Le don du mois : Open Street Map 14


Soyons clair : j’utilise peu OSM. Je ne code pas souvent des applications qui ont besoin de données géographiques, et quand je cherche quelque chose, j’ai encore le réflexe Google Map.

Mais ce projet, qui n’est ni plus ni moins qu’un Wikipédia de la cartographie, est phénoménal et doit être encouragé à tout prix. Surtout que la carto, ça bouffe en ressource, et c’est plus dur de trouver des bénévoles pour mapper des lieux (faut le matos et faut être sur place) que pour écrire un article sur le prépuce.

Bref, ce don de 50 euros est là pour soutenir une initiative purement parce que je la trouve belle. Pour le geste. Par écologie sociétale.

Néanmoins je ne doute pas qu’un jour, je serai bien content de pouvoir taper dans leur API plutôt que de dépendre d’une multinationale pour la carte d’un service clé.

14 thoughts on “Le don du mois : Open Street Map

  • boblinux

    J’connaissais pas, dès que j’ferai une petite appli (c-à-d dans quelques mois), si j’pige l’API j’hésiterai pas à l’utiliser et à vous donner quelques retours.

    Merci pour l’article, t’as peut-être fait (futur) un converti =P

  • François

    OSM est aussi dans ma liste. (Déjà donné un peu par le passé). Il est aussi important de dire que OSM, ce n’est pas que des cartes pour faire joli sur un site, c’est aussi des cartes quand ca va mal. http://hotosm.org/ et on a la preuve que ça a servit à plusieurs reprises.

    Dans le même style des gens qui dépotent : Open Path view http://mdl29.net/projets/open-street-view/ (Voir la conf des RMLL).

  • recher

    Ça c’est un chouette don que je plussoizifie !!

    Pour info, il n’y a pas forcément besoin d’être sur place pour cartographier OpenStreetMap. En mode édition, on peut afficher des photos aériennes et vectoriser les routes par-dessus, à la main. (Je sais pas exactement d’où viennent les photos aériennes mais c’est pas grave).

    Après c’est toujours mieux d’être sur place, ne serait-ce que pour indiquer des éléments plus précis, qui au passage ne sont pas dans Google Map : bancs publics, fontaines, tri sélectif, numéro des rues, …

    Tiens ça me fait penser que ce serait peut-être marrant de faire un article sur les projections géodésiques, la librairie proj4, etc…

  • mydjey

    J’ajouterais que pour créer rapidement de belles cartes personnalisées, on peut utiliser uMap, c’est un logiciel libre on peut trouver une instance ici : http://umap.openstreetmap.fr/en/

    On peut facilement importer des données dans uMap (par exemple à l’aide d’export OverPassTurbo (voir commentaire de OSM France au dessus).

    Sinon +1 pour Osmand, magnifique soft Android GPS, voiture, vélo, rando… c’est un belle exemple de ce qu’on peut faire avec OpenStreetMap.

  • mdupuy

    OSM, ça permet aussi d’avoir la carte entière d’un pays quand on voyage en voiture et qu’on a pas de data mobile.

    Je fais en ce moment même un road-trip en Australie, où la data est hors de prix, et où ça capte rarement hors des grandes villes, et les cartes OSM via l’application maps.me qui les utilise nous sauvent la vie chaque jour :). Y’a même les restaurants, les supermachés, les fast-food. Google maps est inutilisable, il ne sait rien faire sans data et son “offline” est ridicule.

  • kontre

    +1 pour OSM et OSMAnd !

    Par contre j’ai galéré comme pas possible pour utiliser les données en python, il y a plein de bouts de docs pas à jour dans tous les sens, et j’ai pas trouvé de lib maintenue qui permettait de faire autre chose que des fonds de carte. Et c’est encore pire du côté des styles pour l’affichage ! Bon je me plains, mais je suis bien content de ce qui existe déjà !

  • Gring

    La librairie Javascript Leaflet (logiciel libre qui remplace l’intégration de Google Maps dans une page web) utilise par défaut Open Street Maps, mais permet via un simple paramètre d’utiliser n’importe quel fournisseur de cartes.

    http://leafletjs.com

    exemple d’utilisation de fournisseurs de cartes différents : https://leaflet-extras.github.io/leaflet-providers/preview/

    (Je sais qu’avant, on pouvait y utiliser Bing maps et Google maps, je ne sais pas si c’est toujours techniquement et/ou légalement possible).

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Utilisez <pre lang='python'>VOTRE CODE</pre> pour insérer un block de code coloré

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.