10 excellents films peu connus 49


Après la thématique des séries, petite aparté pour parler de 10 films qui méritent de votre temps, en cette époque où tellement de bouses essayent de vous le faire perdre en vous faisant payer pour ça.

Dogma

Ce film est l’archétype du bijou inconnu.

D’abord, un casting monstrueux : Matt Damon, Ben Affleck, Alan Rickman, Chris Rock et Alanis Morissette (qui joue Dieu, si si).

Ensuite, un scénario complètement barré : Dieu (qui est une femme), a disparu. Deux anges qui ont tendance à massacrer un peu tout ce qui passe vont tenter d’en profiter pour baiser le système, ce qui pourrait causer quelques souci dans la stabilité du monde. Du coup on envoie le 13eme prophète, un oublié de la Bible parce qu’il est noir, filer un coup de main à la petite-petite-petite descendante de Jésus pour rétablir tout ça.

Les dialogues sont fantastiques, les personnages sont tous uniques et hauts en couleurs. Ai-je mentionné que c’était drôle ?

Le prestige

Bien avant de faire the Dark Knight, Christopher Nolan était déjà un réalisateur de génie avec des films uniques comme Memento. Mais bien au dessus de tout ça, bien au dessus de tous ses films en fait, se trouve le Prestige.

Déjà vous avez Wolverine et Batman dedans, et ça, ça claque. Et surtout, vous allez être embarqués dans une histoire que vous ne pourrez prédire à aucun moment. Aucun cliché, aucune manière de prédire ce qui va arriver. Vous allez vous enrichir, apprendre, et plonger dans les méandres de ce scénarios pourtant très simple, mais intensément mis en scène. Un duel entre deux prestidigitateurs s’étale sur plusieurs années, et vous allez découvrir, pas à pas, le prix du prestige.

Chat noir, chat blanc

C’est Serbes, c’est barré, c’est joyeux, c’est hyper dynamique et ça vous prend complètement au dépourvu. Attaque de trains d’essence, mariage forcé, jongle avec des grenades, suicide et résurrection. Les rebondissements ne s’arrêtent jamais, le tout dans une bande son qui va vous faire danser la Mouchkivtche Blévédienne.

Si vous avez besoin d’un dépaysement, c’est le moment.

La cité des enfants perdus

Les gens connaissent Jeunet pour Amélie Poulain, et parfois, pour Delicatessen. Beaucoup plus rarement pour le étonnement bon Alien 4. Et quasiment jamais pour la cité des enfants perdus.

Chef d’œuvre visuel, je ne vous le recommanderais néanmoins pas durant les phases de déprime, car c’est un film très glauque, une marrais cinématographique psychologiquement violent, parfois dur à encaisser : un vieux scientifique vivant sur une plateforme pétrolière entourée de mines marines et de ses clones plus ou moins ratés, n’arrive pas à rêver. Pour y pallier, il kidnappe des nouveaux nés et tente de leur voler leurs rêves, n’obtenant que des cauchemar. Une frêle fille maline et un géant un peu bête trouvent une cause commune pour aller s’y aventurer…

Les Looney Tunes passent à l’action

Je m’attendais à un Space Jam, et je suis tombé sur un Qui veut la peau de Roger Rabbit. Comme quoi il reste parfois un soupçon de créativité chez les majors. Mais vraiment au fond de l’assiette, hein.

Bref, c’est du dessin animé incrusté dans du film, à la Mary Poppins / l’Apprentie sorcière / Peter et Eliot le dragon. Les bons trucs à l’ancienne quoi. Mais modernisé. C’est cartoonesque dans l’hum(o|e)ur, avec pas mal d’auto-dérision sur Warner Bros, les grosses compagnies en général et les block busters en particulier.

Jusqu’en enfer

J’ai hésité à mettre Chambre 1408, mais ce dernier (comme beaucoup de bons films avec Cusack genre War, inc…), n’est pas un film qui fait peur. Or je voulais faire un top 10 un peu diversifié. Mais franchement, combien de films d’horreur font peur ? Presque aucun. En fait, la scène de Dumbo bourré (si, si, regardez à nouveau le film…) m’a bien plus effrayé que les merdes d’Insidious ou Paranormal activity. Et certes, Chucky, Jason, L’exorciste ou Freddy sont des classiques géniaux. Mais ils ne font pas vraiment peur. Même les bonnes surprises récentes (hello la cabanes dans les bois !) sont divertissantes, pas effrayantes.

Jusqu’en enfer m’a fait sursauté bien des fois. J’ai vraiment senti l’angoisse s’installer, j’ai senti la panique des personnages, j’ai été trainé dans la spirale maléfique de ce film là où Dark Water m’a vainement tiré un bâillement.

Le scénario a en fait peu d’importance. Ce qui est génial, c’est le rythme. La descente. La progression lugubre bien maîtrisé, avec une subtilité que les productions américaines ont rarement. Et des acteurs qui soutiennent chaque plan, car il n’y a rien de plus facile à raté qu’une scène où l’on joue la terreur. Ce film est brillant de par sa progression : il commence tranquillement, et vous prend par derrière au plus mauvais moment. Même quand vous vous y attendez, il n’y a rien à faire.

Et hop, le film est en entier sur Tutube :

Explorers

A cheval entre les Goonies et Jumanji, ce film qui a un poil vieilli va vous servir de madeleine des années 80. Souvenez-vous : retour vers le future, ghostbuster, gremlins, et des réalisateurs qui ne violaient pas encore les symboles de la jeunesse de leur public avec des Super 8 et Indiana Jones 4.

Explorers, ce sont des gamins qui rêvent d’un plan de circuit electronique, et qui le construisent, pour s’apercevoir qu’il peut générer une bulle dans laquelle ont ne ressent aucune inertie, et qui peut traverser toute matière, se déplaçant avec peu d’énergie, transportant un fort poids. Et là commence une bonne aventure old school, avec des gosses bordéliques (franchement, vous avez vu les chambres bien rangés qu’ils ont dans les films actuels les gamins ?) avec des réactions de gosses et des préoccupations de gosses. Pas d’ados, pas de faux adultes. De gosses. Et des costumes ridicules.

Atomik Circus

Si je ne peux pas vraiment vous décrire ce qu’est Atomik Circus, c’est parce que je m’en sens incapable. Ce film n’appartient à aucun genre, ne suis pas vraiment de logique, et n’a pas le goût de quoique ce soit de testé auparavant.

Dire pourquoi j’aime ce film me semble relever tout autant de impossibilité rédactionnelle : l’ambiance unique ? L’humour (très) noir ? Le côté imprévisible ? Les personnages tarés ?

Attendez, je vous traduis le résumé de IMDB, vous allez comprendre ce que je veux dire :

James Bataille s’échappe de prison pour retrouver sa fiancée Concia. Mais à son retour des poulpes aliens viennent jouer un jeu de massacre. Après une bataille bien chanceuse, James et Concia s’échappent dans un monde parallèle.

Et bien sachez mes amis, que ceci, bien que somme toute correcte, ne vous apprend RIEN sur le film. Et j’en veux pour preuve cet extrait :

Tentez le coup. Avec des amis ouverts d’esprit :-)

Heathers

Ah, les teen movies. Ça ne peut pas être bon pas vrai ? Je veux dire, on en a bouffé du vampire, du loup garou, des demi-machin et des abrutis complets. A croire que le genre est maudis !

Mais pas du tout ! Le péril jeune, The Breakfast club et Ferris Bueller’s Day Off prouvent au contraire qu’on peut taper dans l’ado ET être intéressant. L’astuce, c’est de considérer les mineurs comme des être humains, comme les femmes, les juifs et les autistes.

Et la palme des répliques les plus trash revient à….

Fuck me gently with a chain saw

La peur au ventre

Comment trouver un comparatif pour La peur au ventre. Pour le rythme, je pourrais invoquer les merveilleux Arnaque, crime, et botanique, Slevin ou Snatch. Clairement, il y aussi une inspiration d’Alice au pays des merveilles (restez pour le générique de fin, ça vaut le coup) pour le côté fuite dans un monde délirant. Et pour le côté transgressif et dépaysant, peut être un peu du surprenant Old Boy.

Je ne m’attendais pas du tout, mais alors, pas du tout, à ce que la peur au ventre me plaise. Mon pote me l’avait très mal vendu, et le synopsis est à chier.

Mais voilà, encore un scénariste qui a travaillé ses rebondissements et ses personnages. Encore des acteurs qui prennent leurs rôles très à cœur. Et une petit touche de magie qui donne à ce thriller une atmosphère bien à lui, de la personnalité et de la force.

Allez, finissons ce billet avec un peu de pédophilie, sinon on ne serait pas sur Sam et Max :

Par contre les commentaires les plus populaires sur youtube sont vraiment flippant.

49 thoughts on “10 excellents films peu connus

  • PourquoiFaire

    Je confirme ! “Chat noir, chat blanc” et “La cité des enfants perdus” sont des films excellents !

    J’aurais également ajouter “Delicatessen”, “Funny games” et “c’est arrivé près de chez vous”

  • Akarun

    Oh Put1, “Explorers” un de ces films qui a fait de mon un DEV/Geek/Nerd (biffez la mention inutile, ou pas).

    Evidement, y’en a eu d’autres (aussi cité), mais celui-là !! Quand on a 8ans, on rêve carrément de faire pareil.

    Merci pour ce bon souvenir les mecs.

  • cyp

    Merci pour la sélection, j’avais échappé à certains et comme j’ai apprécié les autres et les références ça devrait le faire.

    Sinon dans la même catégorie, le premier truc qui me vient en tête c’est Taxidermia https://www.youtube.com/watch?v=F_TReXQ_K1M
    Peut être aussi Postal juste parce que c’est le meilleur film d’Uwe Boll
    (ce qui ne monte pas le niveau très haut).
    Récemment dans un tout autre style End of Watch m’avait bien plus.

  • k3c

    Il y a aussi un film sur les débuts d’Internet, et donc du porno sur Internet, comme ils disent sobrement au début du film “J’ai inventé une nouvelle façon de se masturber”. Il y a le serveur web qui joue une sonnerie différente suivant la catégorie de la vidéo téléchargée, les téléchargements qui explosent (en 1995 !), la mafia russe qui fournit les filles prises en photo (via la boite de nuit/ strip-tease), les 2 techos qui passent leur temps à coucher avec des filles et se droguer…

    Ca m’avait bien fait marrer.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Middle_Men

  • k3c

    @ maethor

    Tu as sans doute raison, par contre comment tu sais qu’ils ont déjà tué un maffieux russe (l’accident bête, mais c’est embêtant…) ?

  • Erik

    Voici quelques suggestions à ajouter sur la liste quitte à exploser la liste de 10 films :
    A History of Violence (psychologique)
    Another Earth (SF, psychologique)
    Battle Royale (thriller, action)
    Bienvenue à Zombieland (comédie, zombie)
    Big Fish (comédie, fantastique)
    Brume (horreur, psychologique)
    Changeling (psychologique, suspense, policier)
    Citizen dog (comédie, romantique)
    Cluedo (intrigue, comédie)
    contre-enquete (policier, psychologique)
    Dead man’s shoes (thriller)
    Departures (fiction, dramatique)
    El Metodo (La Méthode) (huis-clos, psychologique)
    Fantastic Mr Fox (animation, comédie)
    Festen (psychologique)
    Grindhouse: planète terreur (wtf, gore, action, comedie)
    Haute tension (thriller)
    Hot Fuzz (comédie, action, parodie)
    Hotel Woodstock (historique, comédie)
    Jarhead (psychologique)
    L’antre de la folie (suspense, thriller, fantastique)
    L’Exercice de l’État (fiction, politique, psychologique)
    La stratégie de l’échec (comédie)
    Le convoyeur (policier)
    Le nom des gens (comédie, romantique, politique)
    Levity (drame)
    Norway of life (comédie, psychologique, fantastique)
    Old Boy (thriller, psychologique)
    Ringu (horreur, thriller)
    Robot and Frank (psychologique, SF)
    Ruby Sparks (Elle s’appelle Ruby) (comédie, romantique, fantastique)
    Scott Pilgrim vs. the world (comédie adolescente, jeu vidéo)
    Shine (psychologique, musique)
    Terminal Invasion (science-fiction, thriller, huis-clos)
    Thank You for Smoking (comédie)
    The Ghost Writer (policier, psychologique)
    The machinist (thriller, psychologique)
    The Man From Earth (science-fiction, huis-clos)
    The princess bride (comédie, fantasy, aventure)
    The Road (science-fiction, psychologique, dramatique)
    The Royal Tenenbaums (comédie)
    The signal (Suspense, Horreur, Gore, psychologique)
    Thermae Romae (wtf, comedie, romantique)
    Un héros très discret
    Unknown (policier, action)
    Whatever works (comédie romantique)

  • Anonymous_bastard

    Et sinon vous n’allez par regretté :
    -The butterfly effect (2004)
    -Limitless
    -The Jacket
    Vraiment mais vraiment d’excellents films (surtout les deux premiers).

  • Sam Post author

    @Erik: là y presque que des films connus, tu triches !

    @Anonymous_bastard: The jacket est peu connu, mais l’effet papillon et the butterfly effect, j’espère qu’ils sont connus quand même !

  • Erik

    @Sam : j’avoue avoir inclus certains films “un peu” connus mais qui n’ont pas eu un fort écho médiatique ou des “underdogs”.

    Mais si tu élimines ceux là et que tu prends le reste, tu trouveras quelques gemmes. Citizen Dog par exemple… comédie romantique thailandaise. Ou La méthode (fim espagnol), ou Departures (film japonais). Bref : regarde ceux que tu ne connais pas déjà et je pense que tu vas trouver des choses sympa.

    Note : quelques films sont durs ou impossibles à trouver en VF. Certains (Thermae Romae) ne se trouvent même au mieux qu’en VOSTEN. Citizen Dog est en VOSTFR.

    Pour la route je vais te rajouter des suggestions qui ne sont pas des films. Ca peut être des mini-séries ou court-métrages ou animés en me limitant à des choses qui me paraissent vraiment peu connues

    In the flesh (minsérie, zombie, psychologique)
    La planète sauvage (film, anime, SF)
    Staircase (soupçons) (série, docu, thriller, policier)
    Voices of a distant star (court, manga, drame, psychologique)

  • NicoC

    Merci beaucoup pour ces listes, je vais m’y plonger avec plaisir (même si j’en connais déjà pas mal) !

    C’est toujours difficile de savoir ce qui est “connu” de ce qu’il ne l’est pas, mais si je me prête à l’exercice, ma contribution serai :

    Good Bye, Lenin! de Wolfgang BECKER
    Les Amours Imaginaires de Xavier DOLAN
    Monsieur Lazhar de Philippe FALARDEAU
    Valse avec Bachir de Ari FOLMAN
    Va, Vis et Deviens de Radu MIHAILEANU

  • Max

    je vais y mettre mes films des années 80 :)

    – Les aventuriers de la 4eme dimension
    – Bukaroo Banzai
    – Weird Science (créature de rêve)
    – Miracle sur la 8eme rue (batterie not included)
    – Génération perdue
    – Angel Heart
    – Comment claquer 1 million de dollars par jour
    – Christine (stephen king)
    – Hardware (1990)
    – Razorback
    – un fauteuil pour deux
    – j’ai épousé une extra-terrestre
    – Faux-semblants
    – Big (Tom hanks)
    – le Blob (1988)
    – Le festin nu
    – le ventre de l’architecte (musique superbe)
    – ça, il est revenu

    Certains ont fait des vrais flop comme Weird Science alors que c’est (avec ghostbusters) mon film culte :)

  • Retep

    Le prestige est excellent

    En film pas connu est très bon il y a aussi Les Copains d’abord (The Big Chill). Un film de 1983 avec des dialogues très bons et une ambiance très spéciale.

  • Sam Post author

    @Bredt: c’est une liste de films peu connu man, Brazil c’est un grand classique. @anomail : snatch est bien connu aussi. Morse par contre, c’est vrai que c’est un petit bijoux discret.

  • Bredt

    @Sam : Pour toi ! demande un peu autour de toi (peut-être des plus “jeunes”), plus personne ne connais Brazil !!! :'(
    Moi je dis : Génération perdu !!! :-p

  • Sam Post author

    Il est dans le top 100 de IMDB quand même, faut pas déconner.

    Et puis la nouvelle génération ne connait rien à part la télé réalité et les twilight, l’argument est donc injuste :-)

  • bob

    Mon film inconnu préféré c’est Idiocracy, c’est un film de science fiction qui se passe aux USA où les dirigeants du futur sont des crétins incultes régnant sur un tas de gros beaufs qui passent leur temps à se pignoler devant la TV, un truc incroyable quoi !

    Comme d’hab la VF est moyenne

    http://en.wikipedia.org/wiki/Idiocracy

  • 01ivier

    Bon… je vais me limiter 4 films de SF pas trop populaires, sinon il y aurait moyen de bien flooder…

    Los Chronocrimenes : film de timetravel qui a trouvé son public mais qui est vraiment trop peu connu comparé à la qualité de son scénario… et en espagnol s’il vous plaît…

    Primer : la seule œuvre que je connaisse dont la machine à voyager dans le temps présente un fonctionnement qui convienne à mon rationalisme. Le scénario est une tuerie, mais faut-il encore le comprendre entièrement (j’ai dû m’aider d’un schéma qui traîne sur le net pour ça). Se savoure donc en plusieurs fois.


    The thirteen floor
    : film sur la réalité virtuelle qui m’a bien fait gambergé (malgré une conclusion pas vraiment satisfaisante) mais qui, parce que sortie en même temps que Matrix, est passé totalement inaperçu…

    Nothing : par le réalisateur de Cube et Splice, une comédie/fantastique qui mérite d’être vue.

    Concernant les 80’s de mes teenegeries, je suis raccord avec Max, mais ne pas oublier “L’aventure intérieure“, qui a pas mal souffert du sandwich opéré par “Retour vers le Futur” I & II… mais je concède qu’il reste relativement connu…

  • Sam Post author

    @01ivier: autant j’applaudis pour Primer, autant parler de Cube comme référence, c’est comme parler de PHP sur un forum Python là.

  • Max

    idiocracy est top :)

    l’aventure intérieure est connu quand meme pour cette génération, top aussi (spielberg je crois à sa belle époque)

    “they lives” est connu aussi pour l’epoque, du bon Carpenter.

    on dirait que beaucoup de bons films ne traversent pas aussi facilement les décénies.

  • glickind

    quelques films asiatiques:
    – Zatoichi de et avec Takeshi Kitano : un masseur aveugle, expert en maniement du sabre
    – The Chaser : thriller sud-coréen violent et sanglant avec du suspens
    – Printemps, été, automne, hiver… et printemps : un autre film coréen : un maitre zen et son disciple dans un temple au milieu d’un lac, émotions au fil des saisons : de la poésie à l’état pur.

  • bob

    @ Sam Ah ! Content qu’il y ait des amateurs pour Idiocracy :)

    Dans un registre complètement différent si il y a des hispanophones dans la salle je ne saurais trop conseiller «El secreto de sus ojos» pas complètement méconnu comme film (oscar du film étranger 2010) mais quand j’en parle autour de moi personne ne l’a vu … bon film policier en tout cas par contre la version doublée en français est à proscrire.

    Toujours pour les hispanophones «Esperame en el cielo» une comédie basée autour d’une rumeur qui disait que le général Franco utilisait un sosie, il y a aussi une version doublée française qui est correcte pour le coup.

  • moato

    Ah, chat noir chat blanc, j’adore l’ambiance de ce film :)
    Sinon, je peux vous conseiller: Fish Story (fissu sutori)
    C’est un film japonnais qui à travers les récits de plusieurs personnages à plusieurs époques nous raconte comment une chanson va sauver le monde.

  • cinetroll

    Pour ceux qui aiment rire..

    American Mary sur la chirurgie devastatrice, Beautiful sur la beaute devastatrice, Bleeder avec Mads Mikkelsen, Blood Island tres pastoral, Caligula avec le frugivore Malcom Mc Dowell, Camp 731 que je me repassais en boucle avec mes potes Ted B. et Emile L., Cargo beau SF d’ambiance, Das letzte Schweigen sur la culpabilite, Excision hilarant, le tres drole Festival, I saw the Devil dans le mirroir, Johnny Mad Dog sur l’enfance insouciante, May la comedie romantique, Mother un film coreen sur les meres juives, le patient The Isle pour ceux qui aiment la peche (a ne pas essayer a la maison), l’emouvant Shortbus, A Serbian Film.. humour serbe (a deconseiller aux enfants), Tyrannosaur avec le grand Peter Mullan et.. Mesdames, Messieurs, LE FILM a ne pas manquer : Zombie Ass : The Toilet of the Dead !!! Bon ok.. Celui-la, j’avoue les esprits sensibles le trouveront peut-etre derangeant, eprouvant, mais laissez-lui sa chance !

    J’allais oublier, ce qui aurait ete domage : le bien sur Lune Froide et le tres grand Visitor Q, qui est au moins aussi drole que Ichi The Killer. Du meme auteur : Takeshi Miike.

  • trollagain

    J’ai vu ce week-end Breathless, impossible de ne pas l’ajouter ici. Encore un EnOorme coreen ! Entre un coup de poing et un coup de blues, lequel est le plus douloureux ? Non, ca n’a rien a voir avec le fist fucking.. ;)

  • Sam Post author

    En parlant de Cold Fish, Je viens de voir aussi Pain & Gain, dans le genre “se sortir les doigts du cul”. Très bon.

    Grave à ce post, j’ai une playlist fantastique.

  • retroll

    Pain & Gain : Par contre ici ^^ la veracite de l’histoire ne le rend que plus tragique.. Le moment ideal pour relire la these de Nabilah sur l’anoxie du cerveau chez les bodybuilders steroides ! :D

    Association d’idee : je viens de lancer le telechargement des pieds nickeles, les 7 tomes.. :)

    Encore un pour la route, qui malgre ses defauts, est un des seuls que j’aime regarde en boucle : Triangle. :)

  • marcus plancus

    En effet, LA PEUR au VENTRE et JUSQU’EN ENFER sont vraiment des films incroyables !!!!!!!!!!!!!!

    dans les tres tres bons pas trop connus ajoutons absolument :

    AVALON (SF) – merveilleux, intelligent

    KEOMA (vieux western assez extraordinaire , la musique aussi)

    JOHNNY MNENMONIC – SF inattendu et génial

    CJ17 de Stephen Show >> absolument génial

    EVERLY >> récent, passé inapercu mais EXCELLENT ! mieux q’un tarantino.. mais pas pour les enfants

    WAMITY (derriere un Ben stiller inattendu, émotion garantie qui vous sert à la gorge)

    SUNSHINE (SF) – connu mais a re découvrir absolument, à cause de la musique de John Murphy et du scénar.. trop beau

    MISSION to MARS , SF de Brian de Palma (et tous les Brian de Palma en général)

    SCANNER vieux film de D. Cronenberg, et tous les films de Cronenberg (surtout Existenz absolument géant mais connu)

    EQUALIZER (tres récent) avec D.Washington, et tous les films dans lesquels joue Denzel Washington

    et pour ceux qui n’auraient pas encore vu celui ci, tres connu mais trop génial au niveau de la gestion du suspense : APOCALIPTO de mel Gibson

  • Luigi

    Merci pour les conseils. J’ai donc vu :

    Idiocracy : une très bonne idée de base, mais je trouve que ça s’essouffle assez vite. D’un autre coté, j’ai du mal à voir ce qu’ils auraient pu en faire de plus.

    The Man from Earth : sans doute un budget minimal, mais un film impressionnant au niveau de la réflexion qu’il permet d’avoir. Une très très bonne surprise.

    Tokyo tribe : vu que ça parlait de Shion Sono (que je ne connaissais pas), j’ai vu un de ses derniers. Ça déchire ! 2 h de baston dans un Tokyo imaginé, divisé entre de multiples gangs. Les décors sont magnifiques, les chorégraphies aussi et tout ça avec des acteurs qui rappent tout leurs textes (et je n’aime pas spécialement le rap à la base). Impressionnant !

Leave a comment

Des questions Python sans rapport avec l'article ? Posez-les sur IndexError.