Pourquoi j’ai horreur d’acheter 29


J’achète rarement des trucs neufs. Déjà, il faut que ça soit utile, que ça prenne pas trop de place, et que ça se déplace facilement vu que je bouge tout le temps.

Mais en plus, le problème d’un achat, c’est que ça bouffe énormément de temps, surtout si on l’achète pas en ligne.

Exemple, je vais à la fnac pour acheter un bidule à 150 euros. Je dois prendre la voiture (j’ai horreur de conduire) pour aller en centre ville, ce qui prend une bonne demi-heure. Il faut se garer, puis se taper la foule de mongoliens dans le magasin, en arpentant les étages pour trouver le bon rayon.

Là, je prends le produit dont j’ai fait le choix préalablement sur le net (encore du temps… pour un putain d’objet !) car les vendeurs n’y connaissent que dalle. Il faut se farcir la queue, payer en caisse, retourner chez soit. Une bonne heure et demi de perdue que j’aurais pu passer à faire des choses plus importantes, comme jouer à Don’t Starve, et encore, si on sait exactement ce qu’on fait.

Maintenant ça s’arrête là si tout va bien, mais évidement, l’histoire ne mériterait pas un article si c’était le cas.

Il se trouve qu’arrivé chez moi, le produit ne me satisfait pas. Pour 150 euros, je vais donc faire l’effort de le rapporter. Je le remballe, et on reprend la caisse. Ai-je précisé que je déteste conduire ?

Je demande à un vigile à l’entrée où est l’accueil.

Je vais à l’accueil pour demander à ce qu’on me le change. Je fais donc la queue.

L’accueil me renvoie vers un autre accueil un étage au dessus, qui s’en occupe. Je fais donc la queue.

L’autre accueil me dit que pour l’électronique, ce sont les vendeurs qui s’en occupent. Je cherche un vendeur, et tombe sur un mec qui est en fait vendeur Microsoft, pas fnac. Donc je vais en trouver un autre, qui est entouré de personnes qui lui posent des questions essentielles comme la couleur des barrettes de RAM, si l’anti-virus le protège contre le terrorisme et où sont les toilettes. Je fais donc la queue.

Le vendeur me signale qu’il me faut un bon de circulation pour cela, qu’il faut demander au vigile. Je retourne voir mon vigile à l’entrée, qui fouille le sac d’un mec alors que bien entendu seule la police est autorisée à faire ça. J’attends, mon tour. Je fais donc la queue.

Je chope le bon, retourne voir le vendeur, qui entre temps a changé de place alors qu’il avait dit qu’il m’attendrait. Je le retrouve, traitant un autre client. Je fais donc la queue.

Il me fais mon retour produit et m’annonce la couleur : ce sera un avoir. Donc uniquement valable dans les magasins fnac, et à utiliser dans les 3 mois. La partie fun maintenant : on ne peut pas le diviser, il va falloir que je fasse un achat de 150 euros. Joie.

Je note mentalement que j’achèterai avec 150 euros de carte cadeau, utilisable un an et divisible. Quand on fait une coloscopie, on choisit son hôpital.

Mais l’avoir n’est pas valable tant qu’il n’est pas validé en caisse, donc j’y vais pour, vous l’avez deviné, faire la queue.

A ce stade, la magasin ferme. Si, si. Je suis parti de chez moi en fin début d’après midi, et je sors du magasin à la fermeture. Pour me faire faire fouiller mon sac par le vigile.

Je hais les magasins. Je hais acheter des trucs.

Parce que même quand tout se passe bien (en supposant que ça ne tombe pas en panne, parce que là, c’est reparti pour l’Iliade version longue avec bonus DVD et sous-titrage en russe), l’histoire ne s’arrête pas là. L’objet prend de la place. Il faut le ranger. Occasionnellement le nettoyer ou l’entretenir. Et le transporter quand on déménage. Puis en disposer quand il arrive en fin de vie, ce qui, si on est sensible à l’écologie, suppose l’amener au bon point de recyclage. En l’occurrence, la fnac.

Je ne comprends pas comment “faire du shopping” peut être considéré comme un passe temps.


Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

29 thoughts on “Pourquoi j’ai horreur d’acheter

  • arnaud

    trop de procédures, tue les procédures !
    ce sont vraiment de grosses tanches à la fnac !
    quelle patience ! j’aurais pété un plomb depuis bien longtemps moi !

  • foxmask

    t’as oublie de dire “et c’est pas fini” pour ponctuer les passages en queue :)

    j’aime bien conduire quand je peux dépasser 50km/h (donc pas en ville …) parce que rouler à 30km/h c’est comme si on etait encore à l’ère post-bagnole en calèche, la honte, ou alors me balader dans la cambrousse.

    je déteste le “shopping” même si je me farcie “les courses pour bouffer” (la corvée). Quand je me retrouve à la fnac j’essaie de faire abstraction de tout le bordel ambiant, parce que je veux “vraiment” mon “truc”. Sinon je fou tout en plan et fais demi tour ;)

  • Sam Post author

    En plus, globalement j’aime bien la fnac (et darty). C’est con :-)

  • quack

    Ce que tu présentes n’est que la partie « mauvaise » de la chose. Pour en avoir fait l’expérience, devoir retourner à l’expéditeur un objet acheté en ligne est peut-être plus rapide, mais en tout cas pas plus simple ;)

    Perso, je suis partagé quant au choix « Online ou boutique ? ». Je pense qu’acheter en ligne c’est bien quand on sait ce qu’on veut. J’ai besoin d’un SSD, je vais sur LDLC, rubrique « Informatique > Disques Durs > SSD », je saisis 3 critères et j’ai d’un coup juste les quelques produits qui vont me convenir.

    Par contre, si je ne sais pas quoi acheter (comme par exemple pour les livres, les comics ou les CD), je trouve infiniment mieux et plus agréable d’aller à la Fnac ou Cultura pour faire des achats. Certains vendeurs (si, si, j’en ai vu) sont compétents et savent de quoi ils parlent (je te rassure, pas tous. Certains ne font que retourner le livre et te lire le résumé ou les critiques du bouquin que tu tiens déjà entre les mains). Sinon, quand je ne sais pas quoi acheter, je préfère me retrouver au milieu de tous ces livres, regarder de tous les côtés, tomber sur des couvertures, des rayonnages ou des dispositions qui m’intéressent et vers lesquels je vais m’orienter. Quand je ne sais pas quoi lire, j’ai beaucoup plus de facilité pour trouver mon bonheur en touchant les livres, en les retournant, les feuilletant et en en lisant des morceaux. Mais cela vient peut-être du fait que je suis fétichiste de la chose matérielle. Je préfère toucher (et lire) un livre en papier plutôt qu’un ebook, mais c’est un choix personnel.

    En revanche, quand je sais exactement quel livre je veux, il m’arrive justement de les acheter sur Internet pour gagner du temps (j’en ai d’ailleurs reçu un hier encore :p ).

  • R3tep

    puis se taper la foule de mongoliens

    Il y a aussi des magasins FNAC en France pas besoin de partir si loin.

    Ok je sors…

  • Sam Post author

    @quack: acheter un truc en ligne est aussi chiant : sites lents, chargés de merdes, moteur de recherche idiot, et après toutes les galères de livraison… Quand au retour de produits, alors là…

  • kontre

    Je ne comprends pas comment “faire du shopping” peut être considéré comme un passe temps.

    Pourtant t’en a bien passé, du temps !

    j’achète de plus en plus en ligne, perso. Les coûts de livraison sont comparables au coût du trajet que j’aurais fait, de toutes façons (sans parler du temps).

  • guatar

    J’ai ouvert nonchalament cet article au boulot (en plein dans l’open space) tranquillou sans me douter une seule seconde ce qu’il allait arriver.

    PAF ! J’avais le son à fond et un certain Max a eu la bonne idée de foutre unde vidéo qui se lance toute seule dans les commentaires.
    => tous le monde qui se tourne et me regarde bizarement.

    Ma vie serait bien moins mouvementée sans sametmax….

  • Anabis

    T’as tout résumé au début de ton article : “la foule de mongolien”. Le shopping c’est à eux que ça plait.

  • Misogyne

    Y’a que les femmes qui apprécient cela. Peut être parcequ’il faut souvent faire la queue.

  • Kévin

    @guatar : moi ça s’autolance pas. Bizarre.

    Moi aussi j’ai eu droit au lancement automatique.
    J’avais un casque, mais comme j’ai ouvert cet article parmi d’autres présents sur mon fil Twitter. J’ai du passer en revue tous mes onglets et scroller pour trouver le coupable.
    Pire, j’ai regardé l’épisode en entier… J’aime South Park :'(

  • Sam Post author

    ah, si, ça s’autolance. Y a un delai, c’est tout. Je vire la video. C’est relou.

  • Max

    PAF ! J’avais le son à fond et un certain Max a eu la bonne idée de foutre unde vidéo qui se lance toute seule dans les commentaires.
    => tous le monde qui se tourne et me regarde bizarement.

    :)

  • roro

    Du temps ????
    Perso, j’en ai trois, tu les lâche dans une galerie marchande, elles te remplissent le coffre en moins d’une heure.
    L’éclairage au néon doit leur faire pousser des bras supplémentaires.
    Et à l’arrivée: “J’ai pris que pour ce soir, je sais pas quoi faire pour demain.”
    Ouais…Moi je sais. Demain: “Y paraît qu’ils ont agrandi chez Super-Machin. Je vais aller “voir””””””

  • Recher

    @R3tep
    Au risque de faire mon rabat-joie, ta blague, quoi que potentiellement très drôle, n’est pas recevable.

    “mongoliens” désigne les personnes atteints du handicap de mongolisme.

    “mongols” désigne un peuple vivant actuellement en Mongolie, en Russie et en Chine.

    Les mots sont différents, il est donc impossible de confondre ces deux choses, et donc impossible de faire une blague avec.

    Désolé !

  • Sve@r

    Moi, ça fait des années que je n’achète plus de “truc spécial” à la fnac.
    Si je veux un ordi, je vais dans un magasin spécialisé ordis
    Si je veux un appareil photo, je vais dans un magasin spécialisé appareils photos
    Si je veux un live, je vais dans un magasin spécialisé livres (oups, une librairie)
    C’est peut-être “un peu” plus cher qu’à la fnac mais déjà on a de la qualité (parce que sinon le magasin il ferme) et on ne cotoie pas les gros cakes qui découvrent avec bonheur que pour 150€ de plus ils peuvent avoir MsOffice avec licence 1 an.

    Il m’arrive parfois d’aller à la fnac… mais c’est parce que j’ai envie de lire une bd. Alors je m’installe dans un de leurs fauteuils, je lis ma bd puis je pars…

  • anomail

    je vais à la fnac

    Non.

    FNAC => Denis Olivennes => Accords de l’Élysée => Hadopi.

    Beurk.

  • R3tep

    @Recher

    Après avoir découvert l’argument !important en CSS, je découvre que le terme les “mongoliens” ne représente pas le peuple mongol.
    Trop d’informations pour la journée… En tout cas merci ;)

  • cendrieR

    Les vigiles de la FNAC sont des enfoirés, je retiendrai ça de mes passages dans ces magasins. Fouiller les sacs pour un oui pour un non, limite te traiter de voleur parce que tu sors sans rien acheter…
    L’unique avantage, non négligeable, de la FNAC, c’est que s’ils ont un truc en rayon tu peux rentrer chez toi avec dans la journée. Pratique pour trouver un disque en toute urgence (au hasard : anniversaire…).

  • Sam Post author

    Je n’ai jamais rencontré d’enfoirés, personnellement. C’est un job désagréable par nature, mais ça ne dit rien de la personne dans le costume, à part qu’il avait besoin d’argent, comme tout le monde.

  • cendrieR

    Effectivement j’ai fait de la grosse généralisation abusive c’est pas bien, je m’appuie sur 2-3 expériences vécues il y a pas mal d’années maintenant et qui tachent ma mémoire. Se faire accuser de vol à 15 ans et fouiller scéance tenante ce n’est pas très agréable (humiliant pour tout le monde je pense). Pardon au vigiles sympas tout ça.

  • Sam Post author

    Après je suis blanc comme une aspirine. Je comprendrais qu’un mec du bled aime moins les vigiles. Le délit de salle gueule à la vie dure.