Comment bien manger en 5 étapes :) 30


Résiter à la tentation ? Noooon

Article à placer entre Doctissimo et Mode et Travelos.
J’avais envie de crier mon coup de gueule contre cette populasse qui ne sait pas se nourrir alors que nous sommes dans le Pays de la bonne bouffe, le choix de bien manger est bien présent contrairement à nombre de Pays autour de nous où il n’est tout simplement pas possible de trouver des aliments de bonne qualité.

Avant toutes choses loin de moi la prétention d’avoir la science infuse du côté de la bouffe mais mon poids n’a jamais varié en plus de 15 ans, je n’ai jamais fais de régime particulier, jamais été malade (j’entends des grosses maladies pas la grippe…), et récement mes analyses me font honneur alors que je ne suis plus tout jeune.

Alors bien sur il y a les antécédents génétiques, blablabla, mais ça n’empêche d’avoir une bonne hygiène alimentaire.

Pourquoi 5 étapes?
Parceque 4 c’est pas possible! 5 c’est pas dur à suivre, depuis tout petit mes parents m’ont apris à respecter et aimer la nourriture avec quelques principes simples et non contraignants dont je vous livres les secrets jamais divulgués pour la première fois en exclusivité mondiale.

1. Ne pas faire de régime!
C’est incroyable la crédulité qu’ont les gens de penser que changer son mode alimentaire pendant quelques mois va résoudre tous les problèmes accumulés depuis des années. Le régime est une vaste escroquerie menée de main de maître par des ténors de l’agro-alimentaire.
Et ça marche encore très bien, le pire c’est que certains régimes peuvent être dangereux pour la santé.
Mais les gens sont fiers de raconter à leur entourage qu’ils ont perdu 300 grammes en 4 jours rien qu’en mangeant des limaces déshydratées et un verre d’eau. Le hic c’est que le mois d’après on les revoit avec 10 kilos de plus car ils ont craqué sur le pot de glace du supermarché en allant chercher leur substitu de repas “Slim Fat 2000″…
Le mot régime à lui seul me fait peur, pourquoi se priver ? Ma mère nous a toujours fait de tout à manger, ça permet d’apprécier plusieurs aliments et de ne pas se contenter d’un steack frites tous les midis.
Les régimes sont si réducteurs qu’ils donnent l’impression d’être un malade en phase terminale. Tous ceux qui ont fait des régimes autour de moi sans exception ont échoué dans leur course à la perte de poids.
Ne jamais oublier que les régimes sont une escroquerie et qu’on n’équilibrera jamais son poids durablement de la sorte.

2. L’hygiène de vie
J’adore le mot hygiène, il symbolise la pureté des choses à mes yeux. ( du grec hugieion signifiant la santé ) . Le mot hygiène ne doit pas signifier juste “se laver les mains”, c’est toutes les actions que vous allez faire pour rendre votre santé meilleure.
Le sport! C’est à croire que notre pays n’a rien compris ou qu’il n’a pas envie d’avoir des gens en bonne santé, les salles de sport devraient être gratuites, cautionnées par l’Etat et pulluler autour de nous, pourquoi pas des fonctionnaires “gérants” de salles de gym. Il y a trop peu d’endroits où l’on peut faire correctement du sport avec un suivi pour les débutants.
Et pourtant le sport est à mon avis la clef d’une bonne santé, il régule l’organisme et ouvre l’appétit, un fumeur qui va se mettre au sport réduira sa consomation automatiquement ( je l’ai constaté) tout comme celui qui mange n’importe quoi voudra autre chose qu’une glace après une demi heure de footing (je ne peux pas l’affirmer mais je l’ai constaté sur moi).
Il faut se donner la peine de marcher ou courrir le plus souvent possible. Personnellement je vais courir 40 minutes tous les 2 jours,  1 fois par semaine me parrait être un minimum si on ne veut pas souffrir à chaque fois de courbatures et autres. Il y a plein d’autres activitées pour ceux qui n’aiment pas la course( salle, piscine, marche, etc)
Je passe la classique critique sur les fumeurs et buveurs, non pas que ce soit du flanc mais c’est supprimer un “plaisir” à quelqu’un à qui on va déjà demander des efforts (alimentaires, sport, habitudes de vie, etc).
Qui n’a pas entendu au moins une fois un proche revenir après un bilan et sortir :”Tout ce que j’aime est interdit par le docteur'” ?
Là encore je trouve ça réducteur, c’est sur que c’est le fruit de plusieurs années de laisser aller mais il y a rien de tel pour dégouter quelqu’un, on se sent résigné après une annonce du genre.

3. Arrêter les saloperies
Pour bien contredire le point du dessus je vais interdire une chose :) Les saloperies.
Bon en fait c’est pas les interdire mais prendre conscience à quel point c’est dégueulasse et pour le corps, mais aussi parfois pour l’environnement. Le fait de prendre conscience par exemple que les nuggets de votre fast-food préféré sont fabriqués de la sorte et infligent ce genre de traitement aux animaux m’a fait réfléchir sur 2 points, c’est plutôt barbare et en plus on bouffe de la merde.
Du coup à chaque fois que je vois des nuggets je pense à ça, ça ne m’empêcherait pas d’aller en manger mais j’ai limité ma consommation de fast-food à quelques fois par an.
J’ai également arrêté toutes les sucreries lorsque j’ai pris conscience que le sucre est une drogue. Mais je sais que c’est dur pour beaucoup vu que justement c’est une drogue, il faut décrocher françis !
Petite astuce pour ceux qui grignottent souvent entre les repas, il y a des sachets de noix, noisettes, amandes au rayons gâteaux ou pommes de terre, c’est bourré de bonnes choses et bien meilleur que les sucreries.
Quand je fais mes courses je prends bien soin de regarder un peu sur les emballages pour voir ce que nos chers industriels ont pu mettre comme saloperies dans nos aliments, le problème me direz-vous c’est que ça prend du temps, justement on y arrive…

 4. Prendre son temps!
Et oui on a rien sans rien ma bonne dame. Là encore les gens qui vous disent qu’on peut se faire bien à manger en 2 minutes ont tout faux, ils vous disent ça en vous sortant les ingrédients tous frais du frigo, oui mais faut avoir le temps d’aller les acheter, de les choisir !
Qu’on le veuille ou non bien manger demande du temps, mais avec le temps on met moins de temps :)
Quelques astuces quand même, savoir à l’avance ce que l’on va cheter ça peut aider, il faut éviter de se pointer au supermarché ou chez le primeur les mains dans les poches.
Il faut se faire une petite liste de courses qui contient au moins des pâtes, du riz, des légumes, des conserves de tomates, du fromage, de la viande ou du poisson.
Tout le reste c’est à votre goût. Celà a l’avantage de savoir où vous allez, de gagner du temps et d’éviter d’acheter n’importe quoi. Mais la bouffe c’est de l’amour et l’amour ça prend du temps…
Vous pourrez vous rattrapper au moment de cuisiner en faisant preuve d’imagination et d’improvisation.

5. Savoir improviser
Partie très importante à mes yeux, savoir improviser avec ce qu’on a dans le frigo, rien de plus déprimant que de manquer de lait quand on veut faire des crêpes.
Du coup on claque la porte et on appelle “Pizza 30 minutes”.
L’improvisation ça s’apprend avec le temps, il ne faut pas se décourager au début et après on s’aperçoit que ça va tout seul, cherchez sur youtube je pense qu’il doit y avoir des vidéos là dessus.
Ce que j’essais d’avoir en permanence c’est de la farine et de la levure (en sachet), ça se conserve très longtemps et avec de l’eau on peut faire…. Une pizza !
Je rappelle qu’à la base la pizza consistait à recycler tous les restes de la semaine, je le vois comme ça en tout cas, quand je commence à avoir quelques légumes qui tirent la tronche ou du jambon qui tourne de l’oeil je fais une pizza et je mets un peu tout ce que je trouve, ça évite le gaspillage et ça vide les restes du frigo.
Les omelettes aussi peuvent servir de fourre-tout à restes et sont plus faciles à réaliser.
Il faut également prendre l’habitude de mettre de la couleur dans vos plats. Avoir  3 couleurs par plat me parrait pas mal. Par exemple viande (marron) + patates (jaune) + salade (vert), ou encore pates(jaune) + tomate (rouge) + salade(vert), etc… choisir des couleurs assez éloignées. ça oblige en quelques sortes à avoir plusieurs types de nourriture différents donc une alimentation variée. Si en plus vous pouvez faire une petite entrée du genre tomate ou betterave, etc c’est encore mieux.
On trouve aussi des astuces pour les tâches pourries comme éplucher les pommes de terre, séparer le jaune du blanc, enlever la coquille sur un oeuf dur

Vous passez 2 heures par jour sur youtube, regardez un peu du côté des recettes, il y en a des faciles, ça donne des idées et c’est meilleur que les plats surgelés.
Aller quelques liens pour se mettre en appétit ^^:
Tomates farcies
Côte de boeuf basse températureSalade grecque
purée de pommes de terre
Recette omelette de pommes de terre ciboulette
Pasta Melanzane e Mozzarella

il y en aura pour tout le monde!

C’est pas tout mais j’ai faim moi!

 

30 thoughts on “Comment bien manger en 5 étapes :)

  • Sam

    Pour remettre en contexte:

    – on est tous les deux sportifs
    – j’ai 10 ans de moins
    – je ne bois pas, je ne prends pas de médoc
    – il se bourre la gueule et se gave de viagra à tout occaz
    – il est hypocondriaque

    Et il est en bien meilleur forme que moi.

    La seule différence, c’est la bouffe. Moi je mange 3 fois plus, et plein de glaces et de sucreries.

    La bonne nouvelle, c’est qu’on cuisinne tous les deux très bien et qu’on passe presque plus de temps à se faire des gueuletons qu’à coder. Ce midi, purée à l’ancienne et sauté de légumes du pays. Miam.

  • foxmask

    Je suis d’une famille qui adore bien manger ! Je pense que ça vient aussi de l’éducation que de savoir manger. Môme on voit nos parents faire et quand on le mange ensuite on se régale. Hier ma fille a fait juste une bête sauce tomates maison pour les paupiettes préparée par môman, elle était fière (du haut de ses 10ans:) et s’est empiffrée. Après on a beau vouloir y mettre du sien, les mômes encore, vous scient les pattes quand ils vous sortent “j’aime pas ça/j’ai pas faim” alors qu’ils en rafollent d’ordinaire. Là où je pourrai me contenter de manger tous les jours le même plat bête et con mais si bon parce que simple et ne variant que d’un ingrédient, pour eux, il faut constamment se renouveler et c’est un défi permanent. Par exemple les plats multicolores ne sont pas à leur goût. le bicolor oui : blanc/vert (poissons-epinards), si on colle du rouge, une partie du plat te reste sur les bras. exemple : Flageolet/Haricot/Tomates poelles/Steak : passe pas, alors que haricot vert à la creme / steak oui ;)

    Enfin on fait tous des écarts (de cochonneries) mais l’essentiel est dans l’éducation culinaire, AMHA.

  • etienne

    Ayant des gros soucis au foie alors que je n’ai pas 30 ans, je ne peux qu’appuyer cet article.
    Voici ce que m’a conseillé mon gastro-entérologue :
    – fuir littéralement toute forme de fast-food. Dans les fast-foot, les ingrédients sont de bonne qualité, mais ils nous servent un cocktail concentré explosif, du gras, du salé, du sucré et tout ça à manger très vite. C’est tout ce qu’il ne faut pas faire. Je n’ai pas mis les pieds dans un seul fast-food depuis 3 ans, et la santé de mon foie et de mon système digestif s’est grandement améliorée.
    – éviter le “mauvais” gras, genre huile de friture, beurre et nutella. Garder les huiles d’olives par exemple ou cuisiner au jus de tomate.
    – manger beaucoup, beaucoup de fibres (vrai fruits et légumes, éviter les compotes hein, faut mâcher tant qu’on a des dents)
    – manger des produits frais non cuisinés/ non préparés à l’avance. Les cuisiner soi-même.
    – ne pas manger trop de viande. Varier avec le poisson.
    – plats en sauce modérément
    – éviter les pizzas industrielles ou type dominos. Quand vous mangez une pizza complète, vous avalez une baguette de pain de pâte. Faites votre pâte vous-même, elle sera plus consistante et bourrative, vous en mangerez moins.
    – éviter la clope, l’alcool, le café ou le thé si vous avez mal au bide
    – toujours prendre le temps d’aller au toilette le matin avant d’aller bosser. Beaucoup de gens se retiennent au taf, et ça, c’est super pas bon. Hein les filles.
    – bien manger le matin. Manger léger le soir. Attendre 2 heures après le dernier repas avant d’aller se coucher. Faut pas se coucher le ventre plein.
    – manger lentement au moins 20 minutes, et pas devant la télé, bien assis à table en famille.
    – boire beaucoup d’eau ENTRE les repas, mais pas pendant les repas.
    – ne pas manger trop chaud ou trop froid.
    – ne pas se servir 2 fois.
    – planifier ses repas à l’avance

    Ca fait beaucoup à retenir, mais ça devient vite une habitude. Suffit de faire gaffe, pas se priver et de bouger son cul un minimum au lieu de glander sur facebook.
    J’ai pris 15 kilos en 7 ans. Je perdrais mes 15 kilos en 7 ans. J’en ai perdu 10 en quelques années. Pas de régime.
    Tchao les obsédés du serpent.

  • Sam

    Obsédé du serpent. Bon ça. Je le rajoute en dans nos tags lines random.

  • roro

    Je rappelle que le sucre est le carburant du cerveau.
    Et je reviens un instant sur ces P…n de fraises, melons, tomates, peches,ext… croisés avec du radis noir pour leur garantir longue conservation et résistance au transport.
    Le problème, c’est que de génération en génération, on oublie carrément leur texture et leur gout réel.

  • Max Post author

    @roro
    Pour alimenter le cerveau en glucose vaut mieux tabler sur le pain, pâtes, riz, céréales, fruits, légumes, lait et yogourt. C’est pas le même sucre que celui des patisseries ^^
    Pour les fraises je savais pas qu’ils les croisaient avec des radis noir mais ça fait un bout de temps que tous ces n’ont plus de goûts :/ . Vaut mieux trouver un agriculteur du coin si on peut.

  • Sam

    Il parait que les carottes sauvages sont immangeables et que c’est l’homme, qui par croisement, a au fil du temps créé une carottes incapable de se reproduire sans lui, mais fort goûteuse.

  • kinezana

    Bon, et là je bouffe mon riz au beurre.
    Sans me faire des plats de ouf (cuisine + avalage = 20 minutes à peu près) mais le fast-food et les plats tout-faits, jamais. C’est juste immonde.

  • Max Post author

    Ouais l’idée c’est de faire passer le message comme quoi il faut réapprendre à apprécier la bonne bouffe et mettre au placard toute cette bouffe de merde importée des USA…

  • H3

    Je pense que la clef, c’est surtout la quantité. Ne pas se resservir 3 fois d’un plat “juste par gourmandise”, c’est primordial. Parceque ok, le gratin de choux fleur – champis c’est super bon, et tout et tout, mais la première assiette suffit à te caler le bide. Surtout avec la béchamel.

    Et le sport hebdomadaire (même si c’est pas évident à Paris avec des horaires de boulot qui varient du tout au tout), c’est bien aussi…

    Sinon, l’alcool et les clopes, c’est comme tout, faut pas en abuser.

  • H3

    Comment ça, votre équipe de chinois a pas su si j’étais un robot ou pas ? C’est parceque je suis en Chine ? C’est du racisme anti-bridés ça ! :D

  • Sam

    Au contraire, on leur donne du travail ! Sinon imagines tous ces enfants de 5 ans au chomage, le trou dans les stats du gouvernement…

  • Chapal

    C’est terrible d’écrire un article comme ca…
    Maintenant j’ai trop la dalle !

    Pour apporter mon grain de sel, je vis actuellement en Norvège et la plupart des norvégiens n’ont pas été élevés avec des plats qui changent souvent (comme ma maman me faisait quand j’étais petit). Et ca se voit, ils ont du mal a faire a manger, les supermarché sont super pauvres en choix… ET ca se voit facilement sur la population, bien que les salles de sport pullulent (forcément, pendant les 5 mois d’hiver c’est moins fun de faire facilement du sport).

  • Max Post author

    terrible, terrible, de suite les grands mots, je mangerai une côte de beouf avec un pommerol aligoté à ta santé ;)

  • Identitools

    Je ne pige décidément pas ta logique, tu parle de traitements barbares envers les animaux puis… un peu plus loin, tu parle de côtes de bœuf, d’œufs, de mozzarella…

    J’ai un scoop pour toi, ces animaux vivent également des traitements barbares. Une petite remise en question s’impose non ?

  • Max Post author

    Je vois pas en quoi récupérer des oeufs est un traitement barbare ? une poule pond, tu récupère les oeufs, après il y a les poules élevées en batterie certes mais à ce moment on ne mange plus rien, on vire à l’alter-mondialisme, on ne se lave plus car ça fait mourir les dauphins de l’autre côté de la planète, etc.

    Pareil pour le boeuf, en France, la loi exige d’étourdir les animaux avant de les tuer, là encore c’est moins barbare que les poussins passés au hachoir vivant.
    C’est sur que si tu vise la souffrance zéro pour les animaux on devrait arrêter de manger tout ce qui est animal du coup. Je ne suis pas encore prêt pour ça.

    Je trouve que j’ai bien expliqué la chose en parlant de traitement des animaux. Je ne suis pas extreme comme brigitte Bardot, j’aime manger et je respecte la nourriture, un boucher même si il a tué son boeuf va le “respecter” c’est la nuance avec les chaines d’abbatages du reportage.

    J’essais en général de choisir ma viande chez le boucher, de préférence un boucher qui aime son métier et respecte sa viande, si si ça existe.

  • Sam

    Mouarf Identitools, si tu veux faire une remise en question de Max sur la barbaque, t’es mal barré. Il est pas à une contradiction prêt ^^

    Il est capable de tuer en tout respect :-D

  • Max Post author

    mais oui c’est comme les chasseurs dans le navet AVATAR, quand ils tuent une bestiole pour la bouffer il lui font une prière ^^

  • Identitools

    Un violeur au tribunal : “Non mais comprenez je lui ai dit merci après m’être fini, je l’ai respectée”.

    Huhu…

  • fero14041

    Chouette article, mais il y manque une précondition: pouvoir se permettre financièrement un tel comportement. Or, par exemple en étant étudiant, ou au RSA, ou (insérez ici toute situation précaire), les choix se restreignent très rapidement. Les produits les moins chers sont généralement les plus industriels, avec le plus de saloperies dedans, huile de palme en tête.

  • Max Post author

    @fero14041
    Ouais c’est vrai mais je ne pense pas que ce soit vraiment beaucoup plus cher que ces produits industriels justement. Attention je ne parle pas de la darne de saumon frais ou de la côte de boeuf. Je sais que Sam par exemple va chercher ses légumes toutes les semaines chez l’agriculteur du coin pour environ 14 euros, y a de quoi très franchement tenir la semaine en se faisant des salades tous les jours, potages, etc… On peut imaginer de la semoule avec légumes, des pâtes etc.

    D’ailleurs faudrait que je fasse un test, calculer à combien ça reviendrait par personne. Ca pourrait faire un article ^^

    PS: après quelques recherches j’ai vu que des personnes au RSA avaient 20eur / semaine comme budget c’est en effet pas énorme. Je vais quand même prendre le temps de faire un petit test

  • darky

    Je suis tout à fait d’accord avec la majeur partie de ce que vous dites. (le plus important c’est le sport et la qualité des aliments, peu importe le régime alimentaire)

    Mais je veux juste dire attention aux bétises.

    La première que je relève (qui n’est pas trop grave) :

    Petite astuce pour ceux qui grignottent souvent entre les repas, il y a des sachets de noix, noisettes, amandes au rayons gâteaux ou pommes de terre…

    Non non, non… Petite astuce pour ceux qui grignottent entre les repas, ne grignottez pas entre les repas point.

    Celle qui est grave, c’est la vidéo sur la maltraitance des poussins qui conclue en disant « ne mangez ni d’eux ni de viande, devenez végétalien. »
    Bon, déjà, ça m’énerve toujours des gens qui tue des êtres humains, mais crient au scandale quand on maltraite des animaux, mais passons.
    Deuxièmement, on parle ici de modèles ultra-productiviste. Si vous allez chez le producteur du coin acheter vos œufs/poulets, vos poulets serons très bien traités. Le film Fresh explique très bien pourquoi l’argument végétalien est une connerie autant d’un point de vue maltraitance animale, que d’un point de vue écologique.
    Troisièment, il faut manger de la viande.

  • Max Post author

    @darky
    je prefere qu’il mange des noisettes plutot que d’interdire de manger tout court, ça me fait penser aux fumeurs, moi ce que je trouve être une bétise c’est justement d’interdire à tout va, mais chacun son point de vue ;)

    La vidéo est en effet une propagande pro-végis, je l’ai prise pour les images chocs pas pour le message qu’ils veulent faire passer, je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il faut manger de tout, et d’un parceque c’est bon au goût et de deux parcequ’on est pas des limaces ^^.

    je ne connais pas le film Fresh, merci pour le lien je vais voir ça.

  • Luigi

    Pas nécessairement de commentaire pertinent à ajouter mais j’apprécie toujours autant la “ligne éditoriale” du blog et ses articles.

  • Sam

    Il faut dire que la bouffe et le cul, ce sont des plaisir très liés.

  • roro

    Petit ‘addon’ de mon ‘odonto': manger “mou”, favorise le déchaussement des dents….merci MacDo…

  • vv221

    Je ne pratique aucun sport, consomme assez de tabac et de café pour assurer le PIB d’un petit pays d’Amérique latine, ai consommé pendant une période quantité de drogues dures, ai un cycle de sommeil complètement chaotique (ce dernier point ne s’arrange pas depuis que j’ai découvert ce blog)… Et j’ai une santé de fer !

    Mon habitude de toujours préparer mes repas moi-même et de ne jamais (non, même pas de temps en temps) fréquenter les fast-food/kebabs/sandwicheries n’y est sûrement pas étrangère…

    Et pour ceux qui avancent l’argument financier, je n’ai qu’une chose à répondre : boulechitte !
    En me contentant d’un ou deux repas carnés par semaine mon budget bouffe est bien inférieur à celui de mes potes amateurs de plats préparés et autres pizzas livrées à domicile (et accessoirement ma santé est bien meilleure).

    En plus, cuisiner c’est fun !

    —–

    À quand un billet récurrent « La recette du mois » ?

  • Sam

    C’est une bonne idée tient, Max fait super bien la bouffe en plus.

    Max : une recette, une recette, un recette !!!!

  • anon

    Mon premier grammar nazisme:

    “au rayons gâteaux ou pommes de terre” -> “aux rayons”

    (j’ai pas vu d’autres fautes, mais je suis pas très attentif sur ce point)

    Au passage, merci pour vos articles.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <pre> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.