JavaScript le Conquérant 12


Ceci est un post invité de cortex posté sous licence creative common 3.0 unported.

Né pour le Web avec comme grande ambition de n’être qu’un langage de scripting client.

Associé à un nom qui à l’époque était une techno hype et pourtant à la philosophie totalement opposée.

Prisonnier dans des taches de basse besogne au sein de glorieuses pages pleines de gif animés, il ne lui fallu pas longtemps pour trouver sa voie en s’échappant avec le XSS pour commencer à montrer l’étendu de son pouvoir au sein de son environnement géniteur.

Cette faille de “sécurité” au départ permis l’émergence de nombreux services / fonctionnalités pluggables sur chaque site (les plus connus étant Google analytics et les APIs de services vidéos).

Il se répandit, conquérant les serveurs ( node.js ), les bases de données ( CouchDB ) les téléphones (xhtml browser & html5, phoneGap), développant ses capacités de communication ( Ajax, WebSocket ) avec ses maîtres serveurs, commençant à communiquer d’égal à égal ( P2P via WebRTC ) et à communiquer avec l’autre monde : le réel ( Géoloc, getUserMedia, DIY with raspberry pi )

La où certains langages comme Java à qui l’on avait promis l’omniprésence stagnent, c’est le vilain petit canard que personne n’attendait qui métamorphosera le Web et les Devices en OmniComputing

Son architecture fonctionnelle, son code introspectable ( my_func.toString() ), sa structure dynamique, et ses capacités d’environnement d’exécution ,de communication et d’interconnexion permettent d’imaginer de nouveau type d’architecture à polymorphisme contextuel pouvant donner naissance aux premiers meta réseaux du web temps réel, permettant à intelligence collective d’émerger accélérant ainsi les processus de transformation de notre société mondiale.

Join the JavaScript Revolution Now !

Affiche du film Kick Ass

David détrônera-t’il Goliath ?

 

12 thoughts on “JavaScript le Conquérant

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.