Bosser au bureau Vs bosser à la maison – et vous ? 12


Pendant que Sam vous fait des articles à vous déjointer un neurone bien callé au fond du cervelet je vais vous offrir un moment de détente avec ce petit article bien frais comme une culotte de jeune fille sortie tout droit du lave-linge…

Quand on est salarié:

Le centre techno regroupant plusieurs boites:

J’ai commencé par bosser dans un bureau, plutôt sympa car à l’époque c’était dans une sorte de silicon valley à la Française, beaux bureau, café, plein de monde qui s’adresse pas la parole (oui là c’est con par contre), ça sentait bon la lavande. La seule fois où j’ai parlé à du monde, c’est lors du pot de fin d’année de la boite qui louait les bureaux et j’ai parlé aux…secrétaires… J’ai jamais su ce que faisait les autres boites autour.

Je pense qu’il manquait un système pour mettre en contact les gens du centre, une sorte de jeudi de la beuverie aurait été le bienvenue mais c’était il y a longtemps et ce concept n’existait pas encore.

Le personnel:
Mes collègues de bureau étaient sympa, on s’est bien poilé, il y a eu des tensions mais c’est normal, sortant de là c’était chiant de se lever le matin pour “pointer” au taf à 9h, bouffer à midi au resto degeu ou se taper un hot dog au camion du coin ça use.

A la maison ou télétravail:
On a plus de flexibilité sur les horaires, on peut aller se goinfrer dans le frigo, matter un film, aller faire une course sans trop se faire jetter, mais c’est asser dur de garder le rythme car on a vite fait de se laisser aller. Pour ceux qui ont des gamins ça doit être en plus un calvaire de les avoir à la maison car ça empêche de se concentrer ou alors on fait appel à la princesse Valium.

En Freelance:

Le centre techno regroupant plusieurs boites:
Une fois à mon compte je me suis laissé séduire par des bureaux, je me suis dis que ça allait m’apporter une “régularité” dans le travail, que j’allais voir du monde, que ça me changerait plutôt que de rester enfermé chez moi.
La réalité était tout autre, je n’était pas dans un centre d’affaire à proprement parlé mais il y avait quand même 2 boites bossant dans la téléphonie mobile dont une où je n’ai jamais réussi à savoir ce qu’ils faisaient. ça m’a coûté 400eur par mois de loyer pour au final être enfermé aussi dans une pièce. même si j’avais à l’époque un employé que je n’ai pas gardé longtemps.

A la maison ou télétravail:
Un jour j’en ai eu marre, je suis rentré chez moi avec mon pc et me suis calé sur une table à côté de la chaine hifi. Un loyer en moins sur le compte de la boite, le trajet en moins, le frigo à côté, pas de resto à midi mais un déjeuner chez moi. Ca m’a laissé le temps de me faire des petits plats sympas, de glander en regardant un film des fois (même souvent) en plein apres-midi. Et surtout lorsqu’une idée arrive (en général le soir) de pouvoir sauter sur l’ordi pour l’ébauche (et oui avant j’avais l’ordi au bureau, et une petite merde à la maison mais sans mes outils de travail dessus). Etant plus nocturne je m’y retrouve complètement, bon je me leve tôt aussi y a pas de justice je dors pas beaucoup.
Je ne regrette pas le temps des bureaux car je n’y ai pas fait de rencontres.

On bosse ou on s’encule ? Oh moi le boulot vous savez…
Au final je me demande si le bureau reste encore d’actualité pour notre type de job, même si c’est plus sympa de bosser ensemble quand on est à plusieurs sur un projet le bureau apporte beaucoup d’inconvenients je trouve.

Et pourquoi pas faire en sorte que les dev bossent entre eux chez l’un ou l’autre ?
Ca serait marrant de voir des gens bosser chez les uns ou les autres par alternative histoire de pas rester seul et de se motiver, on teste ça actuellement avec sam, ça marche plutot pas trop mal. Une sorte de bureau à la maison, du co-bureautage… Cecit dit ça souleverait surement d’autres problèmes du genre : “Qui a bouché les chiottes ?!”

Faites nous part de vos expériences SVP ! ;)

12 thoughts on “Bosser au bureau Vs bosser à la maison – et vous ?

  • Laurent

    Perso pas assez discipliné pour bosser de chez moi. Je l’ai fait :levé à 10h (je suis un nocturne mais besoin de beaucoup de sommeil) un peu de surf sur le forums, une petite partie de Guild Wars avant d’attaquer le boulot…WTF il est 16h. Boulot jusqu’à 20h et une petite partie de Counter Strike parce que j’ai bien bossé aujourd’hui je le mérite.

    Ceci dit, en tout franchise, je me demande si ces 4h journalières étaient pas plus productives que mes 8h de bureau.

    Ensuite open-space : l’enfer sur terre. La promiscuité, le bruit, le téléphone, le mec qui vient te déranger toutes les 2min parce que t’es à côté. Tu finis par bosser toute la journée avec les écouteurs vissés sur les oreilles. Tu quittes le boulot t’as dit bonjour au revoir et c’est tout.

    Aujourd’hui petit bureau de 4 personnes. Plutôt agréable, je m’entends bien avec mes collègues on a quelques moments de délires qui viennent agréablement s’intercaler entre 2 phases productives et ça fait du bien.

    Ce que j’aimerai au final c’est pouvoir alterner. 1/2 jours à la maison avec des tâches bien définies pour pas trop partir en sucette, au moins je pourrai gérer mon temps comme je veux, et le reste dans un petit bureau de 3/4 personnes pour voir du monde et se marrer un bon coup de temps en temps parce que c’est toujours agréable.

  • Sam

    Je te rejoins laurent: quelques heures de bon travail à la maison peuvent facilement remplacer 8 h de bureau. Parfois commencer sa journée à 16h n’est pas une perte de temps. Parfois.

  • Max Post author

    Ouais pas mal l’idée d’alterner bureau / maison.
    Perso je connais des gens qui feraient mieux de rester chez eux tant ils perturbent les autres au taf mais c’est une autre histoire…

    il manque cependant le contact humain quand on bosse à la maison, ceci dit il faut se bouger le cul et aller dans des rencontres les jeudis soir ou mardi soir comme il y en a dans à peu près chaque ville.

    Tiens d’ailleurs je devrais faire un article sur mon expérience dans ce genre de rencontres qui pour le moment a rien donné sauf un où sam et moi avons rencontré 2 dev super sympas et motivés.

  • gardouille

    Pas de dev pour moi, de l’admin. Mais le coup d’une demi-journée voir une journée @home j’y ai déjà songé. Et ça serait souvent plus productif que d’avoir mon casque sur les oreilles. Administration Système dans un be de 7 personnes c’est pas toujours le top. Mais y a la pointeuse à respecter, toussa toussa …

    Bref, peut-être un jour? =)

    Bon aller, je remet mon casque …

  • Luigi

    Ou alors avoir une boite qui permet de faire du télétravail jusqu’à un jour par semaine, sans avoir rien à déclarer si ce n’est télétravail dans la “pointeuse” sous SAP. Unique contrainte avoir internet pour avoir le MSN du boulot et les mails connectés pour être joignable.
    Étonnamment, personne n’abuse (au sens propre) trop du système (sur 1000+ personnes), sans doute parce que c’est une boite en Italie et que les Italiens ont besoin de se voir et parler.
    Néanmoins, quand on a à boucler un dossier, ça permet de s’isoler et de se concentrer.

  • r4is3

    Tout à fait d’accord avec Laurent concernant l’Openspace : l’enfer surtout quand t’es sysadmin de 40 devs. L’aternance maison/bureau semble être un bon compromis.

  • LeMeteore

    Pas mal le post, du haut de ma tres petite experience, c’est a peu pres de la meme façon que je le ressens. Je bosse en open space, quand il n y a pas de monde c’est super, le calme, la cuisine pour moi tout seul,

    Mais quand les autres sont presents, punaise, ça peut vite devenir galere, interruption pour un oui ou pour un non, le mec qui kiffe sa zik sans casque …

    Persuader mon patron (pourtant tres ouvert et receptif) qu’au bureau je suis pas necesserairement plus productif semble etre impossible. Enfin, j’espere y arriver ;-)

  • H3bus

    J’ai testé les 2 :

    L’incubateur, avec 4 ou 5 boites différentes (sous les toits, je te raconte pas la chaleur en août – les petites nanas du market en jupe + débardeur, hum…). Bonne ambiance, des jeunes principalement, ça discute autour du café le matin, les gens sont peace quand c’est calme, stressés quand c’est tendu…

    Le bureau d’études à 3-4, avec ton boss qui arrête de fumer en période de bourre, le téléphone qui sonne non stop avec les users qui ont planté leur PC, qui ont un store qui ferme plus ou un problème de plomberie, le dg qui débarque en pleine bourre en demandant de décrocher la lune…

    Le télétravail j’ai pas testé, mais ça me plairait bien d’essayer…

  • r4is3

    @H3bus : “les users qui ont planté leur PC, qui ont un store qui ferme plus ou un problème de plomberie” Les utilisateurs, c’est la plaie! xD

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.