Pas de bras et pas de chocolat 14


On avait pas d’articles, on a pas de forum, et on aura de nouveau pas d’articles.

C’est à peu près le résumé de ces derniers jours.

Je m’étais lancé dans l’installation de Discourse pour avoir un petit forum pour accompagner le blog, et du coup je n’ai pas écrit.

Mais c’est un FAIL. Et du coup on a pas de forum.

Foxmask et Gordon ont proposé d’installer ça sur leurs machines, du coup on aura peut-être quelque chose quand ils auront fait leur bidouille.

Mais je me casse dans un endroit où je n’aurai pas accès au téléphone ou internet pendant 10 jours, du coup y aura pas d’article ces deux semaines non plus.

Du coup je fais un post bien long pour dire qu’il ne se passera rien, si c’est pas du vrai journalisme ça !

14 thoughts on “Pas de bras et pas de chocolat

  • foxmask

    Y aura pas de miracle de mon coté :) Distruc requiert des prérequis que mon VPS n’a pas (“taka changer de provider” zallez m’dire)

  • 13atg

    Pas d’Internet ni de téléphone ? Pendant 15 jours ? C’est le gouffre de Michel Siffre ? Un bled dans la Creuze ?

  • Sam Post author

    Tu sais des fois je vais dans des endroits où il n’y a pas l’eau et l’electricité non plus.

  • cyp

    Ou une façon de prendre des vacances peinard ;-p

    Si jamais j’ai des VM sous Wheezy (format Promox/KVM) fonctionnel pour Disourse et je dois aussi avoir un playbook pour Ansible qui permet d’installer ça from scratch.
    Et si il faut un peux de place sur un hyperviseur pour héberger ça il y a peut être moyen aussi…

  • Réchèr

    Et donc mon article sur “les idées que j’aurais pas le temps de faire” va rester plusieurs jours en première page du blog.

    Hahaha !! C’est exactement ce que j’avais prévu. J’avais tout calculé. Je suis le diaaaaaaable !!

    Sur ce, bonne bourre. En espérant pour toi qu’il y a des nichons là où tu vas. Pas d’internet, c’est surmontable quand y’a des nichons.

  • cyp

    Docker c’est super simple pour les tests et le dev.
    La magie marche un peux moins bien quand il faut passer en prod et assurer la pertinence des données, les sauvegardes, la gestion des logs….
    Rien d’insurmontable mais pour le coups faut commencer à réfléchir un peux plus et ce n’est pas forcément plus rapide que de monter un serveur ou une VM classique (surtout si on est déjà rodé au puppet/ansible/chief/vagrant/…) mais je ne doute pas qu’on finira par avoir des solution clé en main (une sorte de CoreOS ou de Project Atomic pour les nuls).

  • JEEK

    Aaaaah la joie des tests et des bidouillages z’infames z’et torturés…
    …ça me fait penser au délire que je m’étais fait un jour, où pendant quelques heures un serveur de test/dev s’est retrouvé baptisé “théorie” et où celui de prod s’est fait renommer “pratique” !

    Sur théorie, ça roulait nickel… mais dès que ça passait sur pratique, bah c’était le dawah le plus bordélique.

    La vie est méchante mais tant qu’y a du cul (et des nichons), y a de l’espoir… après tout, on rigole et on s’marre ! ;-)

    Bonnes vacances (si on peut dire ça comme ça)
    ^_^

    NB: bon le coup du renommage de serveur, c’était pas au boulot… on faisait un truc-à-la-kon avec quelques potes et on s’arrachait les neurones ; j’ai craqué le premier et j’ai tout renommé en rafale (on a finit devant la pompe à bière, finalement on instanciait bien devant cet artefact)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Utilisez <pre lang='python'>VOTRE CODE</pre> pour insérer un block de code coloré

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.