Les robots pourraient-ils remplacer les prostituées ? 27


L’existence des realdolls sur mesure laisser penser que la poupée gonflable hi-tech peut encore largement se développer. Or, les robots que nous fabriquons sont de plus en plus perfectionnés:

On pourrait donc très bien passer plus rapidement que l’on le pense du malaise de l’uncanny valley vers une acceptation des cyber-chattes dans nos foyers.

Grâce à la fameuse règle 34, on a très vite eu des robots sexy, mais là avec la deferlante de standardisation américaine de la dernière décennie, c’est carrément un meca-harem multimédia qu’Hollywood produit tous les jours. Ca n’a pas l’air de déranger le chaland.

Photo d'un cylon sexy

Dans BG, ils sont payé un supplément pour l'option "mon sex toy ne sait pas qu'il est un robot"

Causes

La plastipute coutera cher (déjà les realdolls, c’est dans les 3000 real dol), certes, mais l’investissement se fera une seule fois. Pour les proxénètes, c’est un gain net en entretien et en vol de passeports. Pour le particulier, c’est un prix dégressif voir la possibilité de posséder son propre modèle à la maison, rapidement rentabilisé pour le gros consommateur. Le rapport euro / ejac sera donc un des premiers motivateurs.

Un autre sera évidement la fainéantise / timidité / pression sociale qui fait qu’aller dans les bars pour se prendre 30 râteaux en écoutant du mauvais alcool et en buvant de la mauvaise musique avec glaçons ne fera pas le poids face à la perspective de tirer son coup immédiatement avec un canon customisé. Et on a pas à aller demander “c’est combien” à une personne réelle, c’est toujours ça de gagné.

En plus de la facilité, il y a l’hygiène: pas de MST (on peut créer des vaginous auto lavant), pas de parfum qui reste collé dans les cheveux détectés immédiatement par la gente féminine, pas de capote à mettre, pas de problème pour la sodomie. Hey, vous pouvez lui-même dans l’oreille si ça vous amuse.

Photo sexy d'un des terminators de la série Sarah Connor's Chronicles

Nan je suis pas Jonh connor, mais tu peux rentrer quand même !

Conséquences

La prostitution et les MST vont en prendre un méchant coup. Elles ne disparaitrons jamais, car l’humanité est pleine de niches, mais l’homo sapiens choisissant toujours la facilité, on peut fort parier que si le service rendu est suffisamment similaire à l’original avec moins d’inconvénients (voir aussi: plats surgelés, chats sur internet, cartes cadeaux…) le succès sera au rendez-vous.

La frustration sexuelle diminuant, on devrait voir alors venir une diminution de l’agressivité générale, de compétitivité entre mâles, et globalement d’activité. Car quand un mec a un orgasme, il part généralement pas manifester juste derrière pour les retraites. Il faut que j’en touche deux mots au gouvernement.

Mais la partie la plus fun serait sans doute la conséquence sur la drague: les mecs le font principalement pour tirer un coup, pas pour créer une relation. Or comme:

  • c’est contraignant;
  • ce sont les mecs qui doivent faire le premiers pas;
  • des tas de situations (soirées, bars, boîtes, etc) attirent les mecs uniquement pour ça;

On pourrait voir un sorte de renversement. Plus de mecs dans les bars ou les boîtes (à part pour un verre entre potes), plus de soirées consensuelles chiantes, et surtout moins de mecs qui s’emmerderont ne serait-ce qu’à parler à une nana des trucs qui ne l’intéresse pas.

Couverture d'un des tomes de l'incal

Jodo et Moebius ont vraiment été visionnaires avec le scénario de l'Incal

Alors on va me dire “oui, mais les relations humaines, l’amour, et tout ?”. Ben ce sera comme avant. Ca, c’est le seul truc qui ne changera pas. Car déjà c’est minable dans notre société: les gens se rencontrent et restent ensemble pour des raisons superficielles, dans la grande majorité des cas. Le neurodildo bipède ne va faire que retirer ces interactions qui donnent l’illusion que les gens en ont quelques choses à foutre.

Ne restera alors que les gens qui font des activités parce qu’ils en ont envie, qui vont parler aux gens parce qu’ils sont sociables, etc. Pas beaucoup. Mais il n’y en a jamais eu beaucoup.

Devenir riche ne rend pas con, il révèle simplement ce que l’on est quand on a plus besoin de faire semblant d’être gentil. Ce sera pareil avec le monde entier qui aura les couilles vides. Enfin le monde entier, les pays riches qui pourront se payer les toys créés par des enfants du tiers monde via Foxconn, qui aura un partenariat pour le futur iBonne, avec une nouvelle connectique incompatible avec l’ancienne.

Et la bonne nouvelle, c’est que tout comme Facebook a laissé le champ libres aux personnes sociables pour créer des liens encore plus facilement en n’étant tout simplement pas sur le site et en parlant aux gens, les SexDroids vont permettre à vous et à moi de pouvoir mettre une cartouche à de la galinette cendrée avec pédigrée car plus personne ne s’en occupera.

J’ai hâte d’y être.

Questions existentielles

La conjointe acceptera-t-elle le sex toy sur pattes grandeur nature plus belle qu’elle (et plus sollicité) dans le foyer comme on a fini par trouver le godmichet banal ?

Si oui, en sera-t-elle jalouse ?

Les robots vont-ils devenirs suffisamment conscients pour avoir des droits et porter plainte pour viol ou esclavagisme sexuels ?

Qui va vider la poche à sperme du robot quand elle sera pleine comme un sac d’aspirateur ?

Y aura-t-il des magasins de vente d’occasion d’accessoires spécialement pour les prostituées mécaniques ? Seront-ils moins chers car peu utilisés et en très bon état ?

Pourrez-vous amenez la votre à un réveillons du nouvel an ? Et à une soirée mousse ?

Quel impact sur l’industrie du porno ? Pourra-t-on voir des hybrides humain-animal en vrai comme dans les hentaïs ?

Des perspectives qui vont vraiment dans le sens d’une remise en cause profonde de notre société. Le commercial et le législateur vont avoir fort à faire.

 

Photo d'une fille portant un necomimmi

Ce truc existe. Il est réel. Des gens l'achètent. Avec du vrai argent. Baisent-t-ils avec ?

27 thoughts on “Les robots pourraient-ils remplacer les prostituées ?

  • bussiere

    J’ai toujours dit que le jour ou les ordis suceront les nanas auront du mouron a se faire.

    Perso, j’attends cela avec impatience, ca rendra les nanas moins chiantes.

  • Max

    Bravo pour l’article il est très bien écrit mon ptit Sam !

    ça arrivera un jour c’est sûr, pour ma part je pense que ça va se diviser en plusieurs catégories. Les putes droïdes à la maison pour la classe populaire/moyenne et les vrais putes en chair et en os mais super bonnes pour les riches.
    A mon avis les putes moyennes/bas de gamme risques de se retrouver sans boulot.

    Il y a aussi un facteur à prendre en compte, beaucoup d’hommes ne peuvent pas rester seuls, j’ai pas mal d’exemples autour de moi, et le pire c’est que c’est la première chose qu’ils me disent quand je leur demande comment ça se fait qu’ils sont en couple depuis si longtemps. Ceux là pourraient faire remonter les stats du couple.

    On notera également le film “Monique” avec ALbert Dupontel qui pour ma part illustre bien ce qui peut se passer lorsqu’un homme pète les plombs.

    Quoiqu’il en soit les gros perdants dans tout ça peu importe le scénario ce sont les femmes. Elles auront de la conccurence avec les Bimbos Droïdes.

  • r4is3

    Putain le fantasme extreme : ne plus être obligé de s’interesser à elle pour se la faire!
    Genial, quand la majorité des gonzesses seront morte de déséchement vaginal, les survivantes iront voir les quelques irreductibles anti prostidroid et les suppliront pour quelques gateries!
    On se retrouvera peut-être avec un commerce parallele ou ce seront elles qui paieront pour se faire mettre.
    J’aime le futur selon Sam&Max!

  • Baronsed

    C’était donc ça, le plan secret de facebook 0_0.
    Et décidément, il y a plein d’articles de ce site que je sauvegarde dans mon dossier “socio”.

  • Stéphane

    Je trouve étonnant de ne considérer ce type de robots comme uniquement de forme féminine, à l’adresse des hommes. Le plaisir des femmes est de plus en plus assumé (par exemple, avec les sex toys aujourd’hui). Elles aussi pourraient s’acheter des robots pour leur plaisir.
    Voire dans un couple de personnes qui s’apprécie, chacun pourrait aussi avoir son robot pour augmenter son plaisir. Ce qui pourrait finir en partie à quatre facilement pour un couple…

    Enfin, pourquoi ignorer le marché homo qui sera aussi intéressé? Je vois mal les industriels oublier des clients potentiels. Eux aussi voudront des robots sexuels mâles.

  • Teocali

    @r4is3

    T’es au courant qu’elles n’ont pas besoin de nous pour jouir ? :D Aux dires d’une copine, ses meilleurs orgasmes, elles les à eu avec un sextoy (celui là, d’ailleurs http://www.amazon.fr/Fairy-Lithium-Charge-Vibromasseur-Rechargeable/dp/B002WC9LFY. Un bon cadeau de noel pour votre copine), et pourtant (toujours d’après elle), elle a eu quelques bons coups dans son lit :)

    P.S. : j’adore le trombonne qui me demande des détails sur les propos graveleux…

  • Sam Post author

    @Stéphane: ça arrivera, mais en une moindre mesure. La sexualité féminine a une part non-physique plus importante que la notre qu’un objet ne satisfait pas. En même temps la plupart des hommes ne la satisfait pas non plus :-p

    @Max: j’ai déjà mis le lien sur monique dans l’article. Je t’ai grillé vieux !

    @bussiere: le plus marrant ça serait que les robots deviennent meilleurs en tout que nous et nous snobbent pour copuler entre robots car ils nous trouvent trop chiant !

    @r4is3: je ne crois pas. Je connais pas mal de filles mignonnes qui baisent peu parce que le jeu n’en vaut pas la chandelle. L’effort requis n’est pas compensé par le sexe ou la relation qui en découle, tout comme pour nous. C’est un problème à deux sens. Il y a peu de meufs intéressantes, mais nous sommes aussi peu à être intéressant.

    @Teocali: marrant moi j’ai les retours inverses. J’ai des copines qui ont des sex toys hyper perfectionnés, mais qui me disent qu’au final, une vrai bite est important. Après tout, la lampe vaginale n’est pas aussi satisfaisant quel la levrette pour nous.

  • Sam Post author

    J’avais pas pensé à ça mais:

    – elles sont programmables (API en Python ?)
    – et piratables

    Ca ouvre des super perspectives !

    Voir un MMORPG de cul IRL programmable. De l’espionage. Des trucs bien dégueux. Un super scénar de film !

  • Etienne

    @Sam
    J’ai l’impression que l’idée que les femmes puissent être intéressées par des cyberhidalgo sur mesure nous dérange plus qu’un peu. On les préfère plus sentimentales, moins physiques, et tout et tout. En fait, c’est rassurant. Ça les attache à nous, sois-disant bites sur pattes.

    Mais imagine qu’on adapte ces robots à la demande. Une belle petite salope (mais pas trop) qui a envie de se faire enculer pour le mec standard, un beau gars romantique et tendre qui la caresse, la lèche puis la baise pendant des heures pour la gonzesse de base (et qui l’amène faire une ballade épaule contre épaule avant et après, j’allais oublier…). On aurait l’air fin. Y’aurait des scènes de ménages. Les plus lourds d’entre nous enlèveraient vite fait les piles de cette caricature de ce qu’ils ne sont pas. Les autres enlèveraient les piles de cette chose.

    Bref, on serait pas content. Alors vaut mieux pour nous que les femmes aient pas envie. Qu’elles continuent à être les gentilles âmes tendres qu’on aime bien.

    Ce qu’on oublie souvent, c’est que chaque fois qu’un mec baise une gonzesse, y’a une gonzesse de l’autre côté de sa queue.

  • Sam Post author

    J’entends souvent cet argument: que les mecs ont peur de ne plus être aussi indispensable pour x ou z aux yeux des femmes. Mais c’est caduque: c’est déjà le cas. Elles se passent très bien de nous. De plus, oui, le cul est beaucoup moins mécanique chez les nanas que chez les mecs, sinon il y aurait plus de gigolos que ça.

  • Stéphane

    Que les femmes aient besoin de plus d’ambiance, de confiance, etc. soit.
    Mais celles qui regardent du porn ou qui utilisent des vibros seules sont un public potentiel pour ce genre de robots.

    Cela dit, je pense qu’on est d’accord sur l’idée principale. La différence se situant plus entre ceux qui voient le verre à moitié vide et ceux qui le voient à moitié plein.

  • Sam Post author

    Oui, et puis c’est une question de majorité également. Seules deux de mes ex regardais du pornos (qui est principalement fait pour les mecs de surcroit). Forcément, c’est un référentiel limité.

  • JeromeJ

    Mouais, y a du bon dans ce que vous dites mais c’est bourré de clichés et stéréotypes assez tristes :/

    Triste car nombreux seront assez bêtes pour s’y identifier (soit car c’est déjà le cas ou soit, par un effet global lassant de stéréotype on finit par s’identifier à ses clichés).

    Non, je ne suis pas le refoulé et non, je refuse d’appartenir à certains de ces extrêmes, très peu pour moi et beaucoup d’autres.

    C’est une analyse mi-objective que vous avez fait là. Objective si et seulement si on accepte ces préjugés, ce que beaucoup d’entre vous semblent faire (l’article a ses qualités), sinon c’est affligeant.

    Et je pense que, au contraire de certains de vos dires, ces dits comportements et préjugés (avec ce qu’ils induisent) (fortement focalisé sur la gente masculine) cause plus de problèmes que ce que la robotsexualité en diminuerait “peut-être”.
    Et encore car selon moi c’est toujours si et seulement si on était dans l’hypothèse de ces préjugés, ce qui n’est le cas que d’une poignée.

  • JeromeJ

    Pardon pour les quelques fautes d’ortho, oublis de “s” ou erreurs entre certains “ces” et “ses” changeant un peu le sens de certaines de mes phrases.

    Comme quoi, rien ne vaut une bonne relecture.

  • Sam Post author

    Je crois que tu as manqué l’aspect humoristique du billet. Je ne recommande évidement pas une société où tout le monde a sa pute robotique chez soi.

    Cool raoul, destresse.

    La partie sur le vol de passport aurait quand même du un peu te mettre la puce à l’oreille. Of course tous les mecs réagissent sur ce billet de cette façon. Pas parcequ’il s’identifient, mais parce que y a tellement de choses casse couille dans les relations homme femme que l’idée de renverser la vapeur de manière aussi radicale est bien fendarde. Tu vas chercher trop loin JéJé.

  • sil

    La conjointe acceptera-t-elle le sex toy sur pattes grandeur nature plus belle qu’elle (et plus sollicité) dans le foyer comme on a fini par trouver le godmichet banal ?

    J’imagine le plan à 4 où Monsieur et Madame ont chacun leur robot.

  • Dan_Brad

    Un autre sera évidement la fainéantise / timidité / pression sociale qui fait qu’aller dans les bars pour se prendre 30 râteaux en écoutant du mauvais alcool et en buvant de la mauvaise musique avec glaçons ne fera pas le poids face à la perspective de tirer son coup immédiatement avec un canon customisé. Et on a pas à aller demander “c’est combien” à une personne réelle, c’est toujours ça de gagné.

    mmhhhh pas convaincu avec ça, très honnêtement il y a des villes à mon sens qui sont certainement catastrophique en la matière : Paris, Lyon…ou les gens sont trop tournés vers eux-même justement.
    Quand on en a marre de ramer, et d’avoir l’impression de parler à un mûr pourquoi se culpabiliser ? et puis plus on monte dans la pyramide et moins on rencontre de monde pas vrai ? tu en connais beaucoup toi des filles relativement jolie, plutôt mince et intelligente et réaliste ?
    Je veux bien prendre les adresses si tu les as.

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.