Ne pas faire d’enfant est-il égoïste ? 60


Je vais faire court car j’ai piscine!

On est dimanche matin, il fait beau dehors, les oiseaux gazouillent, un petit fond de musique des années 90.
J’ai ma tasse de café “mon grain de saveur“, je vérifie le chiffre d’affaire de mes sites internet, l’argent rentre, faudra peut-être investir ici après tout. J’habite en Asie depuis un an, il y a peu de mauvais et beaucoup de bon.

Dans un mois c’est la rentrée des classes en France, mes anciens amis sont quasiment tous en couple, avec 1 ou plusieurs enfants, certains sont déjà séparés avec gamins sur les bras, alternance des visites, etc. La routine quoi.

On ne peut pas être partout.

Moi je suis seul, je n’ai pas de femme, pas de gosse, pas de chien, même pas une petite mycose pour me tenir companie.
Le pire c’est que j’aime ça, si je veux partir à Tokyo demain à quoi dois-je penser ?
A qui vais-je demander la permission ? Personne.
Quelles sont mes contraintes ? Aucune
Quel est mon budget ? Très large.

Je suis le stéréotype du célibataire baroudeur, en couple 7 ans il y a plusieurs années de cela je pense avoir été vacciné, passé par toutes les étapes, de l’amour à la haine (dans l’ordre). Avec tous les clichés que l’on peut imaginer. Sans rien regretter au final.

Le tournant:

Seulement voilà, là où mes amis ont commencé à envisager de fonder une famille j’ai préféré investir dans ma vie professionnelle, de plus la crise était en route, la surpopulation me posait un problème de conscience. Ma vision de l’avenir se rapprochant toujours plus de ça.

Quelques années ont passé et j’ai vu mes amis “fonder” leur famille sur le si joli modèle que l’on nous vend, avec la télé 16:9 à crédit, la PS3 à crédit, l’iPhone à credit, le VolksWagen à crédit, le chien à crédit, bref une vie à crédit.
Le boulot dont ils parlent avec dégoût, “mais c’est alimentaire tu comprends, ça va changer” n’est pas amusant pour eux.
Les vacances ? “Je ne peux pas j’ai le crédit du nouveau VolksWagen que l’on vient d’acheter parce que tu comprends il a l’allume-cigare connecté à l’iPhone”. 35 000€, avec réduction de 5% sur le levier de vitesse en acajou véritable de Taiwan.

Certains s’en sortent mieux que d’autres quand même, soyons objectif.

Au final ?

Résulats des courses, ma mère me reproche d’être un égoïste car je n’ai pas fait d’enfant “comme tout le monde”, mes anciens amis me disent que j’ai de la chance mais qu’eux ne peuvent pas bouger à cause des enfants, des crédits, d’ailleurs c’est l’heure d’aller à Carrefour remplir le caddie.

Les enfants sont nécessaires à la survie de la race humaine, avoir des enfants est également un bonheur pour les parents, sans ça je ne serais pas là. Mais depuis 40 ans tout s’est accéléré.

– A l’heure où l’on soupçonne très fortement notre civilisation d’être condamnée à court terme du moins telle que nous la connaissons.

– Avec une démographie incontrôlable, déjà 7 Milliards.

Et oui ça fait mal au fion...

– Avec des contaminations nucléaires pas anodines.

– Avec une exploitation des ressources toujours plus intenses.

Je me pose souvent cette question:

Est-ce-que je suis égoïste de ne pas vouloir d’enfant ou est-ce que ce sont ceux qui ont des enfants qui sont égoïstes alors que la planète ne peut pas les accueillir convenablement ?

Je n’ai pas de problème avec ma mère.

Et vous ?

PS: Pour éviter le Fast-Trolling je précise que je ne suis pas contre la famille, bien au contraire, mais le mot famille n’a plus le même sens qu’il y a 40 ans il faut l’avouer. Avec un divorce au bout de 5 ans à la clef, des enfants à charge, c’est plus de la “consommation”.
Si cela ne tenait qu’à moi je ferais faire des tests de QI à ceux qui veulent avoir des enfants. J’ai eu droit à l’étiquette d’eugéniste en herbe avec cette phrase…


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

60 thoughts on “Ne pas faire d’enfant est-il égoïste ?

  • fred

    Effectivement, ne pas procréer, c’est une décision qui, passée à l’échelle de toute la population, amène à la fin de l’humanité. Mais, avoir une grosse voiture, ou, de manière plus générale, vivre comme un américain, c’est la même chose : il faudrait 4 planètes Terre pour contenter l’humanité (dans sa population actuelle) si tout le monde vivait comme ça.

    Personnellement j’ai encore du temps avant que mes quelques amis en couple commencent à se reproduire, mais ça ne m’empêche pas de réfléchir à déconstruire l’idée du mode de vie idéal qu’on nous présente depuis tout petit.

    Tu met l’accent sur la surconsommation, le crédit, le boulot alimentaire chiant, et effectivement tout ça semble souvent venir en lot avec la “vie idéale”. Mais on peut aussi mettre l’accent sur le “couple idéal” qu’on nous vend, celui du monoamour éternel…

    Quel que soit le style de vie qu’on adopte, une fois qu’on le mène, on fera tout pour le justifier, certes. Mais vu de l’extérieur, le tien semble quand même raisonnable et défendable.

  • le hollandais volant

    C’est un choix personnel, ceux qui trouve que c’est égoïste sont selon moi irrespectueux : est-ce que toi, Max, tu as déjà dit à ceux qui fondent une famille qu’ils sont égoïstes de faire ça ? Je pense (mais peut me tromper) que non.

    De toute façon, dans cette société, dès qu’on fait quelque chose de différent de « la Norme TF1 » vendue à la TV (quelle série TV ne met pas en avant les dilemmes entre vie familiale et vie au travail ?), alors on est un sociopathe révolutionnaire égoïste anormal malade.

    On me le dit aussi.
    Ma famille me le dit aussi.

    J’ai ma vision des choses qui sont différentes de la Norme TF1, et du coup on est un malade, tout simplement parce qu’on refuse de se faire dicter la conduite par un écran.

    Pour en revenir aux enfants, j’ai le temps de voir venir aussi. Je compte en avoir, du moins j’aimerais, mais je respecte et comprends tous les avis sur la question.

  • Romain

    J’ai commencé à faire un commentaire moralisateur chiant pour dire que je n’aimais pas les discours moralisateur. Mais je vais plutôt le résumer comme ça :

    LOL le graphique sur la démographie. J’ai moi-même vu les chiffres de recensement en -10000 et suis resté sans voix devant la rigueur et le sérieux de leur démarche.

  • Yamakaky

    Si ça peut te rassurer, la sœur d’une de mes grand-mères est célibataire et le vit très bien. Oh, et Stallman aussi. Et puis tu n’as signé aucun contrat !

  • SiM

    Hum, justifier le choix de ne pas faire d’enfant par une question de démographie me paraît bancal :

    -Tu te sens responsable de l’avenir de la civilisation ? Respect. Malheureusement, si les gens cultivés comme toi ne font pas d’enfant et laissent les autres (y compris idiots et fanatiques religieux) en faire plein, tu vas voir la gueule que va prendre l’humanité !

    -Si tous les couples faisaient 1 enfant, la croissance démographique démographique serait négative. S’ils s’arrêtaient à 2, elle serait nulle. Donc du point de vue de la responsabilité personnelle, faire 1 ou 2 enfants, ce n’est pas contribuer à la fin du monde (à nuancer avec l’augmentation de l’espérance de vie cependant).

    De toute façon, tu n’as pas à te justifier. Si tu ne veux pas d’enfants, mieux vaut ne pas en faire qu’en faire de malheureux.

  • Bulle

    Dans beaucoup de pays à travers le monde, faire des enfants reste le seul placement à peu près viable pour avoir des revenus le jour où on n’est plus à même de travailler. Ce n’est bien sûr pas le cas en occident où, l’individualisme primant, c’est une pure perte de temps et d’argent.

    De ce fait, je comprends tout à fait la position de Max qui n’a pas envie de se coltiner des boulets. Et je trouve aussi très bien que des enfants continuent à naître dans les cultures privilégiant l’entraide et la solidarité.

  • Encolpe DEGOUTE

    D’abord, qui va payer ta retraite ? C’est con, mais vu comme c’est partie il faut deux enfants par futur retraité. Ou bien il faut flinguer les retraités et limiter le nombre d’enfants. Est-ce que vous connaissez le nouveau supplément Soleil Vert ?
    De toute façon, les enfants c’est comme l’alcool : 1 ça va, 3 bonjour les dégâts. D’ailleurs j’en ai trois.

    Tu n’aurais un bouton pour fermer Mario ?

  • PhydawHawk

    Bonjour,

    Je lis rarement la rubrique « Philo & Culture » car la culture, pour moi, s’arrête à la musique.
    La culture générale ? C’est plutôt de la mémorisation automatique qu’une quête de savoir.
    Quant à la philo (au sens opinion), j’en ai un peu rien à faire. Chacun à ses opinions, j’ai les miennes, ça ne se discute pas. Tout au plus, on peut les commenter, les argumenter, mais surtout pas les juger.

    Alors, mon cher Max (je me permets cette familiarité, même si nous n’avons gardé les porcs chinois ensemble …) es-tu égoïste ?
    Non ! C’est ton choix, c’est ta vie.
    On a qu’une vie, elle est courte (cliché ?¿) , on doit faire (et en faire) ce que l’on veut.
    Pour cela, je trouve tes justifications chiffrées inutiles, c’est ton choix (bis).
    La vie de couple, et surtout les enfants, c’est un peu comme la loterie ; on ne sait pas « sur quoi on va tomber ». Dans le doute, le mieux, c’est peut être bien de s’abstenir, non ?
    Donc, ne te pose plus la question, fais ta vie comme il te semble bon. Et si tes choix changent, ben, ils changent, voilà tout.

    Pour conclure, et pour que l’on ne se méprenne pas, j’ai été marié, j’ai une fille. Et pour moi, la loterie a été à moitié satisfaisante (je vous laisse deviner laquelle est merveilleuse).

    Bon dimanche …

    PS:
    Comme il n’y avait pas de vidéo au début du post, je me regarde le Wacken 2014, avec Slayer. Ils sont vieux et gros, mais encore excellents.

  • RemRem

    J’ai la même réflexion mais n’arrive pas à la même conclusion.

    Pour le coup du QI, cet argument ne me semble pas valide et dangereux, dangereux non pas d’un quelconque point de vue moraliste, mais sur le fait qu’il n’y a pas de corrélation entre l’intelligence et la capacité d’être un “bon parent”, en gros et pour jouer avec les clichés, je préfère un pauvre pas très malin qui aime et fait ce qu’il faut pour que son gamin puisse devenir un adulte “sain”, qu’un riche qui fera de son rejeton une plaie pour l’humanité (fainéant, pourri par le fric, capricieux et égoïste), j’avais prévenu pour le cliché…

    Pour la surpopulation, entièrement d’accord avec toi, d’autant plus si l’on prend en considération l’allongement de l’espérance de vie, mais je pense que la bonne solution pourrait être de limiter le nombre d’enfant par couple (le fameux enfant unique). Si on la joue fine, on peut revenir à un nombre acceptable en 2 ou 3 générations.

    ‘fin bref, tu ne me sembles pas être un animal ou un égoïste pour ne pas vouloir d’enfant, ça me paraît même être honnête et intelligent quand on considère son mode de vie (envies, rythme…) et que ce n’est pas (ou peu) compatible avec une machine à caca ;)
    Seule chose que j’espère pour toi, c’est que tu n’auras pas de regrets sur ce sujet dans quelques années.

  • erich

    Effectivement ça risque de partir en troll mais je me lance quand même, go. :D

    D’être égoiste c’est en général ce dont on est accusé quand on a pas d’enfant. Au début je ne savais que trop penser de ça.
    Avec les années en observant et essayant de comprendre les motivations des gens autour de moi je me rends compte que c’est généralement le contraire, ce sont ceux qui ont des enfants qui sont égotistes.s.

    Ou plutôt pour nuancer un peu, faire un enfant est tout sauf du désintéressement et de l’altruisme.

    Alors pourquoi les gens font des enfants ?

    – A cause de la pression social. Tata Janine, maman Irène, se font insistantes sur le sujet, les copain.ines d’enfance, les collègues de travail on tous.tes des gosses alors … ben faut faire comme tout le monde. Et puis on la maison, la TV écran plat, l’iPhone, le chien, la continuité logique c’est le gosse.

    – Par pression du conjoint ou de la conjointe, un des deux n’en veut pas mais il finit par craquer à la pression conjugale.

    – Autre raison de faire des gosses : la peur de la vieillesse/retraite. Et oui ça ne se dit peut-être pas mais certaines personnes font des enfants en pensant à leur vieillesse. Avec des enfants plus de chance que quelqu’un s’occupe de nous une fois grabataire, donc plus de chances de ne pas finir seul.

    – Combler un vide dans sa vie (surtout les femmes mais pas que). Tourner d’une autre manière : donner un sens à sa vie.
    (particulièrement pour ceux qui n’ont pas “réussit” professionnellement).

    – Entretenir le couple, parce qu après quelques années si on n’est pas inventif et qu’on a pas de gosses, ben le couple tourne en rond.

    – Transmettre un nom et/ou un patrimoine, c’est sans doute la raison la plus rependu surtout auprès des hommes.

    – Pour laisser leur trace sur cette putain de planète (un peu comme certains posent des tags sur les murs).

    Bien entendu ce ne sont là que quelques raisons, il y en à d’autres plus belles, mais celles-ci ne sont que très rarement dites et avoués.

    Je précise que je ne suis pas contre le fait d’avoir des enfants, mais faut-il encore leurs donner naissance dans un monde vivable, respirable, avec un avenir au niveau ressources, au niveau densité de population, avenir au niveau démocratique. Si c’est pour mettre au monde des enfants dans un contexte de concurrence exacerbée ou le seul but de l’humanité serait de gagner plus que le voisin dans le but de consommer plus que le voisin, ben non merci ça m’intéresse pas…

    … Et toi qui as des gosses plutôt que de me critiquer remercie moi, en ayant pas d’enfants je laisse (un peu) plus de place à tes propres enfants sur cette planète.

    Ce qui m’énerve dernière tous ça ce n’est pas le fait d’avoir des enfants, ou les enfants en eux mêmes (au contraire j’aime plutôt les gosses). C’est le fait que ce soit un sujet occulté dans nos sociétés et le fait que les personnes qui n’ont pas d’enfants soient taxées d’égoïsmes ou de ne pas être normal (alors que c’est parfois le contraire).

    Merci S&M d’avoir lancé le débat et de nous permettre de nous exprimer, c’est sans doute le sujet le plus important et le plus tabou (il n’y a qu’a voir les réactions quand on en parle) du siècle.

  • Vinm

    Sinon, au lieu de se poser des questions sur une pseudo-future extinction de l’humanité ou de retraite, on essaye d’arrêter de réfléchir et on vit comme on le souhaite. Ça peut être pas mal aussi.

  • erich

    Ah et au commentaire qui dit : “Seule chose que j’espère pour toi, c’est que tu n’auras pas de regrets sur ce sujet dans quelques années.”.

    Je réponds : Des gens qui ont des gosses et qui regrette ou en tous cas qui ne le referait pas ça existe aussi. Bien sûr les gens ne vont pas te le dire à la machine à café ou dans la file d’attente chez le boulanger, mais en soirée parfois les langues se délient…

  • Max Post author

    @Weivorp

    J’ai évité d’en parler car on le site tellement souvent sur S&M…

  • aluriak

    C’est rigolo de constater que je retrouve, posé à l’écrit, de nombreuses idées que je partage. A l’avenir, plutôt qu’argumenter en soirée, je dirais : «tu devrais lire Sam & Max»

    Cela étant dit, nombreux sont les cercles où l’évocation de mesures comme le contrôle des naissances tourne vite à l’incompréhension, au mépris.

    ils serait temps que les gens comprennent que les gosses c’est comme les sauterelles : c’est nécessaire pour l’écosystème, mais en grandes quantités faudrait pas que ça reste trop longtemps. La différence entre les deux étant que les sauterelles se dispersent et meurent vite, elles.

    Enfin, ce que je trouve personnellement très rigolo, c’est que l’humain est à la base conçu pour une stratégie de développement K, mais à y bien regarder, on tend de plus en plus vers une stratégie r.
    La bonne nouvelle, c’est qu’en cas de catastrophe on a plus de chances de survivre !

  • Max Post author

    @hollandais volant

    Je ne leur ait pas dit mais je l’ai dit à ma mère. En général je n’ai pas beaucoup de conversations sur le sujet avec les gens en couple (ayant ou pas des enfants), leur idée sur la question parait évidente.

    @Romain

    J’aurais préféré un graphique sur 100 ans oui mais j’ai pris ça dans la foulée sur wikiped.

    PS: bien ton avatar :)

    @Sim

    1 – Idiocracy , 2006 :)

    2 – Que la démographie soit nulle pose t-il un réellement un problème à moyen/court terme ? Sachant qu’actuellement la terre ne peut subvenir à tous nos besoins.

    100% d’accord avec ta conclusion

    @Encolpe

    Le coup de la retraite c’est un truc qui revient systématiquement, la France est l’un des rares pays à en proposer une, pour les autres il faut cotiser ou c’est aux enfants à prendre en charge les parents une fois qu’ils sont vieux, ce que j’aime bien.
    Je verse actuellement une rente à mes parents qui complète leur retraite, les assumer complètement ne me serait pas impossible et ne me paraîtrait pas inhumain. la société n’a pas à prendre tout le monde en charge à 100%, c’est une utopie de bobos ça. D’ailleurs le système Français a prouvé ses limites. Il doit y avoir un juste milieu, je ne fais pas les lois.

    Pour mario non :)

    @RemRem
    Quand je parlais de QI c’est plus un test d’aptitude, je me suis mal exprimé, mais le mot QI est plus “claquant”.
    D’accord avec tes arguments.
    Les regrets c’est le plus délicats, plus tard il sera trop tard, si on fait des enfants c’est aussi pour les voir grandir, jouer avec eux, les voir évoluer dans leur vie, c’est pas à 60 ans que je vais m’y mettre.

    @erich
    Un beau Troll, je n’ai pas de tampon “troll amical” :)
    je me retrouve dans tes arguments.

    @vinm
    Je vis comme je le souhaite actuellement et je le….souhaite à tout le monde, aimer son métier, faire ce que l’on veut (en respectant les autres bien sûr). C’est ça pour moi la liberté.
    La question je me la pose quand même car comme le dit erich, il y a les pressions de la famille, tata janine :)

    Bon dimanche ! Sous vos applaudissements…

  • RemRem

    @erich > En lui souhaitant de ne pas avoir de regrets, c’est bien un souhait “bienveillant” et et non pas une pseudo critique déguisée, ça serait en contradiction avec le reste ce même paragraphe.
    si Max aurait voulu 11 gamins pour monter sa propre équipe de foot, j’aurais formuler le même souhait ;)

  • bussiere

    Presque d’accord sur tout, sauf le test de QI.

    Ca m’etonne de max qu’il pense que l’on peut separer l’intelligence de la connerie.

    1) Je traine dans beaucoup de milieux , y compris grandes ecoles. Les gens la bas sont tres intelligents mais contribuent a ce que l’on aille dans le mur en tant qu’espece tellement ils sont dans leur monde et n’ont rien vécu.

    2) http://www.nytimes.com/2013/03/10/magazine/the-professor-the-bikini-model-and-the-suitcase-full-of-trouble.html?pagewanted=all&_r=0

    Bref le test de qi et l’intelligence ne veulent rien dire. Il faudrait plus parler de réalisme.

    Le probleme aussi c’est que tu peux avoir des gens biens qui ont des parents cons.

    Plutot que d’interdire la reproducation il faudrait plutot booster l’education de mon point de vue.

    Sinon d’accord sur le reste, on va dans le mur. Moi je prends un autre chemin le mieux si tu fais des enfants c’est d’etre le plus riche possible pour qu’ils puissent se payer un billet pour mars. Ou qu’ils soient suffisament riches pour moins souffrir des cons.

  • erich

    @RemRem
    Ok j’ai relu ton commentaire. Je comprend le coté “bienveillant” de ce que tu exprimais. :)
    Mais du coup ta phrase m’a permis d’ajouter cette remarque (que je voulais initialement faire dans mon premier commentaire). Merci donc.

    @Max
    Copain :)

  • Gilles Wittezaële

    Argumenter contre des clichés (pression sociale,etc.) par d’autres clichés (mariage = forcément divorce, enfants = futures politiques tousspourri, etc.), spa tiptop, non ?
    Il y a pas que la pression sociale sur les enfants, tu as la pression pour les élever de telle ou telle manière.
    Ou si tu te maries, faut faire comme ci ou comme ça.
    Tu vas rire : me suis marié en payant tout moi-même, donc pas de belle-famille d’un côté ou de l’autre pour m’imposer un truc, je n’ai JAMAIS écouté les recommandations de gens ayant déjà eu des enfants et j’évite d’en donner, à part les conseils genre “Tu verras” :p

    En dehors de ça, tu as trouvé la meilleure argumentation à la pression sociale ou aux clichés : tu fais ce que TU veux.
    Regretter, bah ça m’arrive souvent.
    Mais pas sur tout.
    Bah c’est normal, on est humains et mortels.

    Et on fait ce qu’on décide/veut.
    J’ai un seul enfant, c’est aussi hérétique je te rassure que pas du tout.
    Le best en intégration sociale = 3 (et l’Etat FR te le fais bien sentir vu que si tu veux des sous de façon durable, u congés d’élevage :p potable il en faut 3, etc.).

    A côté, tu dis que tu n’as jamais de pression sociale ?
    En Asie ? Genre tu n’es pas obligé de t’intégrer dans la culture locale ? Parce que c’est une pression sociale, même si tu l’accepte volontairement avec le sourire.

    ‘fin bon voilà, fait ce que tu veux.
    Et tes potes aussi font ce qu’ils veulent parce que tu vas rire, mais au GLOBAL, malgré tous les poncifs qu’ils ont, ils aiment ce qu’ils ont. Sans savoir le définir.

  • bussiere

    Et pour idiocracy j’ai aussi une autre theorie qui fait que notre monde est pourris.

    Si tu regardes en haut de la pyramide, beaucoup sont detestables. Pour moi pour réussir il faut un certain nombres de defauts que l’on valorise.
    Ne pas douter , ecraser les autres ne sont que des exemples. Ce qui fait que en haut de la pyramide on se retrouve avec des gens bourrés de defauts qui menent tout le monde a leur perte aussi.

  • Pym

    Si cela ne tenait qu’à moi je ferais faire des tests de QI à ceux qui veulent avoir des enfants.

    Je pense qu’une meilleure solution serait de leur faire passer un permis.

  • Max Post author

    @bussiere
    ouais j’ai rectifié dans les commentaires pour le QI, un test d’aptitude, permis à gosses me parait indispensable :)

  • k3c

    >> Si cela ne tenait qu’à moi je ferais faire des tests de QI à ceux qui veulent avoir des enfants

    Donc, toi qui te pose des questions, tu décides de ne pas faire d’enfants, et plein de personnes qui vont mal/peu/pas du tout s’occuper de leurs enfants en font plein.
    Tu ne re-équilibres pas beaucoup tout ça :-)

  • plop

    Quelques années ont passé et j’ai vu mes amis “fonder” leur famille sur le si joli modèle que l’on nous vend, avec la télé 16:9 à crédit, la PS3 à crédit, l’iPhone à credit, le VolksWagen à crédit, le chien à crédit, bref une vie à crédit.

    Mouai… quel est le rapport entre la deuxième partie de la phrase et la première ?
    Parce que nul besoin de famille, d’enfant, de couple pour vivre à crédit.
    Là à mon avis tu mélanges deux choses différentes. Vivre à crédit ça n’a rien à avoir avec la famille, c’est juste une façon de vivre dans la société actuelle, c’est juste de cette façon que la société voudrait qu’on vive. Mais on peut très bien le faire sans famille et ne pas le faire avec une famille.

  • bussiere

    Pour la pression sociale un gros +1 et je rajoute aussi la publicité/média.

    A la trentaine, quand je rencontre des gens une des questions est :
    “Est ce que tu as des enfants ?”
    Ce a quoi je reponds invariablement :
    “Peut etre …”
    Et si je suis mechant :
    “Je ne sais pas ca fait un bout de temps que j’ai pas regardé dans le congélo”.

    Mais je prefere “Peut etre” pour voir les gens tilter …

  • Théo

    Je trouve qu’on mets trop souvent en avant la “pression sociale”. Au final, qui l’acceptes ? Nous. Personne ne nous force à faire des mômes, personne ne nous oblige à avoir une descendance.
    Le jour où une femme me dit qu’elle veut un enfant ou sinon elle se casse, elle trouve une autre paire de boules.

    Entre nous, la planète on s’en tamponne modèle géant. Si on étais si préoccupé par la démographie, le manque de ressources et la planète en général, cela ferait longtemps qu’on se seraient bougé le cul. Nous sommes tous très fort pour faire des constats, pour souligner le mal-être global ou pour juger. Mais après on fait quoi ? Rien. Moi le premier.

    Je crois sincèrement que faire des enfants pour les autres, c’est juste éviter les emmerdes car on arrive pas à fuir ce que l’on aime pas. J’ai 23 pijes et je m’imagine être papa, bien sûr. Mais pour moi la seule raison de faire des enfants, c’est pour le partage. C’est pour faire découvrir le monde à une petite chose.

    Non, ne pas faire d’enfant n’est pas égoïste. Les tatas, tontons, belle-mères et autres vieux qui poussent au cul sont plus égoïste que toi.
    Je trouve justement que l’on fait des enfants pour soi-même. Cela apporte une chose différente pour le père et la mère. Mais lorsque ton gamin(e) quitte la maison pour faire sa vie, ce moment là tu pleures parce que tu sens que chaque effort fait, a permis à ton gosse d’être une personne mature et automne. Le plus beau pour des parents (pour moi en tout cas), c’est d’être fier de voir son gamin partir. Pourquoi ? Parce que t’a réussi le pari que toi et ta femme vous étiez fixés plus de 20 ans en arrière.

    Le premier ou la première qui casse les burnes pour que moi et ma copine ayons un enfant, je lui pète une boite de lubrifiant dans la gueule parce qu’il ou elle n’est pas foutu de s’occuper tous seul. Les gens qui mettent la pression pour ça, c’est pour s’occuper de votre gamin pas parce qu’ils veulent vous voir parents.

  • papa

    Ah ah, je suis sur que t’as engrossé une tite asiat sans le savoir, papa

  • Mademoizelle Geekette

    Aaaah mener une “vie normale”. On me reproche de ne pas vouloir d’enfants. J’ai parfois le sentiment qu’on me reproche de mener la vie que j’ai choisie, au détriment de celle que la société nous impose.
    Je te rejoins sur pas mal de points.
    Merci pour ce billet.

  • bussiere

    @théo :

    Sauf que passé la trentaine en france tu es obligatoirement hétéro et avec des gamins.

    Ca se voit dans les entretiens que je passe , ou que ce soit la publicité.
    Passé 30 ans tout le monde te demande si tu es marié avec des gamins ou l’implique.

    Au niveau rh en info c’est encore pire. La famille et les enfants sont encore un des tabous de notre société.
    Rajoute a ca l’image de la mere obligatoire, par exemple je crois que c’est google qui en exemple de “réalisations” pour les femmes mettait en exemple mere de 3 enfants.

    bref attends de prendre de l’age …

  • JEEK

    Salut Max…

    Comme d’hab pas mal de commentaires intéressants ; je me retrouve dans certains, pas dans d’autres, c’est normal.
    Celui dont je me rapprocherais le plus ? Celui de Théo
    J’vais pas rentrer dans les détails car ça ferait doublon, que ce soit avec son commentaire ou celui d’autres intervenants !
    :-)

    Ma participation, c’est pour la notion de regrets quant au fait de ne pas faire d’enfants ; bon, de ma “première vie” j’en ai 2 et grace à ma “vie actuelle” je cumule le fait d’être père ET parent…
    …pourquoi je présente le truc comme ça ? Tout simplement parce que ma compagne a elle aussi 2 enfants, que je les aime comme les miens et qu’ils me le rendent bien.
    Le “lien”, il n’est pas que biologique en termes humains… Donc, même si tu t’es pas secoué les gonades dans le but final d’enclencher la séquence de reproduction (ce que je nomme ironiquement, séquence de clonage…lol), tu n’es pas à l’abri de croiser la personne “qui va bien” et qui aura des enfants qui t’accepteront comme parent et où le lien va s’emboiter comme il faut (nope, pas de connotation sexuelle pour ce cas là hein…ça tu le gardes pour la mère…lol).
    C’est ce que je te souhaite ma poule (bon sauf si tu veux continuer la route tout seul jusqu’au bout ; si c’est le cas, je te souhaite que ta liberté soit respectée).

    Et puis bon, à partir du moment où il y a des choix à faire…il y a TOUJOURS des regrets, qu’ils soient légers (le simple fait de se demander comment ça aurait été si on avait fait autrement) ou bien lourds (là où ça fait mal à la gueule et où on se cognerait la tronche sur les murs pour ne plus penser).

    Au final, ceux qui veulent faire une tripotée de mômes…le font (mais ils sont priés de les éduquer un minimum) et ceux qui ne veulent pas en faire…bah ils n’en font pas ; et puis voilà…
    ;-D

  • Si c'est pour dire ca..

    @Encolpe “C’est con, mais vu comme c’est partie il faut deux enfants par futur retraité.”

    Et au moins trois par curé..

  • erich

    @bussiere je pense également comme toi sur ce point (et ce qui précède) :

    ” [...] Ce qui fait que en haut de la pyramide on se retrouve avec des gens bourrés de defauts qui menent tout le monde a leur perte aussi.”

    Mais du coup je comprend pas ce passage plus haut :

    ” Moi je prends un autre chemin le mieux si tu fais des enfants c’est d’etre le plus riche possible pour qu’ils puissent se payer un billet pour mars. Ou qu’ils soient suffisament riches pour moins souffrir des cons. “

    Tu peux développer sur ce point ? C’est quoi cette “autre chemin” dont tu parles ? Lapin compris.

  • Théo

    @bussiere: Bonne remarque d’ailleurs et je trouve cela déplorable de poser ce genre de question. La confiance que te portes ton employeur ne devrait pas se baser sur la gestion de ton ménage. Donc non, avoir des enfants et une famille ne devrait pas être un point que te rends “stable” aux yeux de la boite. Il y a des personnes qui sont en ménage depuis très longtemps et qui sont d’une instabilité monstre au niveau pro. Et l’inverse fonctionne aussi. Donc qu’est-ce que ça peut foutre au RH de savoir si tu as des babins. Ça veut pas dire que tu es réglo, ça veut pas dire que tu es stable et ça veut pas dire que tu peux pas te casser du jour au lendemain.

    Je rejoins les propos de JEEK, qui sont, à mon sens plein de vérité. On passe souvent plus de temps à avoir peur des regrets ou des remords qu’à faire des choix. D’ailleurs l’indécision est un choix. Le regret découle de l’inaction et le remords d’un choix mal proportionné.

    Mais je m’éloigne là.
    Bisous

  • bussiere

    @théo sans aller jusque la , quand tu passes un entretien passé 30 ans on te parle de la mutuelle de la boite accessible a ta femme aussi ou tes enfants.

    Quand j’ai passé des entretiens en belgique je suis tombé sur une femme d’age mure, qui lors d’un entretien m’a dit que la mutuelle de la boite etait dispo : “pour ton/ta compagne”. Le fait qu’elle envisage que je puisse etre homo et pas forcement marié venant d’une femme en tailleur et collier a perle d’age mur m’as mis une grosse baffe et fait honte de la france.

    Mais c’etait plus dans le sens que en france tout le monde le sous entend passé 30 ans. Si il n’y avait pas de pression sociale autre que la famille pourquoi les lgbt voudraient des gamins ? Serieusement ?

    Pour trainer un peu dans ce milieu, notamment associatifs pas mal me disaient que la normalisation des lgbt passera par la case famille …

    bref compliqué mais la pression sociale autre que la famille / proche existe réellement, et tu peux plus difficilement la gérer que tes proches / familles.

  • bussiere

    @erich

    Si je fais des gamins ca sera uniquement quand je serais sur qu’ils auront suffisament de “moyens” pour ne pas souffrir des cons et de la situation future. (aka suffisament riche pour avoir un billet pour mars, ou etre dans le top pour la crise des ressources + suffisament de competences pour se demerder face a ses crises) et idéalement leur dire de faire des gosses que si ces conditions sont remplies.

    Malheureusement cela impliquerai faire des trucs crades mais legaux que j’hesite encore a faire. Mais histoire perso compliqué et skills compliqués aussi.

  • bussiere

    Mon vécu et mon opinion est aussi influencé par pas mal de choses dont la pratique de l’hypnose. Je ne veux pas faire des gamins pour qu’ils se fassent “tondres”.

    Et je ne vois pas en quoi c’est valorisant d’avoir des gamins loana en a, et Nabila en aura aussi (ce qui me deprime pas mal).

  • golgotha

    @Max, Comprends bien que les gens n’ont pas le même niveau de conscience. Qui voie le monde comme toi à ton avis ? Monsieur et madame tout le monde vie dans un petit bocal, et n’ont aucune conscience de tout ça. Sont-il heureux les imbéciles, ça c’est une autre histoire.

    Et tu ne regarde pas assez loins : la Terre n’a pas assez de ressource pour tout le monde ? Quelle importance. La Terre est un grains de sable vouée à disparaitre de la bordure d’une galaxie, peuplée ou pas.

    Pour rester plus terre à terre, le principale but de la vie est la reproduction des cellules, nous somme crée pour ça, la prise de conscience du cerveau doit être une sorte d’anomalie.. pas de bol pour les cellules.

  • greg

    Je baise un paquet de filles qui se prostituent pour payer leurs études.
    Je serais imcapable de rester en couple sans baiser ces jeunes minettes.

    Alors devenir père…

  • Max Post author

    @plop

    Oui c’est vrai ceci dit tous mes amis qui ont des enfants vivent à crédit. Il y a peut-être un lien ?
    Quand je dis crédit je ne parle pas juste de la voiture mais de l’appart, voitureS, jeux, téléphones, iTech, etc… J’ai un ami qui a acheté un landau à 600€ ! , j’en croyais pas mes oreilles, et pour justifier il m’a dit que le landau avait des freins à disques et une géométrie variable, je le jure.

    @Jeek
    oui il y a toujours des regrets en fin de compte, peu import les choix, on peut pas tout avoir :)

    @Bussière
    On attend toujours ton article sur l’hypnose :)

    Il n’y a pas encore de troll, c’est bizarre quand même, sont-ils en vacances ?

  • flomoto

    C’est ce que je me tue à expliquer à mes proches, je suis bien d’accord avec toi. Du coup je suis également libre et j’en profite, actuellement de l’autre côté du globe :-)

  • Ikario

    @Bussière

    Gandhi aussi a eu des gamins, Mandela, et tout un tas d’autre personnes bien intentionné…

    Mis à part ça, quand tu dis passé “30 ans blabla celib, hétéro, etc.” (pour info je n’y suis pas encore), c’était il y a bien pire il y a cent ans !

    Et encore pour info, la pression sociale existe dans tout les domaines, pour toute catégorie sociale (je ne parlerais pas de classe pour ne pas heurter les sensibilités politique de chacun). Je lisais récemment, par exemple, l’étude de psychologues mettant en avant le fait notre milieu social influe sur notre estime de soi (et donc de résistance/d’acceptation face à la pression sociale).

    @Max
    Au schéma sur la sur-population j’objecte celui-ci (ou d’autres similaires) :
    http://www.fao.org/docrep/007/y4683f/y4683f02.jpg

    J’entends par là qu’il est simple de n’observer qu’une statistique et en faire une vérité général. Dans l’équation malthusianisme, il y a énormément de paramètres à prendre en compte.

    Je pense d’ailleurs que nos comportement sont bien plus “dangereux” pour nous-mêmes et la planète que notre taux de natalité (nous avons brulé un bon nombre de forets primaires à l’époque – le bon temps d’il y a quelques milliers d’années – alors même que nous étions moins nombreux sur maman Terre).

  • plop

    Oui c’est vrai ceci dit tous mes amis qui ont des enfants vivent à crédit. Il y a peut-être un lien ?
    Quand je dis crédit je ne parle pas juste de la voiture mais de l’appart, voitureS, jeux, téléphones, iTech, etc…

    Ha oué quand même. Bon disons que je comprend mieux ta remarque alors, mais à mon avis c’est quand même un mauvais raccourcis car si tu va trouver plus facilement des familles avec des crédits, nul besoin d’être une famille. C’est la société qui veut que tu consommes, et à crédit.
    Et il est tout à fait possible d’avoir une famille sans crédit (genre j’ai 3 gosses et je n’ai jamais eu un seul crédit, que ce soit pour voitures et surtout pas pour les jeux, téléphones ou autres conneries)

  • bussiere

    @max je te l’ai mailé non ? ou c’est a sam que je l’ai envoyé ?

    @ikario bah justement ca me deprime encore plus parce que pour mandela ces gamins et sa famille sont “particuliers”. Donc meme si des gens “intelligents” sont incapables d’elever leur gamins …

    Apres aussi c’est que pour avoir bossé dans la vente, tout ce qui est pour gamin c’est ultra facile et crade a vendre. “Vous ne voulez pas le meilleur pour vos enfants ?”. C’est a un point ou beaucoup de gens ont du mal avec le seconde main ou l’occase pour les gamins. Une de mes connaissances a du batailler pour faire accepter l’idée du seconde main a sa femme. C’est dire si le conditionnement va loin ….

  • KL

    @ Encolpe DEGOUTE sametmax.com/ne-pas-faire-denfant-est-il-egoiste/#comment-111131

    « D’abord, qui va payer ta retraite ? C’est con, mais vu comme c’est partie il faut deux enfants par futur retraité. »

    et 4 petits-enfants et 8 arrière-petits-enfants etc.

    On est mal barré avec ce genre de réflexion-là…

  • Lemagne

    Si l’avenir promettait d’être beau, je réfléchirai à faire des enfants. Mais vu comme ça se profile, j’ai l’impression que c’est leur rendre service que de les laisser dans un sac en latex.

    Quant à l’Humanité (notez le H majuscule pour une si petite chose), elle peut bien s’éteindre, ça m’est égal. Si elle s’éteint à cause de sa propre connerie, j’aime autant ne pas être responsable de la souffrance qu’auraient enduré mes éventuels descendants. J’espère juste qu’elle n’entrainera pas toutes les espèces vivantes dans sa chute.

    La vie va être de moins en moins belle, je trouve ça cruel de donner vie à des gens (oui les enfant aussi sont des gens) alors qu’on sait très bien qu’il vont moins bien vivre que vous.

    La retraite par répartition : je cotise mais j’ai fait une croix dessus. Je mets de l’argent de côté pour me vieux jours.

  • Max Post author

    @Bussiere

    Rien reçus, sur quel email tu l’as envoyé et quand ? vais demander à sam si il l’a pas vu passer quand même

    @desfrenes

    pas mal comme film, un peu flippant

  • MoOoH

    Si cela ne tenait qu’à moi je ferais faire des tests de QI à ceux qui veulent avoir des enfants.

    Mais tellement !! Perso je pensais moins à un test de QI qu’à un permis à passer pour avoir des enfants.

    Et +1 sur tout le reste :)

  • Sam

    On se retrouve beaucoup avec Max sur ce coup là. Sauf sur le coup du test de QI, on a besoin des gens résistants aux maladies pour que l’humanité survive, et on choisit pas leur QI, le brassage génétique est la seule solution.

    Pour ceux qui croient encore que les enfants paieront leur retraite, la chute sera rude. Il n’y aura de retraites pour personne, au train où vont les choses.

    Quand au fait que faire quelques enfants ne renouvelle pas la population, c’est partir du principe que le niveau de population actuel est acceptable et également diviser la population mondiale en silos cantonnés aux frontières. Deux analyses qui me paraissent inadéquates.

    Bref, un article bien sympas.

    Parce que c’est vrai, on parle de cul, mais on en oublie qu’à la base c’est fait pour faire des bambins.

  • herison

    Plein de chose interesente.
    @erich – bien vu pour la liste des raisons.

    @Vinm – Pas con ton 1er comment, mais à ce moment là faire des enfant juste parceque l’on en a envie sans penser à leur avenir est égoïst.

    Je déteste la société dans laquel je vie. Les génération d’avant (j’inclue nos parents) on construie une société uniquement pour leur cul, On fait des enfant qui serviront a payer nos retraite et à consommer des resources pour qu’il y est une croissance. Les déchets nuclaire jetton les à la mer.

    @Bull – C’est à toi d’assuré et d’assumé ton avenir, à personne d’autre.
    @Mademoizelle Geekette – J’ai parfois le sentiment qu’on me reproche de mener la vie que j’ai choisie, au détriment de celle que la société nous impose. (+1) (la croisance –> donc des enfants)

    Bref Max tu n’est pas égoiste il y a plusieur niveaux de penser, et 2 axe

    1) penser à sois, ses voisins, sont pays, le monde…
    2) penser pour aujourd’hui, demain, dans 1 ans, 100 ans…

    Rare sont les personnes qui pensent au fond de l’axe 1 et 2 avant d’agir.
    Et de ce fait, nos enfant vivrons dans un monde irradié, en guerre pour les ressources (eau, nouriture, air)…

  • albert

    Les gosses, c’est comme les chiens,je les préfère chez les autres que chez moi.

  • 01ivier

    Rien ne demande autant de carbone qu’un nouvel être humain.
    Pourtant, vous en avez créé un.
    Pourquoi ? Pourquoi feriez-vous ça ?
    Il produira 515 tonnes de carbone dans sa vie.
    C’est l’équivalent de 40 camions.
    Lui donner naissance équivaut à presque 6500 vols vers Paris.
    Vous auriez pu faire 90 aller-retours par an, presque chaque semaine de votre vie, et ça n’aurait toujours pas eu le même impact sur la planète que sa naissance.
    Sans parler des pesticides, des détergents, l’énorme quantité de matières plastiques, les combustibles nucléaires utilisés pour le garder au chaud.
    Sa naissance était un acte égoïste.

    UTOPIA – E06S02

    :-p

  • reine

    Je te trouve très “normal”, pondre, comme la plupart, ce n’est pas “créer” des enfants, et “eugénisme” c’est: “le mieux naitre”, chez les nazis ce n’était pas de l’eugénisme mais de la selection raciale, et tu trouveras une tonne de “gens” qui pensent: “Il est trysomique, mais il/elle est heureuse”!.Monde pourri par les religions et croyances qui établissent le sexisme, racine du racisme. Vu de plus haut, dominer les femmes pour produire de la “viande” à pressurer, utiliser (chair à cannons!)esclavager (crédits, SMIC etc) c’est la nouvelle methode car le fouet ne fonctionne plus, donc: consomation, là ou le batton ne fonctionne plus, on prends la carotte! et tu as memme le paradis, si tu t’est bien fait entuber, après la mort, bien sur!. Religions, cancer de l’humanité!.

  • JetSett

    Salut, c’est la première fois que je poste ici, cet article est vraiment bien. Merci beaucoup.

    Voila, je ne suis pas encore en age d’avoir des gosses (je ne parle pas d’un point de vue biologique mais d’un point de vue situationnel), mais, travaillant les vacances en centre de loisir/colo, je peux dire que je commence à les connaître un peu, les trucs cools et les trucs beaucoup moins cool.
    Pour moi, résumer la naissance d’un être vivant à la production de carbone/d’énergie est une bêtise. On peut dire ce que l’on veut, un être humain est au final plus qu’un amas de cellules ou qu’un animal (c’est d’ailleurs une grande question en philo : “qu’est-ce qui nous différencie des animaux), et un enfant c’est un quelque chose que nous allons faire grandir, élever, faire progresse.

    Perso, je veux des gosses. Un ou deux, pas plus. Est-ce égoïste ? je ne pense pas. Comme en tout, l’équilibre résulte dans un juste milieu : aucune des situations (avoir ou ne pas avoir) n’est à la base égoïste, c’est le pourquoi qui peut l’être : si je fais des gosses pour qu’ils me payent ma retraite, oui c’est complètement égoïste (et je me fout le doigt dans l’œil mais passons). Moi, je veux voir les gosses comme un moyen de faire progresser le monde : si j’arrive à les élever de manière à ce qu’ils soient intègres et justes, et ensuite fassent progresser le monde, suis-je égoïste ? Je ne pense pas.

    Avoir ou ne pas avoir n’est pas égoïste. C’est les raisons qui nous poussent à faire ce chois qui peuvent l’être.

    Il est vrai tout de même que lorsque je vois certaines personnes et leur façon d’élever leurs gosses (souvenirs de centres…) ben un permis pourquoi pas ? mais sur quoi évaluer les parents ? des idées ?

    Perso je proposerais :
    – pédagogie
    – connaissance des premiers secours

    PS: ceci était mon premier com et je trouve que le petit bonhomme nous disant de pas écrire de roman assez drôle x)

  • Shagshag

    Salut,

    se justifier de faire ou non des enfants par
    – la surpopulation/perpétuation de l’espèce,
    – l’amélioration ou non du niveau intellectuel moyen (y a plus vaniteux comme argument ?),
    – sauvegarde/sauvetage de l’environnement (ce morveux vomissant trouvera peut être LA solution pour transformer les polluants en eau potable)
    – la vie qu’on veut ou pas lui offrir
    – la religion/tradition/nature (pourquoi pas)
    – le prix du paquet de couche ou la retraite qu’il payera
    – autre

    est crétin. Tout simplement parce qu’on a pas à se justifier. Sauf si on fait des enfants pour le “quand dira-t-on” dans ce cas on est crétin tout court.

    Bref Max tu es peut être égoïste ou non, on s’en fout. Ta mère devrait aussi, l’avis de ta mère sur ce sujet ne devrait pas t’affecter parce que ça ne la concerne pas mais uniquement les parents et les enfants.

  • Shagshag

    @Sam

    Parce que c’est vrai, on parle de cul, mais on en oublie qu’à la base c’est fait pour faire des bambins.

    Biologiquement oui mais, j’espère qu’humainement on a dépassé ce stade depuis longtemps.

  • bux

    A propos de :

    A l’heure où l’on soupçonne très fortement notre civilisation d’être condamnée à court terme du moins telle que nous la connaissons.

    Je t’invite a lire cet article a propos de cette histoire de NASA et fin du monde: http://www.klaire.fr/2014/04/02/nasa/ . Juste pour relativiser.

    Quand a la question du QI/enfanter, bah oui, ce serait de l’eugénisme. Mais si on veux s’inquiéter de la population de notre espèce, je pense qu’il faut se dire deux choses: On ne peux vraiment pas contrôler un truc comme ça, lorsque le terrain est favorable a une espèce elle se reproduit on est comme les autres bébêtes. Et du coups Si on finis part être trop nombreux la population rebaissera également. Fau pas être sur la crête de la courbe c’est sur ^^

    PS: Puis aussi, si la population augmente ce n’est peut-être pas parce que l’on fait plein d’enfant aujourd’hui mais parce que les rejetons survivent mieux de nos jours ^^