à la pause déjeuner.

J’ai bricolé une config pour iPython dernièrement. Rappelez-vous, on peut complètement customiser ce shell.

Voici ce que j’ai dans mon ./.config/ipython/profile_default/ipython_config.py

La suite

A l’intérieur de mon .bashrc

Planche du chat de philippe Geluck

Généralement montrer son .bashrc donne rapidement lieu dans les comments à un concours de celui qui a la plus longue (jusqu’à ce qu’arrive un utilisateur de zsh, et alors commence le concours de celui qui pisse le plus loin). Mais bon, aujourd’hui j’ai la flemme d’écrire un article complet.

La suite

Quelques bonnes raisons de plus d’utiliser iPython

Mac Giver avec un missile sur l'épaule. Hé ouai.

Le shell Python est vraiment pratique pour expérimenter, apprendre le langage, tester un snippet vitos ou administrer son site à distance. Mais iPython, ola, iPython, il déchire sa génitrice avec une poutrelle en verre pilé.

La suite

Personnalisez le démarrage d’iPython

Photo d'un casque de daft punk

iPython, c’est bon. Et ça peut être encore meilleur.

La suite

Le _ (underscore) dans le shell interactif Python

Photo d'un grand mère qui fume avec l'air espiègle

C’est une fonctionnalité que peu de gens connaissent, pourtant très utile.

La suite

Etre prévenu quand une longue commande a fini son éxécution sous Ubuntu et Mac

Illustration de navi la fée demandant de l'attention

Quand on lance une commande qui tourne pendant un certain bout de temps (typiquement une migration ou un encodage en masse), on a pas envie d’avoir les yeux vissés sur le terminal pour savoir quand elle se termine.

La suite