Le travail d’écriture dans le domaine du cul 16


On associe rarement cul et travail d’écriture.

C’est un tort.

C’est comme d’autres choses, c’est bon quand c’est bien fait !

Par exemple, le très vieux mais excellent film de boule Maitresses très particulières fait partie de ces œuvres old school qui ont … un scénario ! Et les acteurs ne sont pas incroyablement mauvais. On y sent presque une caricature d’Audiard dans la manière dont ils déclament leur texte. Quand aux répliques, arf, les répliques. Je vous laisse écouter:

L’image apporte une vraie valeur ajoutée, mais elle est censurée sur les tubes. Vous pouvez néanmoins facilement trouver le film complet ailleurs. Certaines phrases sont tellement mythiques que la masse créatrice du net s’est amusée à faire des samples pour pouvoir les ressortir à loisir au bureau:

J’attends l’application smartphone avec impatience.

On sait que le porno est globalement assez pauvre artistiquement, mais quand il s’agit de parodie, et quand l’œuvre originale est déjà moyenne, on se retrouve avec des choses amusantes. Par exemple, je pense que vous reconnaîtrez ce package complet:

Pack DVD collector d'une parodie pornographique d'avatar

Notez les lunettes 3D et la flashlight bleue... Je vous laisse imaginer les bonus !

Et ce qui est marrant avec ce truc, c’est que les scènes sont classiques pour du pron, et donc semblent presque plus à propos que la version réelle. Par exemple, la bonasse qui joue le rôle de la meuf qui était jouée par Sigourney Weaver chope le soldat lors de son examen médicale pour la turlutte protocolaire après décryogénisation:

It’s biolab protocol, Marine, gotta do it.

\o/

Mais pour avoir du texte bien fendard, on est pas obligé de se pencher sur un boular. Les canadiens sont très bons pour ce genre de choses. J’ai particulièrement aimé Le déclin de l’empire américain, qui est finalement un film X où les acteurs sont intelligents et habillés:

Rémy : Et puis c’est pas tout, il faut la faire JOUIR. C’est pas de la tarte, ça. D’abord, trouver le clitoris.
Claude : Oh mon Dieu !
Rémy : Déjà, ça, c’est une entreprise assez délicate, merci. Y’a même des cas où c’est pire que de chercher une chenille sur un damier. Ensuite, t’as dans la tête toutes les notes, appendices et chapitres de Masters & Johnson, le rapport Hite, la controverse du G spot, Germaine Greer, Nancy Friday… Tu sais plus si tu dois employer tes doigts, ta langue, ta queue. Là, tu la guettes du coin de l’oeil. Tu te dis “Elle a l’air de… j’espère que… Mais même si…” L’ENFER, L’ENFER !!

Mais souvenez-vous que pour parler cochon, on est pas obligé de faire dans le film. La littérature française abonde (ne serait-ce que les centaines de succulentes phrases du genre ” Vous avez dû en voir de dures, ma pauvre amie! – – J’en ai vu davantage de molles!” de San Antonio), mais surtout, le Web sait se lâcher. Bien sûr, il y a des blogs (je parle pas forcément du nôtre, mais aussi des trucs super marrants comme l’ancien blog de l’escorte Belle de jour), mais parfois les pros savent aussi se lâcher. Libé par exemple (ils utilisent Django, c’est forcément des gens bien), sait parfois rapprocher les balles des boules:

… Sylvain Wiltord, qui égalise juste avant le clap de fin. Coït interrompu et prolongations-débandade : Trezeguet claque de volée. 2-1 ! But (et couilles) en or pour les Bleus. La Squadra Azzurra va encore faire ceinture. Dix-huit ans que ça dure !

Et puis merde, on est des gros pervers dans notre pays. Tous les auteurs classiques ont écrit des trucs polissons. Vous avez étudié Guillaume Apollinaire au collège ? Je suis certain qu’on vous a pas fait apprendre ce verset par coeur, extrait des Onze Mille Verges :

Tes mains introduiront mon beau membre asinin
Dans le sacré bordel ouvert entre tes cuisses
Et je veux t’avouer, en dépit d’Avinain,
Que me fait ton amour pourvu que tu jouisses!

Et votre papa, qui écoutait Brassens, validait complètement cet état de fait. Y a pas que les chanteurs de Hard Rock qui mettent du “Fuck” partout:

Sur ce, un whisky ?

16 thoughts on “Le travail d’écriture dans le domaine du cul

  • Etienne

    Excellents les dialogues de “Maîtresses très particulières”! Ça c’est du machisme latin!

    Ceci dit, je parle comme ça à la mère de ma fille et c’est fini, je peux la remballer pour un mois…

  • claus

    Dans le même genre, il y a le bouquin “J’irai cracher sur vos tombes” de Boris Vian qui a été censuré de 1949 à 1973 (25 ans ! ) pour outrage aux moeurs (les scènes de cul sont particulièrement bien racontées ).

  • Sam Post author

    Un de mes citations préférées, mais je ne l’ai jamais utilisé dans ce cadre. Généralement je l’applique plutôt aux voyages.

  • Etienne

    Attribué au même Cocteau il y a ça aussi:

    Dans la minute culturelle du jour, une citation de monsieur Jean Cocteau.
    Il raconte qu’à un diner très ennuyeux il s’était fait un silence, qu’un des beaux esprits présents avait jugé fin de combler avec « un ange passe… ».
    Alors Cocteau : « Attrapez-le vite, qu’on l’encule ! »
    Silence de mort.
    Cocteau: «Il doit aimer ça, il est revenu.»

  • DjangoSpirit

    Ah ben tiens, dans le genre film de fesse pas trop con, je cherche désespérement «Les bijoux de famille» de Jean-Claude Laureux (1975, cela ne nous rajeunit pas).

    Distribué à l’époque par Alpha France, dont Canal + a reédité une partie du catalogue en vidéo il me semble, mais pas ce film-là :-(

  • Sam Post author

    Très bon votre projet de traduction. Si vous avez besoin de publier un article sur comment participer à votre initiative de traduction, hésitez pas. On commence à avoir pas mal de visibilité et ça vous ramènera peut être du monde.

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.