htop – un visualiseur interactif de process 5


Htop est une sorte de top super vitaminé, très pratique pour visualiser en temps réél les process qui bouffent le plus de RAM ou de CPU, permet aussi de savoir où en est l’état de sa RAM et bien d’autres choses.

Pour l’install vous pouvez essayer un “yum install htop” ou aller sur le site et compiler la version proposée: http://htop.sourceforge.net/

Si vous voulez le compiler:
Téléchargez la source ici : http://sourceforge.net/projects/htop/

tar xvf htop-1.0.1.tar.gz
cd htop-1.0.1
./configure
make && make install

Quelques options interressantes:

  • Trier par charge CPU: SHIFT + P
  • Killer un process: Sélectionner le process à tuer avec ESPACE, ensuite CMD + F9 et sélectionner le mode SIGKILL à gauche
  • Afficher l’arboresence des process: F5
  • Trier par RAM utilisée: SHIFT + M
  • Afficher l’aide: H
  • Rechercher un process: CMD + F3

5 thoughts on “htop – un visualiseur interactif de process

  • Baronsed

    Dans les listes d’articles où celui-ci apparaît, l’image est trop grande et ralentit le chargement de toute la page.

  • roro

    Interessant ce truc. Quézaquo le “yum install htop” ?
    Je présume que ça marche pas sous windoze, à la “forge” ils ne parlent que de “linux”.

    • Sam

      Oui c’est un outil nunux. C’est un peu l’équivalent console de CTRL + ALT + SUP mais avec des filtres, des indicateurs poussés, et un tas de friandises pour geek.

      Ca marche aussi sous Mac vu que Max l’utilise.

      “yum install” est un commande qui permet d’installer des un logiciel sous les systèmes tels que Linux RedHat. Sous linux il est rare de télécharger soi-même un logiciel, en général on passe par un dépot (l’équivalent d’un app store, en plus libre, plus automatisé et plus vieux).

      Ce genre de truc est à classer dans les “plus” des systèmes GNU Linux. C’est très pratique à l’usage. Dans les “moins” : c’est peu probable de trouver l’équivalent d’un “.exe” qu’on puisse télécharger et faire marcher en un clic à part sous quelques rares distribs comme Ubuntu qui embarquent 500000 dépendances.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Utilisez <pre lang='python'>VOTRE CODE</pre> pour insérer un block de code coloré

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.