Devenez un super-héros, ou pas… 5


Comme j’ai passé le week-end sur une doc de 2.2 gigawatts j’ai zappé après 3 claquages de synapses et me suis écroulé devant la télé, et là sur TV5 monde je tombe sur le reportage : “Deviens un super-héros… pour de vrai !”

Reportage réalisé par Aleksandar Dzedz.

L’action se situe principalement aux USA, des gens (généralement des jeunes du genre “je sais tout je vais à la FAC”) se déguisent en super-héros et veulent faire régner la loi, la justice, dans leur quartier.
Les premières minutes m’ont fait me demander si c’était une blague ou pas, j’ai même failli zapper tellement je trouvais ça nul, et puis quelque chose m’a forcé à regarder, la flêmme de changer de chaîne surement.

Mais au fil du reportage (qui ne porte pas de jugement d’ailleur, ça change des merdes de Rance télévision) le réalisateur nous dépeind les personnages un par un et les filme dans leurs actions.
Ils sont tous déjantés (surtout Master Legend qui distribue des diamants imbibés de ses supers pouvoirs, sisi…) mais ils ont un tous un point commun qu’on aura jamais en France, c’est le : “Faites-le vous même”.
Ils savent très bien que les associations c’est du flanc, que l’Etat n’a rien à foutre de ses pauvres et donc ces super-héros font avant tout du social et ne courrent pas (comme je le pensais au début) après les méchants.

Des chaussettes, un café chaud et une couverture:
Même si certains font des rondes de quartier pour ne serait-ce que par leur présence dissuader certains voleurs de passer à l’acte. La grande majorité distribue non pas des pains mais des..chaussettes.
Ca parrait con les chaussettes mais c’est le genre de chose qui fait défaut aux gens qui vivent dans la rue avec des couvertures, et un peu de chaleur humaine.
Une poignée de main, quelques mots, un sandwich, un café, c’est vrai qu’au final on devrait tous le faire de temps en temps. C’est rien pour nous mais ça compte pour la personne qui n’a plus rien.

Pourquoi ils se deguisent ?
Là où je pige pas trop c’est le fait de se déguiser en super-héros, surement que dans la tête des américains c’est synonyme de supers pouvoirs et que ça les motives encore plus à faire leurs bonnes actions. Un peu comme quand on met son super slip moulant quand on va à la plage faire le beau, ça permet de se sentir dans la peau d’un autre, d’un Superman.

Je ne suis pas sur que ça emmergera un jour chez nous, le Français est trop égoïste par nature, trop fainéant et surtout trop individualiste pour agir de la sorte (j’en suis une belle preuve) mais je dois avouer qu’à la fin du reportage je me suis immaginé à aller acheter un sac avec couverture, chaussettes, etc pour le filer à un malheureux mais bien sur je ne l’ai pas fait.
Quoiqu’il en soit c’est un reportage que je recommande, le côté déjanté des ricains leur font faire des trucs étonnants quand même.

PS: mon super-héros préféré est “Life” si vous regardez le reportage, plutôt discret avec juste un petit masque à la frelon vert.

Et vous allez vous aimez les uns les autres bordel de merde !

5 thoughts on “Devenez un super-héros, ou pas…

  • kinezana

    Le déguisement c’est pour l’anonymat. Parce qu’ils ne font pas tous que distribuer des chaussettes. Le plus célèbre de ces DIY-superman c’est Phoenix Jones, de Seattle (ville d’amérique ayant le taux de suicide le plus élevés soit dit en passant) et lui, même si il finit souvent à l’hôpital, il tabasce réellement les méchants. Du coup, un masque et il protège sa famille.

  • Max Post author

    ha ok merci du tuyau pourtant “Life” enleve son masque dans le reportage mais bon c ptet un nouveau :)

    Ils ont pas parlé de ce Phoenix Jones, sa aurait mérité pourtant vu la carcasse.

  • Nicolas

    Le gars qui dort dans la rue, qui en est au point de plus avoir de chaussette, c’est la démonstration que les “règles du jeu” sont bien daubées (pour rappel, dividendes du CAC40 en 2012 : 38 milliards).

    L’idée de “revenu inconditionnel” me semble intéressante et devrait permettre à chacun d’avoir le minimum vital : un toit, de quoi se nourrir, de quoi se soigner, de quoi s’instruire, de quoi travailler.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base

  • roro

    L’Amérique est un pays merveilleux. On ne peut enlever aux américains leur grand savoir faire dans le traitement de la flore (agent orange), et de la faune (napalm). On ne peut douter de leur grand sens de la diplomacie (Nicaragua, Sierra Léone, Cuba), ni de leur incontestable courage pour tester, à leur risques et périls, des technologies dangereuses (Hiroshima, Nagasaki).Ils excellent enfin, dans le domaine du commerce (lois douanières), et de la finances, dont on chacun a pu constater l’efficacité, il y a peu. Et ce n’est pas avec leurs 70% de créationistes que l’on peut douter de leur immense piété.
    Vraiment…Quel beau pays…!

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.