Écrivez à l’arc, envoyez des sioux

Les gens derrière le développement de Python sont extraordinaires : Python existe depuis 1990, cela fait donc plus de 20 ans qu’il est là, à évoluer, sans cesse.

Et cela a un coût. Un langage qui permet à Youtube, Dropbox et Instagram de tourner, ça doit douiller non ?

Photo de personnes déguisés en télétubies fumant et buvant

Youtube, Dropbox et instagram consomment toujours beaucoup

Et bien, la partie fun, c’est que le plus gros du boulot est fait par des volontaires. En fait, le budget total alloué par la Python Software Fundation pour payer des dev à travailler sur le langage est moins de 30 000 euros par an. Même pas le salaire d’un ingé sénior. Parce qu’ils n’ont pas de pognon.

Alors, on peut se gargariser que, trop cool, la communauté Python contribue à mort et ça coute pas cher. Mais moi ce que je vois, ce sont des centaines de mecs qui bossent super dur, gratos, pour qu’on puisse en bénéficier d’un côté, et de l’autre, une fondation qui n’a pas de thune pour aller au bout de sa mission.

La honte, c’est bien entendu que des boites comme Google, Apple ou Sony, qui sont blindées, ne renvoient pas l’ascenseur alors qu’ils utilisent le langage en interne.

Photo d'un homme assi sur un fauteuil luxueux avec un catana et une peau de tigre

Ouai c'est Google. Ouai. Ouai. Nan rien à foutre.

Mais ça, on peut rien y faire dans la seconde.

Ce qu’on peut faire tout de suite, en revanche, c’est filer 10€ – 100€, nous, en tant que dev, ou boite. Si vous utilisez professionnellement Python, je pense que sur toute une vie, c’est raisonnable.

Je hais la culpabilisation, donc l’idée n’est pas de vous dire “si vous ne donnez pas vous êtes des connards”. Simplement je donne régulièrement aux projets que j’utilise : VLC, Ubuntu, LibreOffice, etc. Et Le blog fait la promotion de Python, alors il est juste que je vous invite à envoyer des sous à la PSF.

Photo d'un chat mençant un chien avec un couteau

Par contre le chantage ne me gène pas. Si vous ne donnez pas, je posterai une photo de chaton par jour dans la rubrique cul de sam et max. Ouai, nan, c'est plus dur pour moi que pour vous en fait.

Ce n’est pas une question d’être une bonne personne. C’est juste un bon moyen d’aider au dev d’un outil qu’on aime, pour en bénéficier demain.

Faites pêter l’oseille

Dommage, ils n’acceptent pas les bitcoins.

No related posts.

flattr this!

20 comments

  1. foxmask

    Les dons à la PSF ne sont pas déductibles des impôts il me semble – certes 10€ c’est “ridicule” mais dès que tu files plus t’aimerai bien que le geste soit “partagé”. Il y a quelques temps j’avais fait un geste pour mozilla mais n’ai pu avoir d’abattement fiscale puisque Fondation non française. Depuis j’ai réfréné mes ardeurs :P

  2. alzorglub

    Ne pas faire de don parce qu’on n’aura pas de déduction d’impôts, ça c’est une bonne raison !
    Y’en a qui n’ont pas la même idée du “don” que les autres.

  3. foxmask

    @alzorglub : On parle d’argent là. Donc ouais je ne “donne” plus aux “organisations” non françaises puisque pas de réduc d’impôts possible.

    Mais je te passe les détails de quand je vais à Emaüs ou aux “resto du coeur” ou à la “Crois Rouge”, pour donner de la bouffe ou des frusques, et quand je file un ticket resto au clodo dans la rue…

  4. mortim3r

    Mais le jour ou les grosses boites genre participeront au financement, n’y a t-il pas le risque qu’ils imposent leurs idées au niveau développement et qu’ils pourrissent tout ? Je le pense fortement.

  5. Zanguu

    Désolé mais je ne puis résister plus longtemps.

    “Écrivez à l’arc”
    -Ça va pas être facile
    les nuls

  6. Bon, il y a des boites qui ne filent pas de thunes aux projets mais qui en contrepartie embauchent les contributeurs pour … contribuer.

    Mais c’est vrai que 30000€ ça fait vraiment très light.

  7. Mouai…

    La honte, c’est bien entendu que des boites comme Google, Apple ou Sony, qui sont blindées, ne renvoient pas l’ascenseur alors qu’ils utilisent le langage en interne.

    C’est beau la mauvaise foi.

    Si on prend python et son créateur, Guido van Rossum, il faut juste noter qu’il a été embauché de fin 2005 à fin 2012 _par Google_ pour bosser sur… python. Et désormais il bosse pour Dropbox.

    Alors oui, c’est vrai, les boites comme Google&co ne filent pas forcément de l’argent aux fondations qui gèrent les langages, mais elle les aident autrement, en embauchant les devs des langages pour bosser dessus, en filant de l’argent au travers des GSoC par exemple, en laissant du temps à ses employé pour bosser dessus, etc.

  8. Perso, si je ne fais pas de dons, c’est surtout parce que je suis étudiant actuellement et mon budget est très serré. Plus tard, je me rattraperai en donnant aux projets qui me plaisent/me sont utiles. Après, on peut également donner de son temps en participant au projet ;)

    Quant au fait que ça soit déductible ou non des impôts, j’avoue que je m’en fout royalement : on ne parle pas de sommes avec trois zéros derrière. Et même, si je pouvais faire une donation pareille, c’est que j’aurais les moyens, donc…

    @mortim3r : je ne pense pas. Faire un don ne veut pas dire qu’on a un quelconque pouvoir de décision dans le projet. Ce n’est pas parce que je donne un million que je peux ensuite édicter mes règles. Ce ne sont pas des actions, on ne possède pas des parts ou un siège dans la structure.

    Mais je peux me tromper…

  9. +1 pour Badeu et plop (sauf que c’est pas de la mauvaise foi je pense), y’a pas mal de gens payés par leur boîte pour bosser sur python (que ce soit cpython ou les multiples libraires qu’il y a autour). Indirectement ma boîte le fait aussi puisqu’il m’arrive de passer du temps à faire des rapports de bug ou des pull request pour numpy et spyder ! :)

    Le fond du message reste valable, mais y’a d’autres moyens de contributer. Faire des rapports de bugs, envoyer des patchs ou des pull requests, faire de la pub, écrire de la doc, ça aide pas mal aussi.

    @Kevin: non, si tu faisais une donation pareille en ayant les moyens, tu ferais bien attention à rentabiliser ton argent au max. C’est aps parce que t’as de l’argent que tu le gaspilles pour le plaisir. Même Bill Gates qui donne des millions (milliards ?) bénéficie de réductions d’impôts.

  10. @plop: une attaque fort mal inspirée.

    1 – guido n’est pas payé à travailler que sur Python, mais sur les problèmes Python de la boite. Par exemple chez dropbox, il travaille essentiellement sur les algos de diff. Chez google, il avait 50% de temps pour travailler sur Python. C’est pareil pour tous les grands nom du monde de Python, type Alex Martelli, pointure chez Google.
    2 – Payer 1/2 personne an pour bosser sur un langage quand on a 800 millions de CA, c’est du foutage de gueule. A comparaison, près de 1000 contributeurs sont payés par an pour bosser sur Linux, toutes boites confondues. Et ça ne compte même pas les donations monétaires.
    3 – google passe son temps à dev des technos autour de Python (par exemple l’interpréteur sandboxé de l’app engine) qu’il ne reverse pas à la communauté. Pour une boîte qui se base à 90% sur des techs open source, c’est pas fair play.

    @mortim3r: C’est possible, mais ça dépend beaucoup de la conduite du projet. Sur Linux, ça se passe plutôt bien. Sur le W3C, on voit ce que ça donne.

  11. @sam ben désolé, mais c’est l’impression que j’ai en lisant l’article. Car dire qu’ils ne font rien alors qu’ils embauchent le créateur c’est moche. Evidemment qu’ils ne vont pas l’embaucher que pour faire du python sans aucun lien avec leurs problèmes. Et je ne pense pas que ce soit le seul.

    Peut-être que tu trouves qu’ils n’en font pas assez, et ça serait assez juste, mais dire “la honte c’est que Google utilise sans renvoyer l’ascenseur” c’est faux. Peut-être pas suffisant certes, mais faux.

  12. @kontre : Peut-être as-tu raison. Et je peux comprendre que ça gène certaines personnes.

    Quoi qu’il en soit, pour des sommes dérisoires, ce n’est pas ce qui me retiendrait, loin de là. Je parle en mon nom en disant cela, mais le fait de savoir si le don est déductible d’impôts ou non est le dernier de mes soucis.

    Si on peut, tant mieux et autant en profiter, je suis d’accord, dans le cas contraire, je peux me “sacrifier” en acceptant que la modique somme que je donne ne sera pas déductible des impôts.

  13. @plop: donc en gros, tu as une techno dont tu dépends, tu embauches le plus grand expert en la matière et tu le laisse un peu bosser sur son projet, et c’est un renvoie d’ascensseur ? Non, c’est juste du business. En plus, un parle juste de Guido, qui a migré de Google à Dropbox, donc ils ont chacun embauché 1/4 de guido… Hum…

  14. quand même…

  15. Troll: Et alors ? Ça marche quand même, non ?

    Ça prouve bien que les devs travaillent par goût et que l’on peut les payer au smic pour 70h de travail par semaine ! (Sinon on prend des stagiaires pour les assister)

  16. keiser1080

    vous avez rien compris sam parle à notre subconscient.
    Phase 1:
    introduction à crossbar
    Phase 2:
    introduction au web framwork presque parfait
    construit au dessus de crossbar pour lequel il a les compétences mais pas le temps.
    Phase 3:
    mise un évidence que les utilisateur de projet free sont des ingrat qu’il pourrais contribuer financièrement et que les projets serais encore meilleur si c’était le cas
    Phase 4 (demain):
    Il va nous proposer de le payer pour développez sam-framwork. :)

    Non sans déconné sam de mémoire j’ai jamais rien donnée pour les outils free que j’utilise.
    Mais si tu démarre ton framwork je suis prés à faire une petite contribution.

    Pourquoi pas faire un projet kickstarter, je pense que les lecteur de sam et max ferons de même hein les gars?

    voici quelque exemple :
    https://www.kickstarter.com/projects/1369857650/real-python-for-web-development-featuring-web2py => sauf que la je trouve que c’est de l’arnaque 60$ les cours.

    https://www.kickstarter.com/projects/search?utf8=%E2%9C%93&term=python => 4 projets python pour le moment

    http://fr.ulule.com/debian-handbook/ => super projet les gars veulent traduire leur livre et racheter les droit pour le publier en libre

  17. @Max: “Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays.” Juste lol.

  18. Lefeuj

    Moi je ferai un don quand Cahuzac en aura fait sinon comme je viens d’Israël je lâche rien:-)

  19. akersof

    Je prefère donner à des projets qui galère pour suivre le gros gap que python3 à créer.
    Pour n’en citer que quelqu’un:
    - l’exelentisme pypy qui permet de transformer ton app python ridiculeusement lente en quelque chose de potable en production: http://pypy.org/. Ce sont aussi les createurs de cffi, mais je crois que ca c’est supporté pour 3.3. Leur app est quelque chose de trop sensible et le switch ne peut pas se faire comme ca donc ils sont toujours entrain de recolter les fonds.
    - twisted evidement, qui galère bien que je pense qu’ils voient la lumière au bout du tunnel maintenant.

    Perso je préfere donner à des solutions qui resolvent mes problèmes.
    Python ne résout pas plus de problèmes qu’en résout perl ou ruby.
    Apres si ton trip c’est la syntax. python et l’indentation..evidement..

    Ensuite on fait un gros focus sur l’argent.. mais si tu veux aider un projet on va pas faire la methode du téléachat et envoyer 10 euro sur un paypal c’est juste ridicule… Des choses plus pertinentes:
    - trouver des bugs, les remonter, les patcher
    - aider sur leur chan ou sur le forum
    - et surtout dans le cas particulier d’un langage, le choisir pour dev tes libs plutôt qu’un autre, je pense que ca n’a pas de prix ca, vu ce que node.js est entrain de mettre dans la gueule à python donc dev tes softs innovants sur python au lieu de node.js ben ca c’est vraiment faire vivre python et enrichir sont ecosystème, regardez comment python a la côté depuis django.

    Je previens de suite, l’argument de “si tu donnes pas à python ben des projets innovants sur python ne verront pas le jour” ne marche pas.
    Les dev qui crée des solutions qui resolvent des problèmes s’en foutent du langage.

  20. @keiser1080: non, si je fais payer les gens je suis obligé de garantir un résultat. Ou au moins de mettre les moyens. C’est un boulet au pied. Je préfère faire le truc en dilettante, et si ça me saoule, laisser tomber sans rien devoir à personne.

    @akersof: c’est une bonne stratégie.

Flux RSS des commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <pre lang="" line="" escaped="" highlight="">

Jouer à mario en attendant que les autres répondent