Alzheimer 71


Visiblement j’ai raté mon coup. Les gens voient l’article comme anti-microsoft alors que je voulais juste souligner la faciliter à oublier qui sont les ordures en prenant un exemple criant.

Si il y a bien un truc qui me fait rager, c’est la capacité de l’homme à oublier à quel point les gens ont été des connards.

Ça marche en politique, en commerce, dans le monde de l’art, et même dans son entourage proche, avec les relations amicales et amoureuses.

Partout en fait. Si quelqu’un fait une grosse crasse, il pourra toujours attendre, et revenir plus tard. Pouf, lavé. En fait, il vaut mieux faire une grosse saloperie de temps en temps, et avoir une bonne image, que d’être quelqu’un de bien sans communiquer dessus. Pour les boites, mais pour vous en tant que personne aussi évidement.

Prenez par exemple cette interview de Bill Gates.

Je prends Bill Gates comme exemple, hein, il y en a beaucoup comme lui.

Lisez les commentaires sous l’interview, vous allez-voir, c’est atterrant.

Déjà, dois-je souligner le fait que le gars utilise une technique de rhétorique de comptoir pour se mettre de la pommade et que ça passe sans problème.

Dès le début, je trouve ça irritant que le public soit aussi con.

Quand on se traine les casseroles qu’il a et qu’à la question “c’est quoi le mythe le plus ennuyeux à votre propos” il répond “qu’on dise que je suis trop bien, lol”, et que personne ne tique… Merde !

C’est dans tous les livres les plus pourris sur les entretiens d’embauche, la première technique qu’on enseigne pour répondre à la question “quel est votre plus gros point faible”.

Mais passons, ce n’est pas le sujet de l’article.

Le sujet, c’est qu’au cours des années, Microsoft, sous la direction de Billy, nous a pourri la vie avec :

  • L’enfermement de ses utilisateurs.
  • Le troll de copyright.
  • Des licences abusives.
  • Le mauvais traitement de ses employés.
  • Céder à la censure.
  • Collaboration avec la NSA.
  • IE6.

Chacun de ces points mérite à lui seul de ranger Gates dans la catégorie connard, et ne plus lui accorder de crédit. Tous ces points ensembles…

Mais non, apparemment ce n’est pas grave. On peut mépriser ses clients, ses employés, les lois, et avoir l’aval du public. Les faits, tout le monde s’en bat les steaks.

En fait, les gens n’associent pas du tout la compagnie avec l’homme. Deux entités distinctes. Il vient d’où son pognon à William, d’après vous ?

Enfin je dis ça, les gens ont pardonné à Microsoft aussi. Comme ils pardonnent à Apple et comme il pardonneront à Google.

Pourtant, ce n’est pas comme si c’était un petit scandale et puis terminé. Non, ils en remettent une couche régulièrement:

J’arrête là car la liste n’en finit pas, des dizaines de scandales (en plus, là je ne prends qu’un exemple par type de scandale ici, sinon…), plus ou moins gros, par an. Tellement que c’en est lassant.

Pourtant, un seul d’entre eux devrait suffire à les renvoyer dans les cordes. Là, il y a de quoi rempir un manuel d’exercice de conclusions pénales, et ça ne fait rien.

Je crois que passée une certaine quantité de magouilles, y a un switch qui s’active dans le cervau qui amorce un SEP field.

Ça me fait penser à cette blague, où Bush discute avec Bin Laden, et un conseiller en com leur demande ce qu’ils foutent :

  • On fait nos plans. On a décidé de tuer 30 000 américains, 140 000 irakiens et un homosexuel séropositif.
  • Pourquoi un homo ?
  • Tu vois Ousama, je te l’avais dit, tout le monde s’en branle des autres !

Après il y a des gens qui disent “oui mais Microsoft est trop gros, il ne peut pas contrôler tout ça“.

MS a la taille choisie par Bill Gates, il est responsable de ce fait, il l’a décidé, chaque jour. S’il était, à l’époque, assez compétent pour être à la tête de la boite, il est responsable de chacune de ces merdes. S’il n’était pas compétent, on avait un abruti aux commandes d’un tank dans un jardin d’enfants. Dans tous les cas, c’est grave.

Il y a aussi le “oui, mais il a fait beaucoup pour l’informatique“.

Déjà, ça reste à démontrer. Qui me dit que si on supprimais M$ à sa naissance, l’informatique ne se porterait pas mieux ? Improuvable.

Ensuite, Johnson & Johnson ont aussi “fait beaucoup” pour la pharmaceutique, mais je ne leur confierais pas l’hébergement d’un colloque du ministère de la santé. (J’étais parti pour un exemple de rétablissement économique de l’Allemagne en 40, mais j’ai reçu un email de Godwin).

Tout ça pour dire que parce que quelqu’un a (peut-être) fait un peu de bien, ça ne l’absout pas de toutes les merdes qu’il a faites. Sinon, je vous mets une baffe dans la gueule, je vous fais un bisou, et on est quitte ?

Ensuite, il y a l’aspect moral du simple fait qu’il a concentré, pour sa petite personne, pendant des dizaines d’années, des milliards de dollars. Il en donne la moitié aujourd’hui, mais les gens semblent oublier qu’ils les a retirés de l’économie et bloqués. Pendant toute sa vie.

Je ne parle pas du flux d’argent qu’il a fait circuler de l’économie à ses comptes, et de ses comptes à l’économie. Non. Je parle de ce qu’il a accumulé dessus, c’est à dire ce qui est resté là, à attendre.

Et oui, c’est ce que personne ne dit quand on parle des ultra-riches : la monnaie, ce n’est pas juste un nombre ou du papier, c’est la représentation d’une ressource, en grande majorité le travail humain. Quand ce sont quelques millions, l’impact n’est pas énorme. Quand ce sont quelques milliards, ce sont des milliers d’années de travail de personnes qui restent en suspens, pour le plaisir d’un seul homme.

Enfin le plaisir : si il a plusieurs milliards en banque, c’est qu’il n’en dépense pas la majorité. C’est une décoration. Un blason. Et après il a redonné, excusez-moi, la moitié ! On l’admire pour ça ? Il annonce qu’à sa mort, une fois qu’il n’aura plus besoin de son aura sociale (putain, le pin’s à $100 milliards les gars), il va tout refiler, et on en parle comme d’un grand homme.

Donc le gars a créé une boite qui, dans notre système économico-social, lui a permis d’immobiliser l’équivalent du PIB d’un petit pays. Pour rien au final, car cela représente la somme de ce qu’il n’a PAS utilisé pendant toutes ces années. Il a gardé ce pognon pour la déco.

Et on l’applaudit pour ça ?

Quand quelqu’un est riche, il n’a pas de responsabilité aux yeux du public. Les gens l’envient. Ou le respectent. Mais personne ne pense qu’il a le devoir d’assumer les conséquences de ce qu’il fait (ou ne fait pas) avec son argent.

En plus, la grosse blague, c’est que les organisations philanthropiques aux USA ont le droit de gérer un portefeuille d’investissement. Ce qui donne ceci :

Comme la plupart des organisations philanthropiques, la Gates Foundation donne chaque année au moins 5% de son capital pour payer un minimum d’impôts. […] Les 95% restants sont investis. […] Et là, on en arrive au point soulevé par les journalistes du LA Times qui se sont aperçus que les entreprises dans lesquelles la fondation possédait des parts et dont les objectifs allaient à l’encontre de ses buts caritatifs représentaient 41 % de ses actifs, soit 8,7 milliards de dollars.

En gros le gars fait du pognon en finançant des boites qui sont responsables de la destruction contre laquelle luttent les associations qu’il prétend aider.

Au passage, en donnant son pognon à la fondation, Bilou s’évite aussi de payer pas mal d’impôts. Argent qu’il réinvestit dans cette structure payant elle-même peu d’impôts qui peut alors investir dans ce qui arrange notre bonhomme. C’est pour aider le monde, ma bonne dame.

Donc Bill Gates est une ordure, et il y a des gens pour le défendre, parce que c’est une ordure socialement acceptable, et très visible. C’est vrai qu’en photo il a l’air super sympa.

Mais ce n’est pas Bill Gates qui m’énerve le plus. Ce n’est qu’un exemple. Il y en a des milliers comme lui.

Ce qui m’énerve le plus, c’est chaque abruti qui oublie.

71 thoughts on “Alzheimer

  • Sam Post author

    Et les rachats, les fusions, les relookings, les spin doctors, les divisons en petites entités, le changements de directions… C’est énorme pourtant. Et ça marche parfaitement.

  • Pyo

    Et oui…
    Il y a aussi un ministre de l’extérieur responsable de la contamination par le sida de plusieurs milliers de personnes, un président qui a couvert un violeur, un premier ministre raciste…
    Un politicien des plus en vue (enfin, il vient d’arrêter) qui se ventait de pédophilie…

    Pour BG ou pour les autres, on a les politiques (masculin et féminin) que l’on mérite (oui, oui, ce sont eux qui ont favorisé, et qui continuent, BG).
    Pyo

  • k3c

    Un autre exemple, le maire de Nice, Christian Estrosi, extrait de sa page Wikipedia

    Suivant la promesse faite lors de la campagne de l’élection municipale de Nice, il démissionne de ce portefeuille ministériel le 17 mars 2008 pour se consacrer à plein temps à son poste de maire.

    Le 23 juin 2009, Christian Estrosi revient au gouvernement Fillon II en qualité de ministre auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, chargé de l’Industrie9.

    En 2014, candidat un nouveau mandat pour la mairie de Nice, il est réélu a la mairie au second tour sur une triangulaire…

  • serge

    L´argent non dépensé n´a pas de valeur en soi, c´est juste du papier, voire uniquement des données: 90 % de la masse monétaire est scripturale.
    Après, reste le pouvoir de dépenser (s´approprier des biens) et la fortune de Bill Gates est investie dans plein de trucs (Microsoft, Cascade Investment etc.)

  • bob

    Bonjour,

    conseillé er
    contre laquelle luttent les associations

    Sur ce que tu dis : «En fait, les gens n’associent pas du tout la compagnie avec l’homme. Deux entités distinctes.» c’est là la clé, c’est fait exprès.

    Microsoft est en anglais ont dit une «corporation» en français c’est plus signifiant on dit une «société anonyme». La séparation entre dirigeant et entité anonyme est voulue, c’est la base de la création de ces grosses fortunes. Un docu intéressant sur ce sujet : The Corporation de Mark Achbar.

  • Pogus

    Salut, mec. Je sais pas si tu es fatigué ou quoi, mais l’article est truffé de fautes d’orthographe, ça ne facilite pas vraiment la lecture. :/

  • Sam Post author

    Ça se corrige petit à petit, mais on a un orthographe notoirement déplorable sur ce blog. A moins qu’on fasse payer un abonnement et qu’on embauche un correcteur pro à plein temps, ça ne va pas changer, malgré les coups de main qu’on reçoit de l’extérieur.

  • bubu

    Tout le monde est dans le même sens alors je vais essayer de dire objectivement ce que les *** comme moi ne disent pas.
    Si je trouve que quelqu’un est un salaud (généralement car il a une tête de méchant ou car on me dit qu’il l’est), c’est mort pour lui. Par contre, un mec qui est un enfoiré pour obtenir gain de cause, ça ne me dérange pas (tant que ça me touche pas directement). Juste si j’assume que je ferais la même a sa place.
    Pour être heureux il est possible d’être intègre comme Gandhi (dur) ou être un petit con (easy). Les riches critiquent les pauvres et inversement. Perso, je critique juste l’autre camp mais je l’assume (je suis de classe moyenne donc je critique au dessus et en dessous).
    Bien-sûr chacun ses principes mais demandez vous où sont les vôtres (vous êtes peu être sympa au boulot mais larguez vous dignement les femmes par exemple? acceptez vous de parler aux banlieusards?).

  • k3c

    Notre bon maitre a dit “Ça se corrige petit à petit”

    Je veux bien aider, reste à trouver la bonne approche, mettre des commentaires, corriger directement dans le texte, mettre les corrections sur un pad quelconque…

  • Sam Post author

    En fait, quand on a des bonnes volontés comme foxmax ou kontre, on leur file directos un compte éditeur. on peut faire la même chose pour toi et changer tes droits de compte pour que tu puisse corriger directement les fautes.

    Par exemple, sur cet article, Foxmask est passé derrière moi :)

  • foxmask

    Par exemple, sur cet article, Foxmask est passé derrière moi :)

    en tout bien tout honneur ;)
    Mais je vois le coup de pompe en touche “Donc s’il reste des fotes c’est ma fote” :D

    A l’auditoire, Je ne fais pas de revue de tout ce qui est publié parce que certains articles ne sont pas de ma sensibilité. Mais attachez vous plus au contenu qu’aux fotes ; on s’en charge au fur et à mesure ;)

    je m’en retourne faire l’homme invisible.
    bonne journée

  • freak0

    Je suis entièrement d’accord avec tout ça. J’écoutais la radio récemment, et le journaliste disait qu’à chaque fois que son potes finlandais passait en France il lui disait qu’aucun de nos élus qui sont aux commandes auraient eu une chance chez eux et ils auraient dégagés au moindre scandale.

    Un petite pensée pour Balkany, Dassault, Guaino, Pasqua …

  • roro

    Et bien sache qu’il y en a aussi qui n’oublient pas; des, qui ont la rancune tenace. Et je peux t’assurer qu’à la première occasion, je ne serais pas le dernier à en saigner quelques uns au couteau.

    • Sam Post author

      @k3c: ok j’ai mis à jour ton compte, tu as le droit d’éditer nos postes maintenant. Le mot de passe n’a pas changé.

  • Biteenbois

    Bienvenu dans ce monde dirigé par le pognon dont la seule motivation est l’établissement du nouvel ordre mondial !

    Et Cahuzac, il nous a pas pris pour des cons peut être ?

    Vivement le retour de la guillotine ! On aura un stock de tête incommensurable !

    Il faut éliminer physiquement tous ces parasites.

    • Sam Post author

      Ça ne change rien, il en viendra d’autres, tant que les gens continueront d’oublier.

  • Longtime

    Moi non plus je n’oublie pas les connards, les riches non plus. Des que je peux rayer une audi a6, je me régale ! Je vote aussi systématiquement FN, rien que pour faire chier les élus actuels rien que pour voir leurs sales gueules pâlir. Et si on me considère comme un gros con de base, ça me fait encore plus plaisir surtout pas des petits cons de gauchistes analphabètes, incultes et sodomites :-)

  • Sucker

    La France est un pays corrompu digne des républiques bananières.

    Comme Jean-marie, je pense qu’il y a de sacrées fournées à réaliser.

  • Sam Post author

    @Longtime, @Sucker: je vois pas en quoi la dégradation matérielle et la haine d’autrui basée sur son status social (en l’occurence, riche) aide à résoudre la situation. La problématique, c’est un comportement, pas un état.

  • Gring

    Ce n’est pas grave que de l’argent soit immobilisé. Aujourd’hui l’argent est quelque chose de virtuel que l’on crée lorsque l’on en a besoin, et pas une ressource finie…

    Sinon, c’est vrai qu’au niveau personnel, il vaut mieux être emmerdeur qui enchaîne les embrouilles / réconciliations qu’un mou gentil mais inintéressant qu’on oublie vite. La vie est injuste

    • Sam Post author

      Que l’argent soit virtuel ne l’empêche pas d’avoir un impact réel. L’argent est le potentiel de la réalisation d’un ordre, la motivation pour une tâche. Quand tu as la force de 100 000 être humains qui bossent qui sont bloqués sur un compte en banque, les conséquences sont très importantes. La virtualité du concept n’y change rien, pas plus que la virtualité d’internet ne le rends pas moins puissant.

      L’argent est virtuel car on l’a réduit à ce qu’il est dans son plus petit appareil : de l’information. L’information possède une force. Beaucoup d’information = beaucoup de force.

      Ici, cette information dit qui dispose du droit d’orienter la force de production de notre société. C’est ce que veut dire ce chiffre. Le niveau de ton influence sur cette force de production. Une information puissante.

  • Bumblebeez

    On oublie aussi un peu trop que nous en sommes encore a un stade archaique.
    On a des super joujous qui brillent, mais on en est pas moins des animaux. L’évolution et l’apprentissage prennent du temps, il faut en laisser a la race humaine. Quoi que je commence a perdre espoir, je crois qu’on a plus de chances de voir une evolution génétique ou un asteroide nous tomber sur la gueule que de voir toute une population humaine se comporter “correctement”

    • Sam Post author

      Je sais pas, on peut voir les mêmes problématiques soulevées il y a 2000 ans. Est-ce qu’il faut y voir le fait qu’on ne changera pas ou celui qu’on y survit ?

      Quand atteindrons nous le point godwin dans les commentaires ?

  • Réchèr

    Le lien “Soutien de dictateurs” mène vers : http://sametmax.com/alzheimer/

    Ça veut dire que c’est vous les dictateurs et que Billou vous soutient, ou bien ?

    Et le lien “SEP Field” mène vers des explications concernant le L barré (une lettre bizarre utilisée dans des langues bizarre)

    À part ça, je suis bien d’accord avec l’article. Mais j’ai peur que ce ne soit pas très productif. Pour diminuer l’influence de quelqu’un qui fait chier, il ne vaut mieux pas hurler sur tous les toits “ce quelqu’un fait chier !” C’est plus rentable de parler d’autres choses ou d’autres personnes qu’on estime plus digne d’intérêt (En l’occurrence, ici, il faudrait parler des OS libres).

    Je déteste le pseudo-acteur Guillaume “deulacomédiefrançaise” Galienne. Pour le faire chier, je dis à tout le monde qu’Alexandre Astier a énormément de talent.

  • bussiere

    Bon je vais filler mon point de vue de mon experience sur la question.

    Quand tu vois que l’on reduit l’education que la publicité et la telévision abrutissent les masses (en tant qu’hypnotiseur ou Dom voir certaines de mes ficelles reprisent par la pub et certains medias me fait mal au cul surtout que c’est a couvert).

    Il ne faut pas s’etonner que ca passe. Certe les gens meme si je deteste ce terme ont une responsabilité, mais il ne faut pas nier celes de ceux qui contribuent a faire baisser le niveau général.

    Bref perso je fais la difference entre légal et légitime, et entre morale et éthique. Et je me demerde.

  • Sam Post author

    @Réchèr: merde, on est découvert, je vais devoir remplacer le lien vers un sujet similaire pour noyer le poisson. Celà dit, l’idée de l’article n’est pas de descendre Bill Gates (même si je le fais), c’est de montrer à quel point il est pourri, et comparer ce état de fait avec l’image que les gens en ont, afin de démontrer la capacité de la masse à oublier. Et après de venir se plaindre que tout va mal et “qu’on peut rien y faire”.

  • herison

    C’est vrai que l’on oublie super vite à propos de nos politiques vaudrai un site web pour faire des refrech sur les grasses. Mais je pense que ça serrai assimilé à de la diffamation. Pour ce qui est de garder de l’argent, on le fait tous, Pour ce payer une maison, en cas de soussi, au cas ou la voiture lâche, pour payer la maison médicalisé de tante jeane qui à réelement Alzheimer…
    C’est pour ça qu’ils baissent les compte épargne à 1%.
    “putain s’ils claquent pas leurs ronds y’aura pas de croissance et je serai pas réélu.”
    Mais accumuler des millions (même pas des milliards), je n’en voie pas l’utilité, pour se protéger de quoi ?
    Que ce soie en monnaie ou en bien d’ailleurs.

  • k3c

    herison a dit “Mais accumuler des millions (même pas des milliards), je n’en voie pas l’utilité,”
    Le but avoué de Larry Ellison, le fondateur et propriétaire d’Oracle, est de devenir plus riche que Bill Gates, c’est pour ça que les licences Oracle sont si chères…

  • Gring

    @Sam Ce que tu dis serait vrai si on parlait d’or ou de bitcoins (monnaies existant en quantité limitée). L’idée d’argent qui “dort” sur un compte est en réalité fausse.

    Je te conseille de rechercher “réserves fractionnelles”, la nature réelle de l’argent est contre intuitive. (en réalité, et contre toute attente, les bitcoins sont moins virtuels que les euros).

  • Syl

    Bon, un petit coup de main pour se rapprocher du point Godwin:

    Et que dire des saloperies de boites comme IBM qui ont fait leur beurre en vendant (et en maintenant) les machines de classification/comptage des juifs dans les camps?

    Que dire de Coca Cola, qui pour maintenir leur business avec l’Allemagne nazi, a inventé le Fanta?

    Ces societés, qui aujourd’hui sont de véritables empires et qui usent et abusent de tous les moyens pour se donner une image cool et branchée?

    Sinon, tous ces philantropes de mes deux me dégoutent. De toutes façons, dès que tu vois le mot ‘fondation’, il faut lire ‘defiscalisation’…fondation L’Oréal, Fondation Air France, Fondation Carla Bruni (!!)

    Quel foutage de gueule…

  • Joshua

    Moi aussi ça me vénère. “Ho Alain Juppé il serait trop bien en premier ministre”. C’est un putain de REPRIS DE JUSTICE. Quand tu vois les mecs qui sortent de prison comment ils galèrent pour trouver un taf, c’est juste dégueulasse.

    Bon par contre tu te goures complètement au sujet de l’argent qui dort. Le fait qu’il dépose son argent à la banque, ça permet à la banque de pouvoir sortir à son tour de l’argent, parce qu’elle a plus de réserves. En fait, c’est meme pire que ça : elle peut en preter un multiple de la somme initial !

    Après, comment ils utilisent cet argent, c’est une autre histoire…

  • Alex

    Salut, excellent article, comme d’hab^^
    Juste un petit détail qui m’a fait bugger: c’est colloque, pas coloc :p (ils ont des colocataires au ministère?).
    Ca m’a chiffonné au point que je me retrouve à écrire ce commentaire.
    Mission accomplie, je retourne dans l’ombre.

  • golgotha

    Salut Sam, je ne suis pas du même point du vue sur le sujet, et ça serait plutôt l’inverse.

    Je ne comprends même pas ton point de vue, toi qui semble plutôt brandir le droit à la liberté ne serai-ce que par l’existence de ce blog.

    Pour commencer, par ce texte, tu nous dit de ne plus faire d’erreur : On fait tous des erreurs non ? Il y a des jours comme ça, on a oublier d’acheter du café/lait/céréale, plus d’eau chaude, la voiture qui démarre pas, bref la journée de merde s’installe et le premier qui te prends la tête s’en prends pleins la gueule pour pas un rond, alors que 99,9% du temps ça ce passe bien avec cette personne. hé quoi ? tu nous dit que le 0,01% de merde qu’on fait dois resté gravé à jamais dans les mémoires ? ça me parait très stricte comme ligne de conduite !

    Heureusement qu’on oublie ! Les guerres terribles entre la France, l’Angleterre, l’Allemagne. Les atrocités commises pendant ces années là, les crises.. Evidemment, tout cela fait partie de notre histoire et nous devons en tirer les bon enseignements, mais il est aussi évident que nos cœurs ne pourraient survivre à une haine constante concernant toutes ces années là.

    Heureusement qu’on oublie ! Les drame terrible qui arrivent dans nos vies, les êtres aimés qui partent toujours trop tôt, les accidents.. cela fait partie de notre histoire personnel mais la douleur se dissipe avec le temps, comment pourrions nous vivre sinon.

    Malheureusement, cela s’applique sans distinction, tu crie au scandale car on oublie que “Mr xxx” est un con, et continue pourtant de faire ceci ou cela, mais : et si les peuples de nos anciennes colonies nous reprochaient toujours de les avoirs réduis à l’esclavage ? Et si nous reprochions toujours au peuple allemands les actions de leurs père ? On ne peux pas employer une thèse dans un contexte bien particularité et ensuite en tirer une conclusion générale.

  • foxmask

    Et si nous reprochions toujours au peuple allemands les actions de leurs père ?

    j’ai vécu l’inverse au service militaire dans les FFA. Des allemands de nos ages ne nous supportaient pas et nous courraient apres pour nous faire la peau pendant nos perm’ mais passons … ca t’oublis pas

    Sinon, en fait c’était le sujet du bac “filo” lancé par Sam, ce coup de Alzheimer, on dirait, vu la tournure que ça prend :D

  • Sam Post author

    @Gring, @Joshua: je vois ce que tu veux dire, si les sommes ne dorment pas, elles sont investies par les banques. Mais cet investissement se fait dans des fonds qui n’ont pas de valeur de production, mais juste des valeurs spéculatives à des fins d’augmenter le capitale. Le résultat est le même, ça ne produit rien. L’argent, indicateur de force de production, ne sert plus à produire. Si elles les sommes sont prêtées, ce n’est qu’un tour de passe passe. C’est un système qui dit, si une personne confie cet arguent à une banque, elle a le droit de le prêter. Mais si on demande l’argent à la banque, elle doit le fournir tout de même. C’est donc bien que l’argent n’a pas été prété, mais que de l’argent a été artificiellement créé. C’est notre mécanisme de création de monnaie, et ça n’a rien à voir avec l’immobilisation des fonds de la personne fortunée qui pourrait tout de même les utiliser, prêt par la banque ou non à autruit.

    @golgotha: d’une part, je ne blame pas le fait de faire une erreur, mais de la faire en continue, sur un large spectre, et de manière répétée, à l’échelle d’une population.

    Ensuite, les exemples que tu cite pour plébisciter l’oublie sont tout à faire justes, mais pas en relation avec l’article. Ce sont des types d’oublis différents :

    – pour les actions des peuples, on a une dilution de l’influence du fait à oublier, soit par la répartition sur une population large comme instigateur, soit par séparation générationnelle. De plus, il y a une motivation particulière à l’oubli : le bien commun.
    – pour les événements dramatiques, c’est impersonnel. Si en plus il n’y a pas de possibilité d’agir pour empêcher un drame similaire de se reproduire, alors l’oubli a un motivation particulière : faire son deuil.
    – pour l’article, c’est un cas particulier : il y a des individues, à l’action volontairement nuisible, répétée, et contemporaine. Oublier, c’est donner carte blanche pour l’abus suivant. L’oubli ici n’a pas d’autre motivation que le confort intellectuel ou matériel, que l’on troque contre sa liberté justement. Car à oublier les méfaits, à continuer d’acheter une marque qui te méprise, à continuer de voter pour un parti incompétent, à continuer de prendre sa voiture pour le moindre trajet, on détruit tout simplement sa vie et celle des autres.

  • Couac

    Sam, je suis d’accord avec Gring, l’immobilisation des fonds n’est vraiment pas un problème, parce que monnaie != richesse.
    On peut distinguer grosso-modo 3 cas:
    – si l’argent dort sur un compte en banque dans un système d’argent dette (actuel), Bill a ammassé des “promesses” ou engagement, reçu en échange de licenses pour ses softs, qu’il pourra échanger, plus tard, contre une force de travail. Tant que l’argent dort, il n’y a pas de destruction de richesse.
    – si l’argent dors dans un système à masse monétaire fixe (étalon or, bitcoin), l’immobilisation d’une grosse somme d’argent à pour effet de le raréfier, ce qui lui fait prendre de la valeur -> un type qui stocke une grosse quantité de monnaie enrichit (temporairement) ceux qui possèdent cette même monnaie en augmentant son pouvoir d’achat (et les appauvrit par le même mécanisme en dépensant)
    – si l’argent est placé en action/prêt (ce que fait tout gestionnaire de fortune), il est utilisé pour augmenter la capacité de production globale (via des machines/R&D/investissements divers), ce qui augmente la richesse totale de l’humanité.
    Dépenser tout son argent pour le plaisir de le faire “circuler”, par exemple en embauchant un million de type à creuser des trous et un autre million à le reboucher, serait par contre un immense gaspillage de force de travail.

    Pour le fond de l’article, je me fout un peu de Bill Gates: il n’est plus responsable de grand chose, il peut vivre sa vie, même si c’est un peu injuste qu’il bénéfice d’une bonne réputation de la partie mal acquise de sa fortune. Par contre, pour tout ceux qui demandent des responsabilités après nous avoir enculé par le passé, je suis à 120% d’accord avec toi.

  • Mentat

    Moi ce qui m’énerve le plus avec bilou, ce sont les abrutis de journalistes qui continuent de le présenter comme un visionnaire. Et on lui demande comment il voit le futur de l’informatique. Putain, sérieux, le mec a jamais rien inventé, s’est gourré plusieurs fois. Il a piqué ses idées chez les autres et a racheté des boites qui avait inventé des trucs.

    Sinon, globalement, oui, les gens n’ont pas de mémoire.
    Le nucléaire c’est sans risque. Tchernobyl. Oui mais la Russie, c’est rustique leurs centrales. Fukushima ! J’aimerais beaucoup qu’on revoit tous les spécialistes qui nous affirmaient que le nucléaire est une chose sure. Et j’aimerais qu’on enregistre tous les connards qui nous affirme : envoyer des produits chimiques dans le sous-sol pour extraire le pétrole, c’est sans risque !

  • k3c

    @Mentat
    Et aussi tous les politiques de droite ou de gauche qui voulaient être sur la photo à chaque fois que Gates passait à Paris. Le ministre des veaux sous la mère et d’autres ministres ayant un grand rapport avec l’informatique.

  • Heavy27z

    D’accord avec Couac, aujourd’hui l’argent est de l’argent dette, la masse monétaire n’a aucune correspondance avec un quelconque travail, hélas (ce qui était le cas en Allemagne dans les années 40, mais là encore, ne pas s’étendre ou on recevra tous le même mail de Godwin :)).

    Sur le fond de l’article, ce qui me désespère le plus, ce n’est pas tant l’enrichissement personnel d’une personne comme Billy, ni même la capacité qu’ont les gens à avoir de l’empathie pour une enflure pareil.

    Non, moi ce qui me gêne c’est qu’aujourd’hui, plus personne ne se pose la question de comment et par qui est créée la monnaie. Les gens aujourd’hui sont niais (cf certains commentaires…), la seule chose qui intéresse les gens, c’est de twitter avec leur dernier Iphone 6 acheté à crédit.

    Oui, à crédit, un peu comme notre état qui est endetté à hauteur de 1500 milliard, sans que ça ne pose aucun problème aux citoyens qui votent. Car pour en revenir au sujet, c’est bien par la dette que le produit du travail du peuple est capté.

  • Sam Post author

    @Couac et @Heavy27z: D’une part, je ne parle pas de rarification d’argent, mais bien de “manque à gagner” d’effet de l’usage qu’on aurait pu en faire. D’autre part, le fait qu’il soit sur un compte d’une banque, comme je l’ai dis plus haut, ne profite pas à l’économie. Soit la banque va l’investir dans des fonds à pure valeur spéculative (aucune production, donc), soit elle va permettre à la banque de justifier un prêt, mais le prêt existera toujours si Bill Gates retire son argent, juste après qu’il soit fait, donc il pourrait très bien faire circuler cette argent de toute manière.

    Encore une fois, décoréler l’argent du travail sous prétexte que nous sommes dans un système d’argent dette ne me parait pas judicieux. Certes, l’argent est créé par la dette, mais il est utilisé pour la production. L’argent est la motivation, ce qui met en mouvement.

    Si tu paie un million de personne à creuser un trou, se sera certes, un immense gachi, mais tu auras temporairement un impact énorme, probablement positif puisque ces gens auront un emploi, de l’argent, et des heures de leur vie occupée, une vie sociale, une communauté créé, du matériel acheté (au moins les pelles), des services rendus (au moins la bouffe), etc. Sur le long terme se serait peut être désastreux car une fois le trou creusé et rebouché, ton million se retrouverait tous ensemble, soudainement, sans revenu, sans but, sans communauté.

    Bref, ce n’est pas parce que la création de monnaie n’est pas liée à une forme de production que l’existence de la monnaie de l’est pas. Sinon la monnaie ne servirait à rien.

    En fait, il faut plus voir la monnaie comme un mélange de système de hiérarchie et de droit d’accès Unix. Le nombre que tu as sur ton compte (je simplifie, évidement que Bill Gates n’a pas un gros compte avec tout son argent) représente le niveau d’ordre que tu es autorisé, à l’instant t, à donner à la société de production (et si tu es un connard, à d’autres niveaux de la société). Plus le nombre est gros, plus du peut donner beaucoup d’ordre, ou des ordres importants. Si tu n’utilise pas ton droit à donner des ordres, tu casses la chaîne d’action de la société, ne permettant pas à d’autres personnes de donner des ordres à leur tour.

  • Couac

    “Soit la banque va l’investir dans des fonds à pure valeur spéculative (aucune production, donc)”
    La spéculation n’est pas la seule manière d’investir en bourse (c’est même la plus inefficace, au sens non-rentable et risqué). Il y a quelque temps, j’avais vu aux info l’histoire d’un fermier qui a augmenté la taille de son troupeau en faisant appel à l’argent de parisiens qui cherchaient un placement tangible et utile: le parisien achète la vache et la prête au paysan. Le paysan paye tous les ans une redevance correspondant à une partie du lait produit par la vache. Tout le monde trouvait ça super. J’avais envie d’imiter la voix off de civilization “vous venez d’inventer “le capitalisme””. Les actions, c’est le même principe, avec une couche de proxy qui permet de faciliter l’opération.

    Pour les trous, c’est surtout une catastrophe parce qu’on a détruit une quantité invraisemblable de ressources (des homme-heures ici), qui auraient pu être employés à des fins utiles (genre dévelloper une alternative libre et crédible à microsoft office :p). L’argent aurait été donné sans contrepartie, les employés auraient pu occuper utilement leur temps et auraient eu la même chose sur leur compte en banque à la fin du mois: l’humanité serait un peu plus riche (ne serait qu’en ayant fait une activité agréable au lieu de chiante et inutile).
    Le top, c’est de dépenser l’argent dans une activité utile. Si Bill n’a pas d’idée, le mieux à faire est de… le prêter à des gens qui ont des projets !

    Pour la chaîne d’ordre, c’est une façon de voir les choses, mais à condition de se rappeler que la chaîne en question est élastique: si une personne renonce à utiliser ses droits, cela augmente mécaniquement les droits d’ordre des autres (la nature et l’économie partargent leur horreur du vide).

  • Sam Post author

    @Couac: oui, mais le but des investissements n’est pas de pas de produire, c’est d’augmenter le capital. Cela entraîne une grave dérive que fait que les banques n’utilisent plus leur argent pour participer à l’économie, mais pour optimiser un rendement numérique. Du coup, de moins en moins de boîtes fournissent des dividendes aux investisseurs, 30% des ordres sur la bourse de new york sont aujourd’hui des ordres faits par des algos, etc. A l’inverse, une PME aura énormément de mal à obtenir un prêt pour lui permettre d’améliorer se capacité de production, situation ubuesque quand on sait que 95% des entreprises en France sont des PMEs. Donc je réitère, cet argent sur le compte ne profite pas à l’économie, tout au plus permet-il à Bill Gates et aux banques de multiplier leur capital par l’utilisation de mécanismes économiques non productifs.

  • Sam Post author

    Je suis positivement incapable de donner une définition universelle à “une activité utile” :) Je peux dire ce que j’aimerais moi, mais je pense que c’est typiquement quelque chose qu’il ne faut pas laisser un individu décider seul.

  • Erik

    Excellent article !

    Il faudrait que les gens ne s’arrêtent pas à Billou qui n’est qu’un exemple parmi beaucoup.

    Après… l’humain est con. Entre mémoire de piaf et paresse à se cultiver, l’humanité risque encore de se faire berner longtemps. Quelqu’un dans les commentaires a déjà mentionné Balkany… Dans un de mes domaines de prédilection, je pense aussi à Peter Popoff, le télévangéliste dont les tours de prestidigitateur ont été exposés par James Randi… et Popoff est revenu dans le business de la crédulité parce que les gens ont la mémoire défaillante.

  • Heavy27z

    @Sam :
    Certes l’argent est utilisé pour la production, mais pas seulement, voir très peu. En réalité, il faut même dissocier le capital de production du capital spéculatif, qui sont vraiment deux mondes différents ne fonctionnant pas DU TOUT à la même échelle…

    Donc pour en revenir à l’article, cet argent il ne l’a pas immobilisé, à la manière où un homme garderait 90% de l’or pour lui, dans un pays où est instauré l’étalon or. Sa richesse personnel n’influe pas sur le travail des gens.
    A partir du moment où il aurait redistribuer cet oseille dans l’économie de production, pour que la société puisse en profiter, il ne pourrait plus être milliardaire, et sa démarche perdrait son sens. On ne peut pas choisir entre capital de spéculation et de production. C’est l’un ou l’autre.

    Pour les prêts des PME, t’as tout à fait raison, mais de toute façon les prêts usuriers, c’est pas non plus la solution…

    Faut quand même rester modérer sur l’utilisation d’algo etc. Je suis pas du milieu mais j’ai comme l’impression que c’est du fantasme tout ça. Quand tu vois les résultats du fond d’investissement de Warren Buffet (Stratégie basé sur le long terme, et la valeur réelle d’une entreprise) VS des fonds d’invest style LTCM, avec des stratégies basé sur des modèles mathématiques (faillite au bout de 2 ans j’crois)…

    Sinon j’aime bien ta comparaison avec les droits d’accès Unix :). Et vive Bitcoin.

  • Sam Post author

    +1, d’ailleurs tout cela est un gros problème et pose les bases de la limite de notre système économique.

  • Pierre Bénichou

    Putain, en voila un billet partisan et des commentaires effarant.

    Et l’auteur reproche à BG sa rhétorique de comptoir…vous devez habiter surement dans son quartier pour fréquenter le même rade.

  • kontre

    Franchement ça me rappelle ton article http://sametmax.com/comment-trouve-t-on-des-clients-en-freelance/ où tu expliques calmement:

    Mais ça serait intéressant, surtout que sur le Web ont dit à tout le monde de jouer franc jeu, d’être un bon garçon, etc, alors que clairement c’est un jeu de dupe et vous serez gagnant en trichant.

    Et là, tu te plains que le mec a utilisé le système pour réussir. Pour moi, c’est incohérent !

    Alors ouais, c’est pas au même niveau, mais c’est chacun à *votre* niveau. Quand toi tu “demande[s] à des amis de mentir pour soi en ce faisant passé pour un référent dans un boîte et donner son numéro.”, lui file des pots-de-vin. Chacun utilise ce qu’il peut du système pour réussir, aux dépends des concurrents.

  • Sam Post author

    1 – ne pas jouer selon les règles ne veut pas dire joueur en nuisant aux autres joueurs. C’est une des plus grosses entourloupes de notre société, une mythe qu’on répète pour garder les gens dans les rangs. Dans le monde de l’embauche, les dés sont pipés.

    2 – Comme tu l’a souligné, il y a une différence d’échelle et de responsabilité. Je note que tu rejette que ce soit un argument, mais c’est comme rejeter l’argument que tuer des fourmis est moins grave que tuer des êtres humains car il y a une notion d’échelle…

    3 – même si tu ramène à l’échelle, on est pas sur la même nature. Si tu voulais comparer équitablement, il aurait fallut que je dise de:

    – détourner de l’argent de la caisse du travail
    – casser volontairement du software pour garder ses clients
    – faire pression sur les personnes en charge du recrutement
    etc

    4 – Moi les mecs a qui je fournis le fruit de mon travail sont content du résultat. Si j’avais livré Windows Vista, je serais au chomage pour longtemps.

  • kontre

    1- A partir du moment où tu contournes les règles pour gagner un avantage que les autres n’auront pas, et par là être embauché à leur place, tu leur nuis. Les dés sont pipés aussi bien dans le monde de l’embauche que celui de l’économie (voire encore plus en économie, d’ailleurs).

    2- Tuer des fourmis ou des humains n’est pas une différence d’échelle mais de nature. C’est pas le fait que ce soit petit, mais que ce sont des animaux. L’argument d’échelle n’est pas totalement invalide, mais je ne le trouve pas probant dans ce cas.

    3- Je rajoute “Donner volontairement de fausses informations et des preuves fabriquées à un recruteur” dans ta liste sans problème. Essaie de faire ça dans un tribunal, pour voir.

    4- Y’a plein de gens qui sont contents de windows. En premier les vendeurs d’ordi, qui achètent les licences et les livrent avec leurs PC.

    Bref, comme tu dis:

    il vaut mieux faire une grosse saloperie de temps en temps, et avoir une bonne image

    L’homme sait aussi oublier qu’il a lui-même été un connard. Je dis ça pour moi aussi !

  • Sam Post author

    1- A partir du moment où tu contournes les règles pour gagner un avantage que les autres n’auront pas, et par là être embauché à leur place, tu leur nuis. Les dés sont pipés aussi bien dans le monde de l’embauche que celui de l’économie (voire encore plus en économie, d’ailleurs).

    Et à partir du moment où ils ont le job sous prétexte qu’ils correspondent à une norme sociale, ils te nuisent aussi. C’est un jeu de dupe, il n’y aucune moralité là dedans. Nous ne somme pas dans une méritocratie en france.

    3- Je rajoute “Donner volontairement de fausses informations et des preuves fabriquées à un recruteur” dans ta liste sans problème. Essaie de faire ça dans un tribunal, pour voir.

    Nous ne sommes pas en train de parler de justice. Note qu’à aucun moment je ne parle de procès ou de prison pour gates. C’est un autre sujet. Important, mais plus complexe.

    4- Y’a plein de gens qui sont contents de windows. En premier les vendeurs d’ordi, qui achètent les licences et les livrent avec leurs PC.

    Y a plein de gens qui sont content d’être au chomage, je ne suis pas convaincu par l’argument…

    Mon message est que ce que tu pointes du doigts comme quelque chose du même acabits est à mon sens comme utiliser les nazis comme analogies pour un comportement incivil : c’est le jour et la nuit.

    Mais je vais plus loin, j’affirme que c’est nécessaire dans une société ou on marche sur la tête sur les critères d’embauche. Le système joue clairement contre les chercheurs d’emplois. Et les sociétés sont les premières à bullshiter, à mentir, à avoir des exigences inappropriées et un comportement irrationnel destructeur sur marché de l’emploi.

    On peut, bien entendu, vouloir jouer dans les règles malgré tout (enfin, les règles de qui ?), mais dans ce cas il faut accepter de partir avec un handicap juste pour se satisfaire intellectuellement.

    Je sais par expérience que DES TAS de places vacantes le sont, non pas parce qu’il n’y a pas des gens compétents pour le faire, mais parce que ces gens, de par le status quo, ne sont pas recrutés.

    L’inverse n’est pas vrai. Je n’ai jamais vu le cas où un mec utilise quelque astuces pour se vendre, passe l’entretien haut la main avec tests techniques, et derrière ne rempli pas sa mission professionnelle.

    Je comprends parfaitement, en revanche, que d’un point de vu purement moral ce n’est pas acceptable. Si on a un code personnel (et on devrait tous en avoir un) qui va à l’encontre de cette idée, c’est une raison valable pour ne pas faire, et je respecte ça. Beaucoup plus que les gens qui se prettent au jeu chat et de la souris aveugles dans une pièce noir simplement parceque “c’est comme ça”.

  • Torp

    @longtime et à tous ceux qui votent FN:
    visiblement vous êtes déjà atteints d’Alzheimer,
    d’où un message simple:
    Arrêter les conneries, le FN c’est pire !
    pour ceux à qui il reste des neurones, utilisez les, pour les autres:
    http://ddata.over-blog.com/0/58/28/37/Front-pour-les-nuls.pdf
    http://www.mediapart.fr/journal/france/220114/le-fn-en-ses-mairies-affaires-proces-et-clientelisme
    Elus condamnés ou mis en examen : FN (15,68%), UMP (3,12%) & PS (1,94%): http://article-50.eu/elus-condamnes-ou-mis-en-examen-fn-1568-ump-312-ps-194/

  • gnarrrk

    @ Sam

    “C’est donc bien que l’argent n’a pas été prété, mais que de l’argent a été artificiellement créé. C’est notre mécanisme de création de monnaie”

    Houlà, non, ce n’est pas comme cela que ça se passe.
    Moi aussi, j’ai cru aux discours de certains documentaires sur la création de l’argent pendant un temps. Mais après avoir suivi le blog de Paul Jorion, j’ai enfin compris mon erreur. Voici un article où il explique parfaitement la chose (et les erreurs de raisonnement que font beaucoup de gens sur la création monétaire) :

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=64983

    Ce monsieur fait partie, lui, des “gentils”, et en plus il n’est pas inintéressant. Au contraire, il est redoutablement intelligent, en plus de savoir garder son flegme.

  • Sam Post author

    Ouai, alors le gars fait un article pour expliquer que ce n’est pas l’argent qui est créé ex nihilo, mais la reconnaissance de dette sur de l’argent qu’aucun des deux partis n’avaient. Je comprends qu’en économie la sémantique soit importante, mais au final, ça ne change pas notre problématique, juste la façon dont elle est tournée.

  • gnarrrk

    Alors oui, la problématique ne serait pas changée si c’était seulement une question de sémantique.
    Or argent et reconnaissance de dette ne représentent absolument pas la même chose, ce qui fait que des documentaires comme “Money as Debt” doivent être pris avec des pincettes, car il y a une erreur de raisonnement qui fausse le résultat : la reconnaissance de dette repose sur une somme d’argent réel pré-existant et échangé en contre-partie, pas généré par cette reconnaissance (en excluant donc les magouilles illégales).

    Paul Jorion, et ses intervenants, sont bien meilleurs que moi à l’exprimer :
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=348 : Le scandale des banques qui « créent » de l’argent -> la base
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=1025 : Création monétaire, l’illustration de Paul Grignon -> ce que les gens ont compris du documentaire
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=1057 : L’illusion des banques qui créent l’argent -> ce qui se passe en réalité
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=3052 : La dimensionnalité de la monnaie -> l’argent ne se multiplie pas
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=3076 : Reconnaissance de dette et monnaie -> ne pas mélanger le montant d’une reconnaissance de dette, sa valeur réelle, et le montant des contrats négociés autour de cette reconnaissance
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=7536 : Deux questions simplistes sur la dette -> pour aller plus loin
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=31920 : Une belle illustration -> illustration du fait qu’une reconnaissance de dette n’est pas de l’argent

    Et pour finir, une somme monstrueuse si le coeur vous en dit d’approfondir le sujet :
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Tout_notre_debat_sur_la_monnaie_chez_Paul_Jorion.pdf
    En version plus courte (seulement 375 pages ! ) :
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Blog_de_Paul_Jorion.pdf
    En fait, il y a 25 articles à lire, les commentaires n’étant pas un passage obligé pour suivre le raisonnement. Donc ça se lit assez vite, si on a le cerveau “disponible”…

    Voilà, bonne digestion, et tiens-moi au courant si ça t’a fait réfléchir, que je puisse me rendre compte si j’ai bien amené les choses, ou si je suis complètement à la rue. ;)

  • gnarrrk

    Raaah, je viens de découvrir que le Grand Journal avait déroulé le tapis rouge à BG, encourageant sa mythologie de saint… Beuârk !

  • gnarrrk

    Bienvenu !
    Tu donnais l’impression de tellement t’ennuyer, alors je me suis dit, autant lui donner un peu de lecture… :D

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Utilisez <pre lang='python'>VOTRE CODE</pre> pour insérer un block de code coloré

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.