Sol, do, mi, Sol, do, mi, Sol, do, mi 11


Le rectum n’étant pas lubrifié et prévu initialement pour la sortie, et non l’entrée, la sodomie demande un peu plus de travail que la pénétration vaginale.

En fait, même quand vous voyez une actrice faire ça en deux, deux :

Derrière, elle s’est préparée hors caméra.

Déjà, il y a peu de nanas qui ont envie, ou même acceptent, de se faire prendre sans préliminaire, trou-du-cul ou pas. Ça arrive, mais c’est circonstanciel. J’exclus évidement les pros qui sont là pour vous satisfaire, et donc qui seront prêtes à votre arrivée.

En plus pour le fion, si vous avez déjà mis un thermomètre ou un supo, vous savez que c’est une zone sensible. Imaginez donc faire rentrer une carotte, une banane, voir pour les plus africains d’entre nous, un concombre.

Si vous y allez directe, ça risque de tout simplement pas rentrer. Ou alors de casser. Un anus qui saigne, à l’exception de jeux SM, c’est la fin des galipettes.

Supposons donc que votre partenaire fasse parti de cette minorité qui accepte de se prendre une bite dans le derrière, ou, plus rare encore, qui aime ça.

Protocole

  1. Lubrifier. Lubrifier. Lubrifier. La sodo à sec, c’est à réserver au SM. La salive seule, je ne recommande pas, même si c’est mieux que rien. Les produits qu’il y a sur les capotes ne suffisent pas. Il va falloir investir. Souvenez-vous que la vaseline ou l’huile de coco, qui marchent très bien, ne sont pas compatibles avec les préservatifs. On trouvent des gels acqueux en grande surface maintenant.
  2. Mettez une dose sur le bord de l’anus, et une dose sur tout ce que vous allez faire rentrer.
  3. Commencez petit : l’auriculaire (avec les ongles bien coupés) ou un mini-gode, de préférence en verre ou en métal, pas en pastique ou latex si possible, ça glisse mieux. Le gode est généralement mieux que le doigt, mais on a pas toujours ça sous la main.
  4. N’insérez pas tout de suite : titillez les abords, jouez avec. Idéalement, commencez en parallèle à une autre stimulation : en pleine baise, cuni, doitage, etc.
  5. Première insertion, 1 cm, max. Plutôt que d’enfoncer, tournez un peu, poussez les bords, écartez par rotation afin de relaxer la zone et élargir l’entrée. Si vous avez un doute, mettez-vous le même chose dans le cul, votre perspective va tout de suite s’élargir :-)
  6. Petit à petit, progressez plus loin jusqu’à arriver au max de votre outil actuel. Puis passez à une taille plus grosse, et recommencez à l’étape précédente. Jusqu’à ce que l’objet en question soi votre queue, ce qui est quand même l’objectif.

Sinon vous avez l’autre technique, qui consiste à prendre la meuf par les cheveux et l’enculer d’un coup contre un mur. Ça passe avec les pros, les soumises, les filles qui adorent la sodomie et qui sont déjà très excitées, ou celles que vous ne voulez jamais revoir.

Position

Il est très excitant pour le mec de pratiquer la sodo par derrière, mais si votre meuf n’est pas habituée, c’est plus dur, du fait de la forme du colon. La position dans laquelle ça rentre le mieux, c’est la position du missionnaire. C’est contre-intuitif, mais le pénis est généralement bandé en arc, et cet arc ira ainsi dans le sens du tuyau dans lequel vous voulez le faire rentrer. Pensez-y pour les premières fois.

Je ne recommande pas l’andromaque, ça prendra 3 heures avec une débutante effarouchée, à moins que vous soyez très, très patient.

À l’inverse, si vous êtes très à l’aise, la levrette permet plus facilement de mettre un gode dans la chatte en même temps (ou la fameuse banane chaude de La cité de Dieu ^^), et c’est là qu’on s’amuse vraiment. Je n’ai jamais essayé la double pénétration avec deux personnes, donc je ne peux pas vous aiguiller sur ce point, je laisse pour ça la parole à Max. Gageons qu’il a une approche plus directe que la mienne. Je suppose simplement que du coup, préparer avec une bite derrière et un gode devant est envisageable.

A quoi s’attendre

Si vous croyez que la sodo, c’est propre comme dans les films, vous n’avez pas vraiment compris l’usage métabolique primaire de cette partie de l’anatomie. C’est un trou à merde.

Donc, attendez-vous à voir de la merde. Logique.

Quand c’est planifié, et avec des habitué(e)s (car pour le coup, l’article marche pour les gays), la personne qui reçoit… C’est comme ça qu’on appelle l’enculé(e) dans les milieux autorisés : la personne qui reçoit. La personne qui reçoit, donc, se prépare parfois avant, par exemple en faisant un lavement.

Mais vous ne serez probablement pas dans ce cas là.

Donc, merde.

Des traces sur votre penis, mais aussi parfois tout un morceau qui peut sortir une fois que vous l’avez retiré.

Des pets également.

Ca dépend pas mal de ce que la digestion d’autruit pour le coup, et du moment de la pénétration.

Et aussi parfois le fameux santorum . Je n’en ai jamais vu, mais il parait que ça existe.

Bref, ça ne ressemblera pas à ça :

Contusion

Le colon est un organe très peu inervé. Comprenez par là que les sensations ressenties à ce niveau sont très faibles. Donc, si la personne vous dit d’arrêter, vous arrêtez. Parce que si elle ressent une sensation désagréable au niveau du colon, c’est que c’est que quelque chose d’important se passe. Oui, on peut percer le tuyau. C’est pas courant, mais c’est possible. Dans tous les cas on peut gravement l’irriter. Donc pour que le cul reste un jeu, soyez fair play, ne faites pas l’enculé avec votre enculé(e).

11 thoughts on “Sol, do, mi, Sol, do, mi, Sol, do, mi

  • Masterize ass..

    Bon article !

    Auquel je voudrais neamoins ajouter mon humble experience de dompteur du levator ani. Pour les plus patients – et je ne parle pas ici de minutes ou d’heures mais bien de jours voire de mois, je preconise :

    – le(s) doigt(s), langue et salive uniquement (je n’ai jamais aime les lubrifiants qui ont souvent un sale gout. De plus, les femmes n’aiment pas forcement le contact froid d’un gode ou vibro, surtout depuis que l’on a arrete de les faire en bois, Nous noterons ici que les hommes sont beaucoup plus aventureux en la matiere.. en les matieres ? Il est vrai cela dit qu’il est plus facile, simple, rapide, sans mise en danger, etc.. de tester sa sexualite avec un objet.)

    – de longs cunnilingus suivis par de petits anulingus, dont la duree de ces derniers ira croissante selon une courbe de Gauss a evaluer en fonction de votre partenaire (crispation psychologique en x, elasticite en y)

    – la penetration digitale, preparatoire a l’introduction de votre envie, ne doit JAMAIS devancer la nouvelle elasticite acquise mais au contraire lui etre consecutive

    – la double penetration digitale est un facteur accelerant et est donc a utiliser des que possible en combinaison bien sur ( 1-1, 2-1, 1-2, 2-2, .. , n+1-n, n-n+1 )

    Au bout de quelques heures (15~20 heures a repartir selon votre choix, patience et la disponibilite de votre sujet d’experience), vous vous apercevrez que – si votre partenaire est convenablement hydrate, c’est a dire boit de l’eau regulierement), son anus commencera a se lubrifier de lui-meme a l’appel de l’action, a s’ouvrir de lui-meme et a enfin reclamer son du : votre vit

    Ps1 : la double penetration penis+doigt est toujours surprenante la premiere fois. Considerez donc une legere regression sur la courbe de Gauss, mais si vous arrivez a ce stade, les jeux avec vibro, god et cie ne sont plus loin – DP speaking of course
    Ps2 : et finalement, “la triplette”, un petit truc communique par Frederic Dard dans un San-Antonio de mon enfance, tout avec la meme main : le pouce sur le clito (la langue en duo), index+majeur dans le vagin, annulaire+auriculaire, caressant OU penetrant pour l’anus

    Je suis depuis rentre dans les ordres alors.. Bon amusement a tous ! :D

  • Pour du beurre

    J’avais vu une statistique comme quoi 40% des femmes pratiquaient. Ça m’avait extrêmement surpris.

  • roro

    Etoffons un peu le sujet, avec une précision que peu d’hommes connaissent.
    Comme dit plus haut, le rectum n’est pas le vagin.
    Les aller-retours, qui sont pour le “pénétrant”, un geste naturel; sont à proscrire de sa part; en début “d’exercice”
    Et ce, absolument.
    En “sodomie”, c’est impérativement le ou la pénétré(e), qui doit être maître(esse)du jeu.
    Ce n’est qu’après moultes séances que l’on peut envisager une “activité” pour le pénétrant.
    Les risques: Le rectum, organe creux, est relié au reste de la machine, par des ligaments.
    La rupture de ces ligaments, pratiquement indolore comme dit plus haut, entraîne un phénomène appelé: “Affaissement du rectum”; qui se solde par l’externalisation d’une petite partie de la muqueuse internes lors de l’évacuation.
    Cette “peau” intérieure n’étant pas prévue par la nature pour être mise en contact avec l’air, ni quelque matière (coton, nylon, dacron, rovyl (qui se lave à basse température; on ne le dira jamais assez…))… que ce soit; il en résulte des douleurs parfaitement intolérables. D’où le terme: “Acte de barbarie” de: barbarum: qui collectionne les barbes. Heu…Je ne suis pas tout à fait sûr…là.
    Au terme d’une pénétration profonde, apparaît une odeur de “brûlé”; d’origine encore inconnue à ce jour.
    Merci de votre attention…..

  • Réchèr

    Un peu hors sujet, mais je tenais à le dire quand même.
    dans le langage BASIC (sur les vieux ordinateurs TO7-70 et autres), il y a une fonction PLAY, à laquelle on passe une chaîne de caractère indiquant une liste de note à jouer. Le Sol était tronqué à 2 caractères, pour qu’il ait la même taille que les autres notes.

    PLAY "SODOMI"
    est une instruction valide du BASIC.

    http://gowap.free.fr/Prog/Basic/MEMO7.html#Musique

  • foxmask

    @recher si on va pas là, en admin sys on parle aussi de “fingerprint” ;)

  • Mimi

    Si c’est tellement ennuyeux, avec si peu de bénéfice, il y a tant d’autre choses à faire (et si peu de temps) :
    – Pêcher à la ligne
    – Jouer au scrable
    – Cultiver la camomille
    – Caresser des chattes
    – Sucer des eskimos
    -…
    J’dis ça, j’dis rien.

  • Ane Onyme

    Moi avec madame, à ma grande surprise, c’est passé tout seul, pas painfull ni rien. Et elle aime ça même si elle préfère le sexe “normal”.

    Étonné car avec mon ex c’était “OUUUUUCH” !

  • Ane Onyme

    Et même pas eu besoin de la préparer avec un doigt ni rien. Hop hop direct et c’était sa première fois par cette entrée là !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <pre> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.