Do’s and dont’s du français abordant l’indigène anglophone 6


Parler une langue, ce n’est pas juste se faire comprendre, c’est aussi éviter de dire des conneries. Dans le doute, fermez-là.

Pratiquer les séries de mots à sonorités similaires

Certains son, par exemple les différentes forment de i, nous sont peu familiers dans notre langue. Il est tentant de faire l’impasse dessus en se disant qu’un mauvaise accent n’est pas la fin du monde, mais malheureusement la mise en contexte sur laquelle vous compter pour être compris ne va pas forcément jouer en votre faveur :

  • sheep / ship: “My friend is jacking off the ship
  • shit / sheet / cheat: “I think he is cheating on his wife” ou “I’d like to work with you, but I need to take a sheet first”
  • bitch / beach: “I know you’ve been ridding on a beach all night

Apprendre les exceptions de prononciation et les jeux de mots graveleux

Le ‘a’ se prononce ‘ai’, sauf dans certains cas arbitraires (parfois pour mettre l’emphase sur l’origine française). “Massage” se prononce à la pseudo-française (sinon ils comprendront “message”), tout comme rap (sinon “I love rap” va être compris comme “I love rape”, avec tout le potentielle de LOLatoire que ça implique). Bref, évitez le jeu de mot involontaire.

Dans le même ordre d’idée, regardez quelques séries débile, pour y apprendre des trucs dangereux à dire nonchalamment comme:

  • I love Uranus.
  • I’m John, he’s Dick.

Apprendre les mots qui ont changé de significations

Il y a 30 ans, gay était un mot parfaitement anodin. Celui-ci est évident, mais sachez qu’il y en a beaucoup d’autres. Par exemple:

  • Willy: ce n’est pas juste un prénom. C’est aussi une bite.
  • Johnny: ce n’est pas juste un prénom. C’est aussi une bite.
  • Johson: ce n’est pas juste un prénom. C’est aussi une bite.

Vous avez compris le principe…

Ici, une série pour jeunes ados peut vous aider à vous mettre à jour.

Et bien entendu, assurez-vous que le mot que vous voulez utiliser soit le bon. Voici ce que donne Harry Potter quand on remplace le mot “wand” (baguette) par “wang” (bite):

“You have your mother’s eyes. It seems only yesterday she was in here herself, buying her first wang. Ten and a quarter inches long, swishy, made of willow. Nice wang for charm work.”
“Your father, on the other hand, favored a mahogany wang. Eleven inches. ”

[…]

Harry took the wang. He felt a sudden warmth in his fingers. He raised the wang above his head, brought it swishing down through the dusty air and a stream of red and gold sparks shot from the end like a firework, throwing dancing spots of light on to the walls

[…]

“Oh, move over,” Hermione snarled. She grabbed Harry’s wang, tapped the lock, and whispered, ‘Alohomora!”

[…]

He bent down and pulled his wang out of the troll’s nose. It was covered in what looked like lumpy gray glue.

[…]

He ran onto the field as you fell, waved his wang, and you sort of slowed down before you hit the ground. Then he whirled his wang at the dementors. Shot silver stuff at them.

[…]

Something silver-white, something enormous, erupted from the end of his wang

Then, with a sigh, he raised his wang and prodded the silvery substance with its tip.

6 thoughts on “Do’s and dont’s du français abordant l’indigène anglophone

  • Teocali

    Personne ne me fera croire que Rowlings ne se marrait pas toute seule derriere son clavier quand elle écrivait certains de ces passages…

  • roro

    Manque la traduction des mots du début
    sheep / ship: “My friend is jacking off the ship“
    shit / sheet / cheat: “I think he is cheating on his wife” ou “I’d like to work with you, but I need to take a sheet first”
    bitch / beach:
    Et une explic’ de:I love Uranus.
    I’m John, he’s Dick.
    Hormis cela; excellente initiative..à renouveler.

  • Sam Post author

    @roro

    sheep / ship: “My friend is jacking off the ship“

    mouton / navire:

    “Mon ami est en train de descendre du bateau” VS “Mon ami est en train d’enculer un mouton”

    shit / sheet / cheat: “I think he is cheating on his wife” ou “I’d like to work with you, but I need to take a sheet first”

    merde / feuille / tricher

    “Je pense qu’il est en train de tromper sa femme” VS “Je pense qu’il est en train de chier sur sa femme”

    “J’aimerais travailler avec vous, mais je dois prendre une feuille d’abord” VS “J’aimerais travailler avec vous, mais je dois chier d’abord”

    bitch / beach: “I know you’ve been ridding on a beach all night“

    salope / plage

    “Je sais que vous vous êtes promené sur la plage toute la nuit” VS “Je sais que vous avez niquez la salope toute la nuit”

    “I love uranus” => “I love your anus”
    “J’aime Uranus” => “J’aime ton anus”

    “I”m John, He’s Dick” => “I’m jonh, his dick”
    “Je suis John, et lui c’est Dick” => “Je suis john, sa bite”

  • kinezana

    Si vous vous intéressez à la linguistique, c’est le sujet de mon blog tout récent ;) (le link sur mon pseudal)
    (Oué je fais de la pub comme un élephant dans un magasin de porcelaine, SO WHAT BITCH ?)

  • roro

    Waou! là oui! je copie la page pour mon petit fils 8 ans. Il va faire des étincelles avec sa prof d’anglais.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Utilisez <pre lang='python'>VOTRE CODE</pre> pour insérer un block de code coloré

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.